Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Stéphane MAURY

Contenu de la page principale

Professeur des Universités (PR2), CNU section 66

 

Directeur-adjoint LBLGC

Laboratoire de Biologie des Ligneux et des Grandes Cultures

EA 1207 (LBLGC), USC1328 INRA, équipe ARCHE

Pôle thématique Sciences Biologiques et Chimie du Vivant

Tél. professionnel : + 33 (0)2 38 41 70 22

Mél. : stephane.maury@univ-orleans.fr

 

Résumé du parcours :

2018 : Coordinateur Projet ANR EPITREE 2018-2021 (ANR-17-CE32-0009-01) https://www6.inra.fr/epitree-project/

2017 : Prime d’Excellence Scientifique (2018-2021) (20% premiers).

2016 : Responsable de l’équipe ARCHE du LBLGC.

2014 : Prime d’Excellence Scientifique (2014-2017).

2013 : Elu Président de la CRD (Comités des Représentants des Disciplines) section CNU 66 à 69 de l'Université d'Orléans. 

2012 : Recrutement en tant que Professeur des Universités section 66 du CNU à l’Université d’Orléans.

2011 : Elu au Conseil National des Universités (CNU) en section 66.

2010 : Co-fondateur et co-responsable de la spécialité de master "Métiers de l'enseignement secondaire en SVT et diffusion des sciences et techniques".

2009 : Nommé Directeur-Adjoint du Laboratoire de Biologie des Ligneux et des Grandes Cultures EA 1207 (LBLGC).

- Qualification aux fonctions de Professeur des Universités en section 66 du CNU.

- Titulaire de la Prime d’Excellence Scientifique.

2008-2011 : Membre du jury du CAPES externe SVT

2006 Soutenance de l’Habilitation à Diriger les Recherches (HDR) en Sciences de la Vie à l’Université d’Orléans.

2003-2007 : Membre du jury de l’agrégation externe SVTU

2000 : - Recrutement en tant que Maître de Conférences section 66 du CNU à l’Université d’Orléans.

Qualification aux fonctions de Maître de Conférences sections 64 et 66 du CNU.

CDD recherche à l’IBMP du CNRS de Strasbourg.

1991-2000 : Formation Universitaire du  Baccalauréat C (Lycée Mas de Tesse à Montpellier), Classe Préparatoire, DEUG, Licence, Maitrise au Doctorat de Biologie moléculaire et cellulaire (IBMP du CNRS, Université Louis Pasteur de Strasbourg).

 

Thématiques de recherche

Ce travail est effectué depuis 2000 au Laboratoire de Biologie des Ligneux et des Grandes Cultures (LBLGC) UPRES EA 1207 de l’Université d’Orléans au sein de l’équipe Arbres et Réponses Aux Contraintes Hydriques et Environnementales (ARCHE). Mes activités de recherche consistent à mieux comprendre les relations entre la plasticité développementale et donc la réponse des plantes en réponse à des variations de leur environnement et le contrôle épigénétique effectué par le biais de la méthylation de l’ADN. Cet objectif se décompose en deux parties : l’amélioration des connaissances fondamentales et le développement des biomarqueurs épigénétiques dans un cadre appliqué d’amélioration agronomique.

Actuellement, je participe et coordonne les travaux sur le rôle de la méthylation de l’ADN dans la réponse à des variations de disponibilité en eau ou dans différents environnements pédo-climatiques (projet ANR Sylvabiom) chez les peupliers cultivés (hybrides P. x euramericana et P. x interamericana) et sauvages (P. nigra). Des travaux sont également menés en parallèle sur d’autres plantes dans le cadre de contrats de recherche avec des partenaires privés (semenciers).

L’importance des mécanismes épigénétiques dans le contrôle de la plasticité phénotypique est maintenant bien établie chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. Notre hypothèse de travail est que ce contrôle épigénétique s’effectue au niveau de l’apex caulinaire, centre de morphogenèse de la tige feuillée. Ainsi les modifications de structure de la chromatine dans l’apex caulinaire contrôleraient le développement de la tige feuillée en réponse à des variations de l’environnement.

logo

L'objectif général du projet EPITREE est d'étudier l'impact d'une marque épigénétique (méthylation de l'ADN), l'expression des gènes et la variation allélique en relation avec l'adaptation des arbres forestiers à leur environnementlocal et leur plasticité phénotypique.

