Université d'Orléans

Pierre Bérégovoy en politique

Sous la direction de Noëlline Castagnez et Gilles Morin,
avec la collaboration d'Alexandre Borrel.

 Pierre Bérégovoy

Avant-propos de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale.

Actes du colloque organisé par le Centre d’histoire de Sciences Po et le CHPP à Paris les 28 et 29 mai 2010.

Publication soutenue par la mairie de Nevers et l’Association des anciens membres du cabinet de Pierre Bérégovoy.

Éditions Pepper-L’Harmattan, collection Cliopolis, Paris, 11 avril 2013, 238 p. (ISBN : 978-2-343-00716-8)

 

Vingt ans après sa mort, un collectif d’historiens revient sur la carrière politique de Pierre Bérégovoy. Car par-delà le mystère de sa disparition, qui polarise l’attention des médias, nous trouvons un homme politique atypique, formé en dehors du sérail.

Ce livre analyse le parcours de cet ouvrier, fils d’un émigré russe, militant à FO et à la SFIO, représentant de Pierre Mendès France au PSU, puis adjoint d’Alain Savary et de François Mitterrand. Il s’interroge sur son ascension au sein du Parti socialiste en tant qu’expert et homme de dossiers. Il montre comment, propulsé, par son rôle de directeur de campagne, secrétaire général de l’Élysée en mai 1981, il devient rapidement ministre aux Affaires sociales (1982-1984), puis est nommé à l’Économie et aux Finances (1984-1986 ; 1988-1992), où il acquiert une solide réputation de professionnalisme. Consécration ultime, il est, en avril 1992, le dernier Premier ministre socialiste de François Mitterrand.

Cet ouvrage, enfin, permet de resituer dans une perspective historique « l’affaire Bérégovoy », qui conduisit l’élu de Nevers à se suicider le 1er mai 1993.

 

Plus d'informations