Université d'Orléans

CETRAHE

CETRAHE

CEllule R&D d’Expertise et de TRAnsfert en TRAçages Appliqués à Hydrogéologie et à l’Environnement

CETRAHE est une cellule R&D de l’Université d’Orléans du type prévu au Contrat de Plan Etat-Région 2007-2013. Elle a été créée le 1er avril 2009 grâce à une subvention moitié Etat (DRRT Centre) moitié Région Centre, au titre de Projet de transfert et de développement technologique. Ce projet a été monté dans le cadre du cluster Durabilité de la Ressource en Eau Associée aux Milieux (DREAM) initié par les collectivités locales via Orléans Val de Loire Technopole. Ce cluster, devenu depuis Pôle DREAM Eau & Milieux, est labellisé pôle de compétitivité dans le domaine des écotechnologies.

La cellule est implantée à l’Ecole polytechnique de l’Université (Polytech’Orléans), avec comme laboratoire d’appui l’Institut des Sciences de la Terre d’Orléans (ISTO ; Unité Mixte de Recherche 7327, Université d’Orléans, CNRS/INSU, BRGM). Son activité de formation continue est menée grâce à l’appui du Service de Formation Continue et d’apprentissage de l’Université (SeFCo). Elle est gérée financièrement par SUReO innovation.

Raisons d'être et objectifs

CETRAHE a pour vocation première de poursuivre, approfondir et élargir le travail de recherche, expertise et diffusion des connaissances mené à l’Université d’Orléans par Michel Lepiller, jusqu’à son décès en 2006, dans le domaine du traçage artificiel appliqué à l’hydrogéologie et à l’environnement, en appui aux bureaux d’études et d’ingénierie, traiteurs d’eau et autres industriels, syndicats des eaux, services techniques des collectivités, laboratoires de contrôle et de recherche, etc.

Ses appareillages de pointe dans le domaine de la détection et de la quantification des traceurs fluorescents et salins permettent également à la cellule d’appuyer les laboratoires de recherche, collectivités et entreprises dans la caractérisation de la composition, de la qualité et de la charge polluante (composés organiques fluorescents, ions dissous) des eaux, solutions, lixiviats, etc.

CETRAHE est un acteur du Pôle de compétitivité écotechnologies DREAM Eau & Milieux – principalement au titre de plateforme technologique et de R&D. Elle est partenaire du Service National d’Observation « TOURBIERES », labellisé par l’Institut National des Sciences de l’Univers du CNRS en février 2012, et coordonné par l’OSUC (Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre), et appuie également l'OSUC pour le suivi de la source du Bouillon (Loiret) dans le cadre du Service National d'Observation "KARST" ("Réseau national d’observation des hydrosystèmes karstiques").

Les principaux axes de travail de la cellule CETRAHE sont :

Équipecollaborations

Dirigée par un enseignant chercheur de l’Université en poste à Polytech et membre de l’ISTO, la cellule CETRAHE est composée d’une ingénieure de recherche-directrice ajointe, d’une ingénieure d’études, et bénéficie de l’appui d’un technicien universitaire Polytech pour les activités de soutien à la formation. Au-delà de l’ISTO et de Polytech, la cellule collabore avec d’autres laboratoires universitaires et d’organismes de recherche, des bureaux d’études et autres entreprises et des associations professionnelles, des hydrogéologues agréés, des collectivités, et des associations telles Spéléologie Subaquatique Loiret ou Les Amis des Sources.

Equipements

CETRAHE est équipée d'appareils de laboratoire permettant de détecter la présence de traceurs fluorescents ou salins dans les eaux, de les doser avec la meilleure précision, de caractériser la composition et la qualité des eaux et des solutions (couleur, composition ionique, présence de composés organiques et fluorescents dissous et particulaires...), ainsi que de matériels de terrain permettant de réaliser certaines de ces déterminations in situ ou de prélever des échantillons d'eaux pour les analyses au laboratoire. Ces appareils de terrain peuvent être mis à la disposition des partenaires de CETRAHE.

Contacts

Télécharger la plaquette de la cellule R&D CETRAHE