 En particulier, nous explorerons les avantages que pourrait apporter le fait de prendre en considération les marques épigénétiques en plus des polymorphismes génétiques et des phénotypes dans l'amélioration et la caractérisation des ressources génétiques.

Les arbres forestiers sont des organismes sessiles et pérennes jouant un rôle écologique majeur des milieux terrestres. Ils ont développé une grande sensibilité aux variations environnementales et un fort potentiel d'adaptation en relation avec à leur important niveau de variation génétique et une remarquable plasticité phénotypique. Cependant, un déclin de la forêt a été observé ces dernières années à la suite d'épisodes de sécheresse et de températures élevées, qui devraient devenir plus fréquents à l'avenir, en raison du changement climatique. Les études portant sur l'adaptation des arbres ont principalement porté sur la contribution de la variation structurale à l'adaptation locale.

De manière surprenante, les mécanismes épigénétiques sont restés peu étudiés chez les arbres à ce jour, en dépit de leur importance possible dans des organismes à longue durée de vie, où ils faciliteraient des modifications phénotypiques rapides en réponse aux changements environnementaux. Dans ce contexte, la méthylation de l'ADN a été étudiée de manière approfondie dans la plante modèle Arabidopsis thaliana et plusieurs espèces cultivées, et elle a montré des effets intégrés sur l'expression des gènes et les phénotypes. Quelques études impliquant des partenaires EPITREE ont déjà montré que les approches épigénomiques sont utiles pour améliorer notre compréhension du développement et la réponse aux contraintes environnementales des arbres forestiers. Cependant, aucune étude épigénomique des populations d'arbres forestiers n'a été publiée, malgré la valeur démontrée de cette approche émergente chez Arabidopsis. De plus, les variations épigénomiques sont particulièrement pertinentes pour les études sur les méristèmes des arbres, qui sont les centres de la morphogenèse pour des traits spécifiques aux arbres comme la régulation de la dormance des bourgeons et la xylogenèse secondaire (formation du bois).

Nous proposons ainsi d’étudier deux espèces modèles complémentaires possédant de larges ressources génomiques et d'intérêt économique: le peuplier et le chêne. L'objectif général d’EPITREE est d'étudier l'impact d’une marque épigénétique, la méthylation de l'ADN, l'expression de gènes et la variation allélique en relation avec l'adaptation des arbres forestiers à leur environnement local et leur plasticité phénotypique. En particulier, nous explorerons les avantages que pourrait apporter le fait de prendre en considération les marques épigénétiques en plus des polymorphismes génétiques et des phénotypes dans l'amélioration et la caractérisation des ressources génétiques.

Ce projet vise donc à fournir une preuve de concept sur deux grandes essences forestières, dans le but de répondre aux objectifs ambitieux des améliorateurs forestiers et des gestionnaires des ressources génétiques. À cette fin, EPITREE réunit des experts en épigénétique des arbres, génomique, statistiques, modélisation mathématique, amélioration et écophysiologie.

Diagram Epitree

Méristème caulinaire, compaction de la chromatine et développement de la tige feuillée.

 

La problématique que je développe en épigénétique sur le peuplier consiste à apporter des éléments de réponse aux questions suivantes :

1. La variabilité génotypique chez le peuplier pour la tolérance à la sécheresse s’explique-t-elle en partie par une composante épigénétique ?

2. Existe-t-il des liens entre productivité, tolérance à la sécheresse et méthylation de l’ADN ?

3. Si oui, quelles sont les séquences affectées par la méthylation de l’ADN ? Quels sont leurs rôles biologiques ? Comment la méthylation de l’ADN peut-elle moduler la réalisation de ce rôle ? Enfin, peut-on identifier des marqueurs épigénétiques de productivité ou de tolérance à la sécheresse ?


