Historique

La structure du laboratoire

Le laboratoire MAPMO voit le jour en janvier 1994. Il est le fruit du regroupement de PMMS (Physique Mathématique, Modélisation et Simulation), unité propre du CNRS, et de deux équipes de mathématiques de l'université (une équipe d'accueil et une jeune équipe, toutes deux reconnues par le ministère). De 1994 à 1996, l'acronyme MAPMO signifie Mathématiques Appliquées et Physique Mathématique d'Orléans. En 1996 (date de passage à une UMR avec le rattachement de la troisième équipe de mathématiques de l'université qui faisait partie d'une URA parisienne), le MAPMO est devenu le laboratoire de Mathématiques et Applications, Physique Mathématique d'Orléans, et enfin, depuis 2012, le laboratoire de Mathématiques - Analyse, Probabilités, Modélisation - Orléans.
Aujourd'hui le laboratoire compte une quarantaine d'enseignants-chercheurs, une vingtaine d'enseignants / chercheurs non permanents (doctorants, postdocs, ATER) et 3 ou 4 postes ITA-IATOS équivalents temps complet.

La direction du laboratoire

De sa création à fin 1993, Marc Feix a dirigé l'entité PMMS. Depuis 1994, le laboratoire MAPMO a été successivement dirigé par Aline Bonami (1994-2002), Jean-Philippe Anker (2003-2007), Stéphane Cordier (2008-2011) et Romain Abraham (depuis 2012). Marc Feix a eu une profonde influence sur la vie scientifique du campus CNRS, dont il était une des figures marquantes. Il a pris sa retraite en Charente tout en restant un scientifique actif. Il est décédé en 2005. Aline Bonami a quitté partiellement le MAPMO en 2003 pour devenir directrice scientifique pour les mathématiques à la MSTP (Ministère de la Recherche) jusqu'en septembre 2006. Elle est maintenant professeur émérite.

Les missions originelles et leurs évolutions Pour PMMS, créé en même temps que le LPCE et abrité dans les mêmes locaux, il s'agissait de constituer une unité propre regroupant les théoriciens de la physique des plasmas, susceptible de collaborer avec le LPCE, mais également avec d'autres équipes, orléanaises ou non.
Pour le MAPMO, abrité dans des locaux dédiés auparavant au département de mathématiques, sa mission était de regrouper les mathématiciens et physiciens mathématiciens dans une unique laboratoire. Sa vocation est, à côté de la recherche fondamentale qui y est développée, d'interagir avec les autres laboratoires du Campus CNRS-Université sur les problèmes liés à la modélisation mathématique. Bien que le MAPMO ait progressivement vu son nombre de physiciens de formation décroître puis s'annuler, il a gardé des relations fortes avec la physique. C'est une originalité de la Région Centre, puisque elle est partagée par le LMPT à Tours (Laboratoire de Mathématiques et Physique Théorique). Les deux laboratoires, MAPMO et LMPT sont depuis 2006 regroupés dans la Fédération Denis Poisson, du nom d'un célèbre physicien/mathématicien né à Pithiviers.

Faits scientifiques majeurs émanant du laboratoire

Distinctions décernées à des membres du laboratoire

Vincent Lafforgue (DR au MAPMO de 2010 à 2016) a reçu le Prix Servant de l’Académie des Sciences en 2014 et la Médaille d’argent du CNRS en 2015.

Aurélien Alvarez (MCF à l'Université d'Orléans depuis 2009) a reçu, avec Jos Leys et Étienne Ghys, le Prix d'Alembert 2010 pour la réalisation du film Dimensions (affiche de présentation).

Aline Bonami (PR à l'Université d'Orléans de 1973 à 2006, PR émérite depuis 2006) a reçu le prix "Petit d'Ormoy, Carrière, Thébault" de l'Académie des Sciences en 2001 et un doctorat Honoris Causa de l'Université de Göteborg en 2002.

Benoît Perthame (PR à l'Université d'Orléans de 1988 à 1993) a reçu le prix Peccot du Collège de France en 1989-1990, le prix CISI de Calcul Scientifique en 1992 et le prix "Blaise Pascal" (Académie des Sciences, SMAI) en 1992.