Université d'Orléans

Formations Transversales

La formation transversale des doctorants est assurée dans le cadre du futur Collège Doctoral des Universités d’Orléans et Tours ou par l'Ecole Doctorale sous sa propre responsabilité. Il est également possible aux doctorants de suivre les formations dispensées par les autres Ecoles Doctorales des Universités d’Orléans et de Tours, qui seront considérées comme transversales.

Ces formations incluent un premier volet d’enseignements d’informatique :

  • approfondissement de la maîtrise dans les suites bureautiques et l'exploitation d’Internet à des fins professionnelles,
  • initiation aux logiciels d’analyse statistiques (type SAS),
  • acquisition de TEX et LATEX,
  • mise en forme pour l’archivage et la diffusion électronique des thèses (obligatoire)…

 

Un deuxième volet correspond à un perfectionnement dans la rédaction en français, en particulier mais non exclusivement pour les étudiants non francophones natifs, et dans une langue étrangère, à la fois dans l’expression orale, notamment pour les présentations scientifiques, et dans l’expression écrite. Une réflexion sur l’évaluation des compétences et sur la certification (type TOEFL, TOEIC) sera notamment envisagée, ainsi qu'une présentation des usages académiques de rédaction qui varient sensiblement d’une discipline à l’autre. Une attention particulière sera accordée à la maîtrise des langues autres que l’anglais. De même, et pour faire suite à une demande de la Région Centre, un enseignement spécifique consacré à la diffusion de la culture scientifique et technique auprès du public sera mis en place.

 

Le troisième volet concerne le devenir de la thèse et du docteur. Trois demi-journées pourraient être organisées dans l’année précédant la soutenance, la première pour le bilan personnel et la valorisation des compétences, la seconde pour la rédaction du CV et la présentation de candidatures dans le monde académique (incluant un temps de rencontre et d’échange avec les présidents des Comités d'experts disciplinaires), la troisième pour l’entretien d’embauche et la diversification des débouchés. Alternativement, les doctorants pourront suivre pendant l'année précédant la soutenance, la formation "Nouveau Chapitre de Thèse" organisée par les correspondants de l'IntelliAgence (ex Association Bernard Gregory). Cette formation actuellement organisée dans chacune des universités, pourrait être mutualisée au niveau du Collège doctoral.

 

Les compétences disciplinaires des laboratoires peuvent également déboucher sur des formations transversales proposées par l’Ecole Doctorale. Elles auront pour but de faire profiter les doctorants non-spécialistes de l’expertise des autres d’où la proposition –non limitative– d’assurer :

  • une formation en géographie urbaine pour les non-géographes,
  • une formation en linguistique pour les non-linguistes,
  • une formation en droit de la propriété intellectuelle et droit du travail pour les non-juristes,
  • une formation en économie de l’entreprise pour les non-économistes,
  • une formation en gestion des ressources humaines pour les non-gestionnaires.