Mes travaux ont fait l’objet d’une centaine de communications scientifiques (orales, écrites) et m’ont déjà amené à encadrer plus de 25 étudiants (du Bac+2 à Bac+8 et Postdoc) et être impliqué dans la responsabilité scientifique d’une quinzaine de contrats de recherche avec des organismes publics ou des entreprises. Je suis également expert pour des organismes de recherche (ANR, INEE, INRA), des jurys de thèses  et diverses revues scientifiques (comme Journal of Experimental Botany, New Phytologist, Plant Cell Report)J’ai développé un réseau de collaborations avec différents chercheurs et notamment JC Bastien, MA Lelu et M Villar (INRA Orléans), P. Faivre-Rampant (INRA Evry), Marie-Béatrice Bogeat-Triboulot (INRA Nancy), JP Martinant (Limagrain, Chappes), Steve Barnes et Marc Lefebvre (SES-VanderHave, Belgique), Nathaniel Street (Umea, Suède), SH Strauss (University Oregon, USA). Par ailleurs, j’assure différentes responsabilités à l’Université d’Orléans puisque je suis notamment Directeur-Adjoint du Laboratoire de Biologie des Ligneux et des Grandes Cultures et Président de la CRD 66-69ème section.

 

Publications dans des revues internationales à comité de lecture

Martz F, Maury S, Pinçon G, Legrand M (1998). cDNA cloning, substrate specificity and expression study of tobacco caffeoyl-CoA 3-O-methyltransferase, a lignin biosynthetic enzyme. Plant Molecular Biology 36, 427-437.

Maury S, Geoffroy P, Legrand M (1999). Tobacco O-methyltransferases involved in phenylpropanoid metabolism. The different caffeoyl-Coenzyme A/5-Hydroxyferuloyl-Coenzyme A 3/5-O methyltransferase and caffeic acid/5-Hydroxyferulic acid 3/5-O-methyltransferase classes have distinct substrate specificities and expression patterns. Plant Physiology 121, 215-223.

Pinçon G, Maury S, Hoffmann L, Geoffroy P, Lapierre C, Pollet B, Legrand M (2001). Repression of O-methyltransferase genes in transgenic tobacco affects lignin synthesis and plant growth. Phytochemistry 57, 1167-1176.

Hoffmann L, Maury S, Bergdoll M, Thion L, Erard M, Legrand M (2001). Identification of the enzymatic active site of tobacco caffeoyl-Coenzyme A O-methyltransferase by site-directed mutagenesis. Journal of Biological Chemistry276, 36831–36838.

Hoffmann L, Maury S, Martz F, Geoffroy P, Legrand M (2003). Purification, cloning and properties of an acyltransferase controlling shikimate and quinate ester intermediates in phenylpropanoid metabolism. Journal of Biological Chemistry 278, 95-103.

Gadzovska S, Maury S, Ounnar S, Righezza M, Kascakova S, Refregiers M, Spasenoski M, Joseph C, Hagège D (2005). Identification and quantification of hypericin and pseudohypericin in different Hypericum perforatum L. in vitro cultures. Plant Physiology and Biochemistry 43, 591-601.

Causevic A, Delaunay A, Ounnar S, Righezza M, Delmotte F, Brignolas F, Hagège D, Maury S (2005). DNA methylating and demethylating treatments modify phenotype and cell wall differentiation state in sugarbeet cell lines. Plant Physiology and Biochemistry 43, 681-691.

Marron N, Maury S, Rinaldi C, Brignolas F (2006). Impact of drought and leaf development stage on enzymatic antioxidant system of two Populus deltoides × nigra clones. Annals of Forest Science 63, 323-327.

Hano C, Addi M, Bensaddek L, Crônier D, Baltora-Rosset S, Doussot J, Maury S, Mesnard F, Chabbert B, Hawkins S (2006). Differential accumulation of monolignol-derived compounds in elicited flax (Linum usitatissimum) cell suspension cultures. Planta 223, 975-989.

Causevic* A, Gentil* M-V, Delaunay A, El Soud W, Garcia Z, Pannetier C, Brignolas F, Hagège D, Maury S (2006). Relationship between DNA methylation and histone acetylation levels, cell redox and cell differentiation states in sugarbeet lines. Planta 224, 812-827. (* : Co-auteurs).

