Université d'Orléans

MASTER Sciences de la Terre, des planètes, Environnement

Objectifs | Atouts

 

Le master Sciences de la Terre et des planètes, Environnement est porté par l’Observatoire des Sciences de la Terre en région Centre (OSUC). Il est adossé aux laboratoires de recherche de l’OSUC, en tout premier lieu l’ISTO (Institut des Sciences de la Terre d’Orléans). Le labex Voltaire et l’équipex Planex soutiennent cette formation.

Le BRGM (Bureau des recherches géologiques et minières)  est un acteur  majeur du master et participe à environ 20 % des enseignements, dans tous les domaines abordés.

 Le master offre deux parcours, identifiés dès le premier semestre du master 1 (voir Organisation de la formation) :

  • Géoressources, Géomatériaux et Géodynamique (G3)
  • Géochimie et Géomatique de l’Environnement (Géo2Env)

Aucun des parcours n’est affiché spécifiquement à finalité professionnalisante ou recherche, les objectifs des parcours se déclinant en terme de compétences. Néanmoins, des choix d’option ou de modules spécifiques en M2 prépareront les étudiants à l’intégration du marché du travail à bac +5. Quels que soient les choix modulaires, les deux parcours permettent d’envisager une poursuite en thèse,

Objectifs de la formation

Le master Sciences de la Terre et des planètes, environnement (STPE) de l’Université d’Orléans forme des professionnels capables de comprendre et gérer les systèmes naturels (ressources minérales et organiques, eaux, sols, chaleur …), en intégrant toute leur complexité. Le triptyque « observation-expérimentation-modélisation » est au cœur de la formation.. Le diplômé est compétent dans l’expérimentation analogique et numérique des systèmes et processus naturels, tout en fondant son approche sur une connaissance approfondie du terrain (un module de terrain par semestre). Il est expert dans la gestion et le traitement des données géoscientifiques et environnementales par outils géomatiques (statistiques, géostatistiques, modélisations cartographiques, prédictivité). Cette formation lui permet ainsi d’appréhender de façon quantitative les problématiques actuelles dans le domaine des géoressources, de l’environnement ou encore de la dynamique de la Terre interne.

Enfin, le diplômé est sensibilisé aux dimensions et enjeux socio-économiques des Géoressources et de l’Environnement.

Les diplômés auront une qualification d’ingénieurs d’application pour un large éventail de secteurs d’activité comme l’exploration et la gestion durable des ressources minérales, les géomatériaux, la géothermie, le stockage de l’énergie, la gestion durable des ressources en eau et des sols (selon le parcours)…

La poursuite d’études en doctorat permettra d’accéder aux métiers de la recherche fondamentale ou appliquée dans les secteurs publics (Université, CNRS, BRGM …) ou privés (bureaux d’étude et grands groupes industriels).  

Atouts de la formation
  • Pédagogie axée sur l’apprentissage par le projet (« Learning by doing »), mise en œuvre dans un environnement scientifique exceptionnel. Voir Organisation de la formation et Partenaires.
  • Un curriculum caractérisé par une solide formation sur le terrain : des modules de géologie de terrain et/ou de métrologie environnementales sont proposés à chaque semestre en M1 et M2. Voir Organisation de la formation.
  • Compétences renforcées en géomatique : systèmes d’information géographique (SIG), modélisation 3D, statistiques/géostatistiques, modélisation 3D, prédictivité). Voir Organisation de la formation.
  • Equipe de formation et d’encadrement plurielle, impliquant l’université, le CNRS, le BRGM, l’INRA et de nombreux acteurs du monde socio-économique. Notre master bénéficie notamment d’une convention de partenariat pédagogique avec BRGM campus. Voir Partenaires et Equipe de Formation.
  • Forte ouverture internationale : Échanges avec le Canada (UQAM, UQAT), la Chine (Univ. Nanjing), nombreux accords Erasmus (Munich, Palerme, Porto, Rome, Utrecht). Plusieurs écoles de terrain du Master se déroulent à l’étranger (Espagne, Maroc, Grèce…). Certains modules sont enseignés en anglais. Voir International.
  • Environnement propice à l’entrepreneuriat avec dispositifs CréaCampus et Pépite, la proximité du FabLab Orléanais, ou les incubateurs numériques (LAB’O et AgreenTech Valley). Voir Partenaires.
Livret de l'étudiant