Université d'Orléans

Ludovic BONHOMME

Soutenance : mars 2009

Directeur : F. Brignolas
Co-encadrant : D. Morabito

Titre : Protéome foliaire et efficience de l'utilisation de l'eau chez le peuplier

Résumé :
Dans le contexte du changement climatique global, il apparaît essentiel de prendre en compte l'adaptabilité des variétés cultivées à la modification de l'environnement. Dans le cas du peuplier, la sélection de ressources génétiques capables de produire du bois à moindre coût en eau devient alors un critère de choix qui peut être apprécié par l'efficience d'utilisation de l'eau (WUE). De façon à évaluer l'intérêt de développer un programme de sélection sur WUE, il convenait de juger si les variations génétiques de WUE observées sur de jeunes boutures, s'exprimaient encore sur des arbres cultivés en peupleraie sur des sols contrastés. Par ailleurs, afin d'initier une étude du déterminisme moléculaire de WUE, nous avons évalué le degré de variation génétique des protéomes foliaires de huit génotypes de peupliers contrastés pour leur WUE et cultivés dans des conditions d'alimentation en eau variées. 
Nos travaux ont permis de valider l'existence d'importantes variations génétiques de WUE chez des peupliers cultivés en peupleraie. Toutefois, le type de sol modifiait considérablement le classement des génotypes alors que celui établi sur les sols les plus propices à la populiculture était comparable au classement décrit précédemment en serre. Nos expériences ont également validé la possibilité de distinguer des génotypes contrastés pour WUE à partir de leur protéome foliaire. Nous avons montré que le protéome foliaire de huit génotypes différant par leur WUE présentait d'importantes variations génétiques en réponse à la sécheresse et qu'il existait des liens entre abondances de protéines foliaires et variations génétiques de WUE.

Thèse complète : pdf