Gadzovska S, Maury S, Delaunay A, Spasenoski M, Joseph C, Hagège D (2007) Jasmonic acid elicitation of Hypericum perforatum L. cell suspensions and effects on the production of phenylpropanoids and naphtodianthrones. Plant Cell, Tissue and Organ Culture 89, 1-13.

Gentil M-V, Maury S (2007) Characterization of epigenetic biomarkers using new molecular approaches (chapter 16). In Genomics-Assisted Crop Improvement: Genomics Approaches and Platforms. Varshney, Rajeev; Tuberosa, Roberto (Eds.) Springer, Vol 1 pp351-370. (Pas de facteur d’impact mais un article évalué par à un comité de lecture). http://www.springer.com/life+sciences/plant+sciences/book/978-1-4020-6294-0   

Teyssier* E, Bernacchia* G, Maury  S, How Kit A, Stammitti-Bert L, Rolin D, Gallusci P (2008) Tissue dependent variations of DNA methylation and endoreduplication levels during tomato fruit development and ripening. Planta 228, 391-399. (* : Co-auteurs).              

Gourcilleau D, Bogeat-Triboulot MB, Le Thiec D, Lafon-Placette C, Delaunay A, El-Soud WA, Brignolas F, Maury S(2010) DNA methylation and histone acetylation: genetic variations in hybrid poplars, impact of water deficit and relationships with productivity. Annals of Forest Science 67, 208 1-10. doi 10.1051/forest/2009101.

Maury S, Delaunay A, Mesnard F, Crônier D, Chabbert B, Geoffroy P, Legrand M (2010) O-methyltransferase(s)-suppressed plants produce lower amounts of phenolic vir inducers and are less susceptible to Agrobacterium tumefaciens infection. Planta 232, 975-986. doi 0.1007/s00425-010-1230-x.

Trap-Gentil M-V, Hébrard C, Lafon-Placette C, Delaunay A, Hagège D, Joseph C, Brignolas F, Lefebvre M, Barnes S, Maury S (2011) Time course and amplitude of DNA methylation in the shoot apical meristem are critical points for bolting induction in sugar beet and bolting tolerance between genotypes. Journal of Experimental Botany 62, 2585-2597. doi: 10.1093/jxb/erq433.

Pavoković D, Omarszad O, Maury S, Joseph C, Delaunay A, Krsnik-Rasol M, Hagège D (2011) Role for carbohydrate-metabolizing enzymes in sugar sensing and differentiation in sugar beet cell lines. Food Technology and Biotechnology 49, 435-446. http://www.ftb.com.hr/49/FTB_49-4_435.pdf.

Maury* S,  Trap-Gentil* M-V, Hébrard C, Weyens G, Delaunay A, Lefebvre M, Barnes S, Joseph C (2012) Genic DNA methylation remodelling during in vitro organogenesis: organ-specificity and conservation between parental lines of epialleles. Physiologia Plantarum 146, 321–335. doi 10.1111/j.1399-3054.2012.01634.x. (* : Co-auteurs).

Gadzovska, S, Maury, S, Delaunay, A, Spasenoski, M, Hagège, D, Courtois D, Joseph, C (2012) The influence of salicylic acid elicitation of shoot, callus, and cell suspension cultures on production of naphtodianthrones and phenylpropanoids in Hypericum perforatum L. Plant Cell, Tissue and Organ Culture 89, 1-13. doi 10.1007/s11240-012-0248-0.

Danchin, E, Petit O, Aubret F, Auffray J-C, Blanchet S, Charmantier A, Cucchi T, Gibert P, Grunau C, Hochberg M, Maury S, Mitta G, Montchamp C, Petit R, Pujol B, Raymond M, Rousset F, Roux F, Thierry B, Till-Bottraud I, Tresset A, Vieira C (2012) Hérédité génétique et non génétique, vers une généralisation de la théorie de l’évolution. Prospective de l’Institut Ecologie et Environnement du CNRS 83-88.

Lafon-Placette C, Faivre-Rampant P, Delaunay A, Street N, Brignolas F, Maury S (2013) Methylome of DNase I sensitive chromatin in Populus trichocarpa shoot apical meristematic cells: a simplified approach revealing characteristics of gene-body DNA methylation in open chromatin state. New Phytologist 197, 416-430. doi 10.1111/nph.12026.

