Université d'Orléans

CIPEGE

CIPEGELe Centre international de prospective pour l'emploi en géosciences et en environnement (CIPEGE) est un outil socio-économique original mis en place au sein du Labex VOLTAIRE. C’est un instrument d’étude et de mesure de l’adéquation entre formation et employabilité. La mission du CIPEGE est d’interfacer les différents acteurs – université, industrie, société – pour apporter une meilleure réponse entre les emplois futurs dont l’industrie a besoin et les formations universitaires supérieures afférentes, tout en gardant le contact avec la société, ses doutes et ses attentes.

Au cœur du triangle recherche - formation - innovation (processus de Bologne), le Labex VOLTAIRE est une initiative à vocation nationale, dont l’objectif est de permettre d’ajuster de manière très réactive les formations et les recherches du domaine aux besoins économiques et tenter d’éviter ainsi de grandes ruptures néfastes pour le pays, dans l’employabilité, les compétences et les métiers. Le défi pour les universités est de former les personnels dont l’industrie a besoin pour lui permettre de renforcer ou de gagner de nouveaux marchés et de transformer en produits et services toute innovation qu’elle aura su développer en partenariat avec le corps académique.

Le CIPEGE : un outil de retour sur investissement multiple

CIPEGE

Le Labex VOLTAIRE a pour ambition de créer de la valeur à 3 niveaux :

  • scientifique, au travers des publications et des conférences internationales ;
  • économique, au travers des contrats de recherche, et des brevets et des perspectives d’exploitation qui en résulteront ;
  • académique, au travers du développement d’expertise et de savoirs, conduisant à la création de nouveaux emplois.
CIPEGE
Le CIPEGE et les différents acteurs

Le CIPEGE occupe une position centrale dans le dispositif VOLTAIRE. Il permet la connexion de la recherche et l’éducation avec les acteurs du monde économique (grands groupes et PME), les collectivités locales, les autorités publiques nationales et internationales ainsi que les représentants de la société civile (ONG et associations). Le CIPEGE est donc un outil majeur du dispositif d’ouverture des universités vers les industriels qui garantit la prise en compte de l’expression de leur besoin.

Comment ça marche ?

CIPEGELe CIPEGE est le lieu d’agrégation des visions des différentes parties prenantes– économistes, chercheurs et enseignants-chercheurs en géosciences, professionnels du recrutement et industriels. L’adaptation est réalisée en continu avec un système de bouclage permettant d’ajuster les moyens (recherches, formations) nécessaires pour faire face aux besoins de l’économie et éviter des fractures dans l’employabilité, résultant en pertes de profit et inadéquation des compétences et des métiers.

CIPEGE se veut le pont entre le programme VOLTAIRE et le monde économique : il organise le transfert de la valeur ajoutée produite par VOLTAIRE vers les différentes parties prenantes : depuis les acteurs individuels (scientifiques, public, économistes, étudiants) à vers les acteurs macro-sytème (industries, universités, organismes de recherche, etc.). Le Labex VOLTAIRE est un programme de 10 ans porté par l’université d’Orléans en partenariat avec le CNRS, le BRGM et l’Inra et soutenu par les Investissements d’avenir. Il s'attache à développer des recherches novatrices afin de répondre aux 3 grandes questions économiques et sociales posées par nos sociétés sur les ressources naturelles :

  • contrôle de la qualité de l’atmosphère et changement climatique global ;
  • gestion durable de l'environnement (sols, aquifères, zones humides) ;
  • gestion de la ressource énergétique et minérale (métaux stratégiques, énergies renouvelables, géo-technologies).
Motivation
  • Réaliser une analyse combinée dans les domaines économique et physico-chimique.
  • Partager les résultats de ces analyses au travers d’un nouveau relationnel entre partenaires.
  • Traiter des questions spécifiques relatives aux besoins en nouveaux métiers et compétences pour relever les nouveaux défis économiques.
  • Adapter en permanence et de façon récurrente le processus d’éducation pour correspondre aux tendances économiques.
  • Ouvrir et partager cette approche avec les autres universités et écoles d’ingénieurs pour mieux positionner la France face aux défis économiques mondiaux tout en développant les capacités en matière de création d’emplois.
  • Promouvoir cette approche à l’échelle mondiale.
 Un outil original basé à Orléans pour un objectif national dans une perspective mondiale
CIPEGE CIPEGE

 

Les sept questions scientifiques et socio-économiques que pose le Labex VOLTAIRE

CIPEGE

Le Labex VOLTAIRE essaie de répondre à ces 7 questions scientifiques majeures en augmentant la compréhension du processus mondial de la gestion propre, responsable et sûre des ressources de la Terre. L’approche systémique adoptée offre une opportunité unique de réunir au sein d’un même programme les compétences et les savoirs qui sont nécessaires pour disposer d’une vision globale des mécanismes qui gouvernent le système Terre, du magma jusqu’à la stratosphère.

Les indicateurs de performance pour quantifier le retour sur investissement

CIPEGE