Lifo - Laboratoire d'Informatique Fondamentale d'orléans INSA Centre Val de Loire Université d'Orléans Université d'Orléans

Lifo > Les séminaires du LIFO

 English Version



Contact

LIFO - Bâtiment IIIA
Rue Léonard de Vinci
B.P. 6759
F-45067 ORLEANS Cedex 2

Email: contact.lifo
Tel: +33 (0)2 38 41 99 29
Fax: +33 (0)2 38 41 71 37



Les séminaires du LIFO


Accès par année : 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019

Sauf exception, les séminaires se déroulent le lundi de 14h à 15h, Salle de réunion 1, bâtiment IIIA (voir plan du campus).


24/06/2019 : Real Time Data Mining
João Gama (University of Porto/LIAAD/INESC) Résumé
Attention : Débute à 13 h 45.

03/06/2019 : Homomorphismes navigationnels pour les requêtes dans les bases de données graphes
Florent Foucaud (LIFO) Résumé
Attention : Débute à 15 h.

20/05/2019 : sémantique distributionnelle appliquée à un corpus diachronique
Guillaume Desagulier et Ilaine Wang (MoDyCo (Paris 8) et LIFO) Résumé
Attention : Débute à 13 h 45.

06/05/2019 : Caractérisation logique du temps minimal des automates cellulaires
Théo Grente (GREYC, Université de Caen Normandie) Résumé
Attention : Débute à 13 h 45.

29/04/2019 : On the Parameterized Complexity of Graph Modification to First-Order Logic Properties
Petr Golovach (Université de Bergen, Norvège) Résumé
Attention : Débute à 13 h 45.

18/03/2019 : Bisplit graphs satisfy the Chen-Chvátal conjecture
Matthieu Rosenfeld () Résumé
Attention : Débute à 13 h 45.

11/02/2019 : An overview of the Tezos blockchain
Mathias Bourgoin (Nomadic Labs) Résumé
Attention : Débute à 13 h 45.


Résumés des séminaires


Real Time Data Mining João Gama, University of Porto/LIAAD/INESC

Nowadays, there are applications in which the data are modelled best not as persistent tables, but rather as transient data streams. In this keynote, we discuss the limitations of current machine learning and data mining algorithms. We discuss the fundamental issues in learning in dynamic environments like learning decision models that evolve over time, learning and forgetting, concept drift and change detection. Data streams are characterized by huge amounts of data that introduce new constraints in the design of learning algorithms: limited computational resources in terms of memory, processing time and CPU power. In this talk, we present some illustrative algorithms designed to taking these constrains into account. We identify the main issues and current challenges that emerge in learning from data streams, and present open research lines for further developments.


Homomorphismes navigationnels pour les requêtes dans les bases de données graphes Florent Foucaud, LIFO

Certaines requêtes de bases de données peuvent être modélisées par des homomorphismes de structures relationnelles. Les bases de données graphes sont de plus en plus utilisées dans l'industrie. Une telle base de données peut être modélisée par un (grand) graphe orienté et étiqueté. Certaines requêtes "locales" peuvent être vues comme de (petits) graphes orientés et étiquetés, et la requête est satisfaite s'il existe un homomorphisme du graphe de la requête vers le graphe de la base de données. Dans les applications modernes, des requêtes plus expressives, dites "navigationnelles", sont communément utilisées. Nous montrerons comment définir la notion correspondante d'homomorphisme navigationnel, concept défini récemment par Barcelo, Romero et Vardi. Nous nous focaliserons sur les requêtes dites "à chemins réguliers", définies par des langages réguliers, et nous présenterons quelques résultats algorithmiques théoriques dans ce domaine. Nous montrerons le lien entre cette thématique et celles de la théorie des homomorphismes de graphes et des problèmes de satisfaction de contraintes. Il s'agit de travaux réalisés avec Laurent Beaudou, Florent Madelaine, Lhouari Nourine et Gaétan Richard.


sémantique distributionnelle appliquée à un corpus diachronique Guillaume Desagulier et Ilaine Wang, MoDyCo (Paris 8) et LIFO