Hébrard C, Trap-Gentil M-V, Lafon-Placette C, Delaunay A, Joseph C, Lefebvre M, Barnes S, Maury S (2013) Identification of differentially methylated regions during vernalization revealed a role of RNA METHYLTRANSFERASEin bolting. Journal of Experimental Botany 64, 651-663. doi 10.1093/jxb/ers363.

Bräutigam K, Vining K, Lafon-Placette C, Fossdal CG, Mirouze M, Gutiérrez MJ, Fluch S, Fernández Fraga M, Guevara MÁ, Abarca D, Johnsen Ø, Maury S, Strauss SH, Campbell M, Rohde A, Díaz-Sala C, Cervera MT (2013) Epigenetic regulation of adaptive response of forest tree species to the environment. Ecology and Evolution 3, 399-415. doi 10.1002/ece3.461.

Zhu J, Shevchenko O, Ma C, Maury S, Freitag M, Strauss SH (2013) Poplars with a PtDDM1-RNAi transgene have reduced DNA methylation and show aberrant post-dormancy morphology. Planta 237, 1483-1493. doi 10.1007/s00425-013-1858-4.

Teyssier C, Maury S, Beaufour M, Grondin C, Delaunay A, Le Metté C, Ader K, Cadene M, Label P, Lelu-Walter MA (2013) In search of markers for somatic embryo maturation in hybrid larch (Larix × eurolepis): global DNA methylation and proteomic analyses. Physiologia Plantarum doi 10.1111/ppl.12081.

Maury S, Hebrard C, Trap-Gentil M-V, Causevic-Paric A, Delaunay A, Joseph C (2014) De l’intérêt d’étudier la composante épigénétique dans le cadre de l’amélioration des plantes cultivées.  Le sélectionneur français 65, 19-29.

Tocquard K, Lafon-Placette C, Auguin D, Muries B, Bronner G, Lopez D, Fumanal B, Franchel J, Bourgerie S, Maury S, Label P, Julien J-L, Roeckel-Drevet P, Venisse J-S (2014) In silico study of wall-associated kinase family reveals large-scale genomic expansion potentially connected with functional diversification in PopulusTree Genetics & Genomes doi 10.1007/s11295-014-0748-7.

Gadzovska-Simic S, Tusevski O, Maury  S, Delaunay A, Joseph C, Hagege D (2014) Effects of Polysaccharide Elicitors on Secondary Metabolite Production and Antioxidant Response in Hypericum perforatum L. Shoot Cultures. The Scientific Word Journal, doi.org/10.1155/2014/609649.

Gadzovska-Simic S, Tusevski O, Maury S, Hano C, Delaunay A, Chabbert B, Lamblin F, Laine E, Joseph C, Hagege D (2015) Fungal elicitor-mediated enhancement in phenylpropanoidand naphtodianthrone contents of Hypericum perforatum L. cell cultures. Plant Cell, Tissue and Organ Culture doi 10.1007/s11240-015-0762-y. 

Gadzovska-Simic S, Tusevski O, Maury S, Delaunay A, Laine E, Joseph C, Hagege D (2015) Polysaccharide elicitors enhance phenylpropanoid and naphtodianthrone production in cell suspension cultures of Hypericum perforatumPlant Cell, Tissue and Organ Culture. doi 10.1007/s11240-015-0798-z.

Bastien JC, Berthelot A, Brignolas F, Marron N, Maury S, Bodineau G, Gauvin J, Toillon J, Dalle E, Delaunay A, Le Jan I, Charnet F, Maine P, Merzeau D (2015) Augmenter le niveau de production de biomasse des cultures ligneuses dédiées ou semi-dédiées. Principaux enseignements du projet SYLVABIOM. Revue Forestière Française 3, 249-262. Doi : 10.4267/2042/58175

Plomion C, Bastien C, Bogeat-Triboulot Mb, Bouffier L, Dejardin A, Duplessis S, Fady B, Heuertz M, Le Gac Al, Le Provost G, Legue V, Lelu-Walter Ma, Leple Jc, Maury S, Morel A, Oddou-Muratorio S, Pilate G, Sanchez L, Scotti I, Scotti-Saintagne C, Segura V, Trontin Jf, Corinne Vacher (2016) Forest tree genomics: 10 achievements from the past 10 years and future prospects. Annals of Forest Science 73:77–103. doi 10.1007/s13595-015-0488-3

