Université d'Orléans

L'antiparlementarisme en France

Parlement[s] HS 9

 

Parlement[s], Revue d’histoire politique

Hors-série n° 9 – décembre 2013 : L’antiparlementarisme en France

L'Harmattan

Dossier coordonné par Jean-Claude Caron et Jean Garrigues
avec le soutien du CHEC (Université Blaise-Pascal) et de l’IUF

Depuis la Révolution française, le régime d’assemblée a toujours été sous le feu de la critique antiparlementaire. Courant protéiforme dont la généalogie est peu étudiée, l’antiparlementarisme est au cœur de ce hors-série. Qui sont les adversaires désignés des "chéquarts", des "ventrus", des "cumulards" ?  Veulent-ils abolir le régime parlementaire ou simplement le réformer ?

Les auteurs réunis dans ce numéro interrogent les mots et les images qui donnent corps à l’antiparlementarisme de la Restauration à nos jours. L’une des difficultés de l’analyse réside dans la complexité de ses formes. Qu’il soit d’extrême gauche ou d’extrême droite, voire qu’il provienne des députés eux-mêmes, sa grammaire est tout à la fois plastique et composée d’invariants : démocratie directe, pouvoir  de la rue, plébiscite ou recours à un homme providentiel. Ce registre appartient-il à un passé révolu ou résonne-t-il avec le temps présent ?