Nous abordons la question de l'évolution du sens en corpus sous l'angle de la sémantique distributionnelle. Il s'agit pour nous de déduire l'évolution sémantique de marqueurs linguistiques par l'examen de préférences collocationnelles à travers les époques. Deux questions se posent : comment distinguer les principales étapes de l'évolution sémantique d'un marqueur ? Quelle granularité adopter : la distinction artificielle en années ou en décennies proposée par défaut dans les corpus ou une distinction plus naturelle dérivée de la distribution des données ? Nous passons en revue trois méthodes distributionnelles : deux relevant de la linguistique de corpus et une relevant du traitement automatique des langues. La première méthode, VNC (Variability-based Neighbour Clustering), est fondée sur la classification ascendante hiérarchique. Elle procède à une périodisation automatique. Le regroupement de périodes en fonction de leurs similitudes se fait sur la base du principe d'adjacence temporelle. La seconde méthode est une illustration classique des modèles de sémantique distributionnelle. La forme cible est extraite d'un corpus au sein d'une fenêtre contextuelle. Une matrice de co-occurrences est calculée puis transformée à l'aide d'une mesure appelée PPMI (Positive Pointwise Mutual Information). Les dimensions de la matrice ainsi pondérée est réduite par SVD (Singular Value Decomposition) et projetée sur un espace à deux dimensions à l'aide de t-SNE. L'évolution sémantique est capturée par des contours dont le centre de gravité change en fonction des époques. La troisième méthode, HistWords (https://nlp.stanford.edu/projects/histwords/), est proche de la seconde. Elle est inspirée de word2vec. Il s'agit d'un algorithme permettant de tracer l'évolution sémantique de lexèmes sur la base de vecteurs calculés avec la méthode Skip-Gram with Negative Sampling (SGNS). Deux études de cas sont abordées : le split infinitive en anglais (to boldly go where no man has gone before) et les intensifieurs de l'anglais (quite, rather, fairly, pretty, tremendously, utterly, jolly, etc.).


Caractérisation logique du temps minimal des automates cellulaires Théo Grente, GREYC, Université de Caen Normandie

Les automates cellulaires représentent le modèle par excellence du calcul parallèle et local. De la même façon qu’on sait caractériser en logique les langages rationnels, on cherche à caractériser/programmer en logique les calculs des automates cellulaires. Le comportement local et déterministe des automates cellulaires s'exprime naturellement par des clauses de Horn portant sur une arithmétique locale du prédécesseur. L'outil principal utilisé est une méthode de normalisation transformant une formule en une formule équivalente qui imite un circuit grille. Dans cet exposé, je présenterai l'exemple du temps réel (= temps minimal) des automates cellulaires, intéressant par sa puissance de reconnaissance (multiplication d'entiers, majorité...) et son polymorphisme.


On the Parameterized Complexity of Graph Modification to First-Order Logic Properties Petr Golovach, Université de Bergen, Norvège

We establish connections between parameterized/kernelization complexity of graph modification problems and expressibility in logic. For a first-order logic formula \phi, we consider the problem of deciding whether an input graph can be modified by removing/adding at most k vertices/edges such that the resulting modification has the property expressible by \phi. We provide sufficient and necessary conditions on the structure of the prefix of \phi specifying when the corresponding graph modification problem is fixed-parameter tractable (parameterized by k) and when it admits a polynomial kernel.


Bisplit graphs satisfy the Chen-Chvátal conjecture Matthieu Rosenfeld,

Un des théorèmes de De Bruijn-Erdos énnonce qu’étant donné un ensemble S de n points du plan soit ils sont colinéaires, soit ils génèrent au moins n droites. On commencera par une démonstration élémentaire de ce résultat. L’un des candidats naturels pour étendre ce résultat est l’ensemble des lignes définies par un système de betweenness (“entritude”). On peut associer à tout système métrique un tel système de betweenness et se demander si le théorème de De Bruijn-Erdos s’applique encore. La question est toujours ouverte et ce en particulier dans les graphes. Nous donnerons toutes les définitions nécessaires et discuterons du cas des graphes plus en détail et en particulier des graphes bisplit.


An overview of the Tezos blockchain Mathias Bourgoin, Nomadic Labs

Blockchains, such as Bitcoin or Ethereum, are distributed and decentralized ledgers. Bitcoin was, in 2009, the first blockchain, allowing financial transactions using a cryptocurrency. Then new blockchains such as Ethereum introduced smart contracts, small computer programs running in the blockchain and Dapps, distributed applications running on the blockchain (through smart contracts). These blockchains are based on an energy consuming 'proof of work' consensus algorithm and their governance is informal and can lead to hard forks of the blockchain. In this talk, I will present Tezos, an innovative self-amending blockchain that - provides a formal *on-chain governance* mechanism to activate upgrades without the need for hard forks. - focuses on *security* (through formal verification) and provides an environment to run formally verifiable smart contracts. - also replaces the classic 'proof of work' consensus algorithm with a modern, resilient and energy efficient (thus ecological) *'proof of stake'* algorithm.