Hébrard C, Peterson Dg, Willems G, Delaunay A, Jesson B, Lefebvre M, Barnes S, Maury S (2016) Epigenomics and bolting tolerance in sugar beet genotypes. Journal of Experimental Botany 67, 207–225. doi:10.1093/jxb/erv449

Dugé de Bernonville T, Carqueijeiro I, Lanoue A, Lafontaine F, Sánchez Bel P, Liesecke F, Musset K, Oudin A, Glévarec G, Pichon O, Besseau S, Clastre M, St-Pierre B, Flors V, Maury S, Huguet E, O’Connor SE, Courdavault V (2017) Folivory elicits a strong defense reaction in Catharanthus roseus: metabolomic and transcriptomic analyses reveal distinct local and systemic responses. Scientific Reports 7:40453. doi: 10.1038/srep40453

Conde D, Le Gac AL, Perales M, Dervinis C, Kirst M, Maury S, González-Melendi P, Allona I (2017) Chilling-responsive DEMETER-LIKE DNA demethylase mediates in poplar bud break. Plant Cell Environment 40, 2236-2249. doi: 10.1111/pce.13019

Achour, Z., Archipiano, M., Barneche, F., Baurens, C., Beckert, M., Ben, C., et al. (2017). Epigenetics in plant breeding. Article de positionnement du Groupement d’intérêt scientifique Biotechnologies vertes et de l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement http://www.gisbiotechnologiesvertes.com/fr/publications/position-paperep...

Merlin F, Maury S, Grunau C (2017) l’epigénétique dans toutes ses dimensions. Prospective de l’Institut Ecologie et Environnement du CNRS

Lafon-Placette C, Le Gac AL, Chauveau D, Segura V, Delaunay A, Lesage-Descauses MC, Hummel I, Cohen D, Jesson B, Le Thiec D, Bogeat-Triboulot MB, Brignolas F, Maury S (in press) Changes in the epigenome and transcriptome of the poplar shoot apical meristem in response to water availability affect preferentially hormone pathways. Journal of Experimental Botany doi: 10.1093/jxb/erx409

Le Gac A-L, Lafon-Placette C, Chauveau D, Segura V, Delaunay A, Fichot R, Marron N, Le Jan I, Berthelot A, Bodineau G, Bastien J-C, Brignolas F, Maury S (2018) Winter-dormant shoot apical meristem in poplar trees shows environmental epigenetic memory. Journal of Experimental Botany 69, 4821-4837 doi:10.1093/jxb/ery271

Sow MD, Segura V, Chamaillard S, Jorge V, Delaunay A, Lafon-Placette C, Fichot R, Faivre-Rampant P, Villar M, Brignolas F, Maury S (2018) Narrow-sense heritability and PST estimates of DNA methylation in three Populus nigra L. populations under contrasting water availability. Tree Genetics & Genomes 14:78 https://doi.org/10.1007/s11295-018-1293-6 

Sow, M. D. Allona I, Ambroise C, Conde D, Fichot R, Gribkova S, Jorge V, Le-Provost G, Pâques L, Plomion C, Salse J, Sanchez-Rodriguez L, Segura V, Tost J, Maury S (2018a) Epigenetics in forest trees: state of the art and potential implications for breeding and management in a context of climate change. Advances in Botanical Research 88, 387-453

Marin P, Genitoni J, Barloy D, Maury S, Gibert P, Ghalambor C, Vieira C (2019) Biological Invasion: The Influence of the Hidden Side of the Epi/Genome. Functional Ecology in press

Maury S, Sow MD, Le Gac A-L, Genitoni J, Lafon-Placette C, Mozgová I (2019) Phytohormone and chromatin Crosstalk: The Missing Link For Developmental Plasticity? Frontiers in Plant Science in press

Le Gac A-L, Lafon-Placette C, Maury S (2019) Developmental, genetic and environmental variations of global DNA methylation in the first leaves emerging from the shoot apical meristem in poplar trees. Plant Signaling and Behavior in press

