" l'UO à la NAFSA | Université d'Orléans

Université d'Orléans

l'UO à la NAFSA


Les Professeurs Bernard Ribemont (VPRI) et Daniel Hagège (CMRI) ont représenté l’Université d’Orléans au salon de la NAFSA  (Association of International Educators) qui s'est déroulé cette année à Boston (Massachusetts), du 24 au 29 mai 2015. De très nombreux contacts inter-universitaires ont été établis avec les responsables internationaux des universités présentes, en particulier le Canada, le Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis d'Amérique, la Chine, l’Irlande et la Colombie. Ce très grand rassemblement (plus de 2500 exposants venus du monde entier) a également permis de rencontrer nos partenaires plus anciens et de résoudre les problèmes particuliers que rencontraient les BRI de certaines composantes, grâce à des échanges directs avec les responsables des universités concernées. Suite à ces échanges, plusieurs projets internationaux sont en cours d'élaboration, comme la création d'une licence 3 internationale avec l'université de Chicoutimi (Montréal) en Biologie. Les étudiants de notre université pourraient aller suivre un semestre ou une année de L3 dans ce pays majoritairement francophone, mais avec une forte pénétration anglophone. Les étudiants de Chicoutimi seraient invités à venir suivre les masters de biologie à l'université d'Orléans. Certains interlocuteurs se sont montrés particulièrement intéressés à bâtir des collaborations de façon rapide : université de Shiga (Japon), de San Bernardo (Californie), de Konkuk (Corée).

On notera que peu d’universités françaises tenaient un stand à ce salon, surtout occupé de ce point de vue par des écoles de commerce et quelques Grandes écoles.

Ce très grand salon a l’avantage, outre celui de pouvoir établir de nombreux contacts, de fournir un bon baromètre du marché international de la formation universitaire. Il ressort des nombreux échanges qui se sont tenus que reviennent sans cesse les questions des cursus en anglais, d’hébergement des étudiants et des droits d’inscription. Les disciplines systématiquement demandées sont les Sciences de l’ingénieur, les Business Studies, les Biotechnologies, les Sciences Environnementales, l’Architecture, le Design et, dans une moindre mesure, mais de façon significative, la formation en FLE. Alors que nous avons tendance à proposer des masters, la demande se fait plus forte au niveau licence (bachelor), en particulier pour la Chine, Canada, Etats-Unis, Irlande… Tous ces pays reconnaissent et valident aujourd’hui nos ECTS.