Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Résidence d'écrivain 2019-2020

Contenu de la page principale

"Le corps en mouvement" | Appel à projets


Appel à projets
Résidence d’écrivain 2019/2020
Université d’Orléans



Le Corps en mouvement

 


Date de clôture de l’appel : 23 juin 2019

Opérateur :
Service culturel de l’université d’Orléans-Le Bouillon
Pôle Vie Etudiante


L’une des lignes de force de la saison culturelle 2019-2020 proposée par l’université d’Orléans sera consacrée à la thématique générique du corps en mouvement, en écho à l’exposition de la petite galerie du Louvre « Le Corps en mouvement » qui prendra place sur le campus universitaire d’Orléans La Source en 2019-2020.

Pareillement, cette ligne de force de « corps en mouvement » résonnera au cœur de la résidence d’écrivain.
On sait que la notion de « corps » en littérature couvre plusieurs champs, à commencer par la représentation scripturale du corps, la « physicalité » écrite. Mais la notion s’étend bien sûr au format textuel, du corps de la lettre - pour paraphraser le titre du dernier ouvrage de Pierre Bergounioux - ou corps du texte. « Ecriture du corps » ou « corps de l’écriture » : l’un ne va pas sans l’autre.

Dans le cadre de cette résidence, il s’agira de proposer à l’écrivain sélectionné de réfléchir et de travailler en ce sens avec les étudiant.e.s, les enseignant.e.s et les chercheurs à la manière dont ce corps de l’écrit pourrait se mettre en mouvement non seulement dans le cadre du texte, mais aussi et surtout sous d’autres formes : scénographiques, cinématographiques, plastiques, numériques, etc.     
C’est la raison pour laquelle, bien qu’étant une résidence d’écrivain, nous serons attentifs :
- à la manière avec laquelle l’écrivain considérera dans son projet la notion de mise en mouvement de l’écrit, du texte et de sa matérialisation sur d’autres supports ;
- à la manière avec laquelle l’écrivain y travaillera avec les étudiant.e.s, les enseignant.e.s et les chercheurs.
Nous veillerons à ce que ce dernier point apparaisse clairement comme partie intégrante du projet présenté par l’écrivain et non pas comme un ajout artificiel.    

Compte tenu de ce qui précède, on comprendra que le mot d’« écrivain » est à prendre dans son sens le plus large : romancier.ère, poète.esse, dramaturge, etc. Une attention particulière sera toutefois portée aux candidatures d’écrivains ayant eu l’occasion de converser avec d’autres arts ou dont l’œuvre se partage entre la littérature et d’autres domaines.
Pour cette quatrième résidence, l’université d’Orléans, en lien avec ses partenaires, a souhaité, tout d’abord, s’assurer du concours d’un ou de plusieurs enseignant.e.s référent.e.s qui serai(en)t susceptible(s) de conduire, d’accompagner les enseignements pédagogiques proposés durant l’année, en lien avec la résidence et l’écrivain résident.


Contact :
Jean-Louis Tallon, Responsable du Service culturel/Le Bouillon
T. 02 38 49 47 62
jean-louis.tallon@univ-orleans.fr

 

  • Télécharger le dossier complet de la résidence :