Les 1000 visages de l'ingénieur

De la conception à la production, de l’industrie à la construction, le métier d’ingénieur offre une incroyable palette d’emplois

Les 1000 visages de l'ingénieurInventer et fabriquer le monde de demain, telle est la palpitante mission de l’ingénieur. En France, ils sont 655 000 hommes et femmes à exercer ce métier. Une profession plutôt méconnue, probablement parce qu’elle prend des formes très diverses : il existe des métiers de l’ingénieur, et non un seul ! Les fonctions que l’ingénieur exerce et les secteurs d’activités qui l’accueillent sont très variés.

Avant tout, le rôle de l’ingénieur est de résoudre les problèmes techniques, concrets et souvent complexes, qu’on lui pose. Il dispose pour cela de solides connaissances acquises lors de sa formation et d’un savoir-faire hérité de son expérience. L’ingénieur doit aussi compter avec des contraintes économiques, de temps et de qualité. Il lui faut aussi développer des qualités humaines : l’ingénieur travaille de plus en plus en équipe, ce qui exige de lui de savoir communiquer et encadrer. Curieux, ouvert, il sait rester humble : il apprend tous les jours, à chaque nouveau défi.

Les domaines dans lesquels l’ingénieur intervient sont multiples. L’industrie accueille, directement ou indirectement, près de la moitié des ingénieurs, dans les secteurs du transport, de l’aérospatiale, de l’énergie, de l’agro-alimentaire, de la chimie, de la métallurgie, de la pharmacie… Les services informatiques, les télécoms sont aussi demandeurs, comme la construction et le BTP. Depuis plusieurs années, le secteur de la banque et de la finance est devenu lui aussi un recruteur important.

Un ingénieur peut exercer une grande variété de fonctions au sein de l’entreprise, de la recherche à la production, de la logistique à la commercialisation. Combinez les fonctions et les secteurs, une myriade de métiers apparaît : ingénieur d’études, ingénieur qualité, ingénieur commercial, ingénieur achats, ingénieur aéronautique, gaz, énergies renouvelables…

Avec une particularité : au cours de sa carrière, l’ingénieur changera plusieurs fois de poste. Sa formation initiale l’autorise à sauter aisément d’un secteur à l’autre (de l’aéronautique à l’automobile par exemple), d’une fonction à l’autre (d’un poste de conception comme ingénieur d’études à un poste de production comme directeur d’usine), avec l’encadrement d’équipes de plus en plus étoffées. Nombreux sont les ingénieurs qui, ainsi, dessinent des carrières répondant à leurs envies, voire conjuguent travail et passion.

}