" Visite d’une délégation de l’Université Moulay Ismaïl de Meknès (Maroc) | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Visite d’une délégation de l’Université Moulay Ismaïl de Meknès (Maroc)


 

Lundi 17 mars, Bernard Ribémont et Daniel Hagège ont accueilli une délégation de l’Université Moulay Ismaël de Meknès, composée de M. KECHOUBI, Vice-Président, M. YASSINE, directeur de l’École Normale Supérieure, Mme Nadia HANDAQ, Responsable Relations Internationales.
Les représentants de la Région Centre étaient également présents, dans le cadre du partenariat de notre Région avec celle de Meknès.
Ont participé à l’accueil de cette délégation M. A. Suspène, directeur de l’ITP HCS, M. Ch. Bruneau, directeur du collegium LLSH, M. Y. Coquet, directeur de l’OSUC et de l’ITP GEE, M. B. Sahr, directeur de l’IUT 45, Mme J. Kroubo-Dagnini, chef de service DRI, responsable de l’ingénierie de projets et des accords internationaux, M. F. Ploton-Nicolet, responsable du projet de master ‘Conservation et administration culturelle’.

L’Université d’Orléans entretient depuis plusieurs années des relations étroites, tant dans le domaine de la formation que dans celui de la recherche, avec le Maroc et, en particulier, avec l’Université de Meknès : échanges d’étudiants, cotutelles de thèses, échanges de chercheurs et enseignants-chercheurs, doubles diplômes (en géosciences par exemple), programmes de recherche (VERA).

L’objet de la rencontre a porté sur le renouvellement de l’accord-cadre et sur l’extension de la collaboration entre les deux universités. Dores et déjà est élaborée dans ce contexte une maquette de double master avec l’École Normale Supérieure dans le domaine des Lettres, qui ouvrira dès la rentrée 2014 à Meknès. Ont été évoquées des possibilités de programmes de recherche autour du projet archéologique Volubilis (IRAMAT, POLEN), dans le domaine des matériaux et la possibilité de construire des doubles diplômes dans les domaines de la physique et des bio-technologies. Un partenariat entre Polytech’ et l’ENSAM a également été mentionné.

Après un repas en présence du Président de l’Université et du Consul du Maroc à Orléans, l’après-midi a été consacré à la visite de l’ICOA et d’ICARE, deux laboratoires ‘phares’ dans la collaboration avec le Maroc.

Un bilan donc très positif de cette rencontre, qui s’est déroulée dans un climat de grande convivialité et d’enthousiasme pour les futurs projets, tout particulièrement pour le master international ‘Conservation et administration culturelle.