Université d'Orléans

La poésie en pratiques

Colloque organisé par Corinne Legoy.

Orléans, 14 et 15 octobre 2013.

Programme.

 Honoré Daumier, Le joueur d'orgue de barbarie

 

Ce colloque vise à ouvrir le champ, négligé jusqu’alors, de la poésie comme pratique, de la Révolution française jusqu’à nos jours. Les signes d’une pratique poétique tout à la fois valorisée et massive sont en effet nombreux : des peu-lettrés s’y adonnent dans la France post-révolutionnaire ou dans l’Inde post-coloniale ; elle est présente au cœur des rituels politiques et religieux, et s’impose comme une arme politique dans les luttes contemporaines – qu’elles soient celles du XIXe siècle français ou de l’âge des décolonisations. Ce colloque s’attachera donc à éclairer, à l’échelle internationale, toutes les formes (de la chanson politique au slam) et tous les usages (publics et privés, quotidiens ou exceptionnels) de la poésie contemporaine. Il en cernera la dimension familière, qui fait d’elle une pratique « au quotidien » dans la plupart des cultures contemporaines : dans l’enseignement, dans la sociabilité mondaine, en voyage, en prison ou en ces lieux et moments de loisirs que sont les cafés-concerts et les goguettes. Il éclairera sa place dans les rituels collectifs, qu’ils soient fêtes politiques, cérémonies religieuses ou funéraires. Son maniement à l’heure des grands combats politiques – Révolution française, révolution de 1848, crises de la IIIe République et résistance – sera également abordé. Tout comme son statut et son rôle, en particulier comme vecteur de construction identitaire, en contexte colonial et à l’heure des décolonisations. Ces pistes constitueront les axes majeurs d’un colloque qui  invite à penser la poésie loin des barrières usuelles, comme un objet à même de faire dialoguer historiens, littéraires et poètes eux-mêmes.