Couverture livre Biologie

Pierre Peycru, Didier Grandperrin, Christiane Perrier, Bernard Augère, Jean-François Beaux, François Cariou, Thierry Darribère, Jean-Michel Dupin, Caroline Escuyer, Jean-François Fogelgesang, Stéphane Maury, Eric Queinnec, Elena Salgueiro, Cécile Van Der Rest, Pascal Carrère (2014) Biologie tout-en-un BCPST 2e année - 3e éd. - nouveau programme, DUNOD pp658. http://www.dunod.com/sciences-et-techniques/sciences-fondamentales/sciences-de-la-vie-et-sante/classes-preparatoires-paces/biologie-tout-en-0

 

Encadrements de thèse

1) Adisa CAUSEVIC, Doctorat de Biologie et Physiologie Végétale de l’Université d’Orléans, Etude comparative de quelques paramètres du contrôle épigénétique en relation avec le développement de lignées de betterave sucrière, soutenue le 24 janvier 2005 (D. Hagège, directeur ; S. Maury, co-directeur). Thèse financée par le Ministère des Affaires Etrangères Français dans le cadre du projet COCOP avec une co-tutelle avec l’Université de Sarajevo.

  

2) Sonja GADZOVSKA, Doctorat de Biologie et Physiologie Végétale de l’Université d’Orléans, Production de métabolites secondaires par les cultures de cellules et de tissus d’Hypericum perforatum L. Effets de divers facteurs exogènes, soutenue le 24 mars 2005 (C. Joseph, directeur ; S. Maury : co-encadrant). Thèse financée par le Ministère des Affaires Etrangères Français dans le cadre du projet COCOP.

3) Marie-Véronique (TRAP)-GENTIL, Doctorat de Biologie et Physiologie Végétale de l’Université d’Orléans, Recherche de marqueurs et mise au point d’un test de sélection de la vernalisation (effet du froid sur la floraison) chez la betterave sucrière, soutenue 21 janvier 2009 (D. Hagège, directeur ; S. Maury, co-directeur), Thèse cofinancée par une bourse région/entreprise avec la Région Centre et la société SESVanderHave (anciennement ADVANTA).

 4) Claire HEBRARD, Doctorat de Biologie et Physiologie Végétale de l’Université d’Orléans, Contrôle épigénétique de l’induction et de la tolérance à la montaison chez la betterave sucrière, soutenue le 18/12/2012 (S. Maury, directeur), Thèse financée par une bourse Cifre (ANRT) avec l’Entreprise SESVanderHave.

5) Clément LAFON-PLACETTE, Doctorat de Biologie et Physiologie Végétale de l’Université d’Orléans, Contrôle épigénétique de la plasticité de l’appareil végétatif du peuplier en réponse à des variations de la disponibilité en eau, soutenue le 21/12/2012 (S. Maury, directeur ; F. Brignolas, co-directeur), Thèse financée par une bourse régionale du conseil de la Région Centre.

6) Anne-Laure LE GAC, Doctorat de Biologie et Physiologie Végétale de l’Université d’Orléans, Méthylation de l’ADN chez le peuplier : variabilité génétique et plasticité phénotypique, soutenue le 16/07/17 (S. Maury, directeur ; F. Brignolas, co-directeur), Thèse financée par une bourse Ministère Enseignement Supérieur et Recherche.

7) Mamadou Dia SOW, Doctorat de Biologie et Physiologie Végétale de l’Université d’Orléans, Stabilité du méthylome et adaptation du peuplier à des variations de disponibilité en eau du sol, en cours 2016-2019 (S. Maury, directeur), Thèse financée par une bourse du Ministère Enseignement Supérieur et Recherche.

MD SOW

8) Julien GENITONI, Doctorat de Biologie et Physiologie Végétale d’Agrocampus Ouest Rennes et de l’Université d’Orléans, Adaptation de l’espèce invasive, Ludwigia grandiflora, au milieu terrestre et composante épigénétique, en cours 2016-2019 (D. Barloy, directrice et S. Maury, co-directeur), Thèse financée par une bourse INRA et Région Bretagne.

J Genitoni