" Autour de MOON EATERS II [05/04 - LGB #danse] | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Autour de MOON EATERS II [05/04 - LGB #danse]

Autour de MOON EATERS II - Le Grand Bain 2017 - Le Bouillon

Organisateurs: Service culturel

URL: http://www.lebouillon.fr

Nom du contact: Florenza Vernier

Courriel du contact: centre.culturel@univ-orleans.fr

Téléphone du contact: 02 38 49 24 24

Lieu: Le Bouillon


Évènement facebookAutour de Moon Eaters - Le Grand Bain  - 2017

...........................................................................................................................
Restitution de l’atelier danse pour les étudiants du SUAPSE mené par Dimitri Tsiapkinis, chorégraphe et Valérie Bruez, enseignante, coproduit par le CCNO.
................................................................................................................
Avec Vanessa CHENINI, Estelle COURTIAL, Catherine MUNIER, Atiti CONTE, Doriane LIGER, Alice LOMBARD, Nana Efua ENYIMAYEW, Eve-Marie TISSIER, Clémence PREVAULT
................................................................................................................
 

Après une première version tendre et… explosive par l’équipe de l’Université St.John de York (Flight Effect) et une tournée en Angleterre du Nord, voici une nouvelle (re-) interprétation, recomposée à partir de mêmes thématiques: la notion de « folie », archétypes du féminin, états limites, la transe, les transgressions, la cohésion sociale, la singularité…

Cette fois-ci les danseuses/danseurs viennent de l’université d’Orléans. Elles/ils vont participer activement à la construction du contenu chorégraphique – comme leurs camarades anglais – en y amenant du mouvement, des textes et des suggestions dramaturgiques.
« Dans la lignée de Newtopia 2 (2014) et Newtopia 3 (2015) centrées sur la santé mentale, nous avons voulu continuer nos interrogations esthétiques et philosophiques sur la folie, avec l’équipe du SUAPSE de l’Université d’Orléans. La lune, était un prétexte graphique et culturel pour explorer des états extatiques, ses liens avec l’archétype du féminin et le monde du rêve. Bien que la science réfute ces phénomènes comme des constructions culturelles sans preuve tangible, les artistes ont l’avantage de l’expérimentation esthétique et poétique, tout en mettant à l’épreuve les différentes «vérités» scientifiques, sociales et morales. »

................................................................................................................

• DIMITRI TSIAPKINIS
Après avoir dansé entre autres dans la troupe de Bernardo Montet pendant 20 ans, Dimitri Tsiapkinis développe une pratique de la danse contemporaine centré sur la psychologie de l’individu et son potentiel de transformation : de soi et de son environnement. Depuis 2011 il crée des expériences aussi dans les services de Psychiatrie du CHRU de Tours. Co-fondateur de l’association Omnivion, il présenta, avec elle, entre 2011-2014, plusieurs spectacles de danse associant professionnels, amateurs, étudiants…

..................................................................................................................................................................................................

Gratuit pour tous. Réservations en ligne ▼