" Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Anne JANAND. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Anne JANAND.

06/07/2018 - 14:00 - 06/07/2018 - 18:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Lieu: ESCP Europe - 79 avenue de la République - PARIS

Discipline : Sciences de Gestion

Résumé :

Cette note d’HDR s’inscrit dans le champ des sciences de gestion, et notamment dans le champ de la Gestion des Ressources Humaines. Dans cette note de synthèse, Madame Anne Janand présente l’ensemble des travaux menés depuis 2009 sur la thématique de la gestion des mobilités et des carrières, dans différentes grandes organisations publiques et privées, en adoptant différentes méthodologies de recherche. Ses travaux soulignent que la mobilité interne peut induire de nombreux effets bénéfiques, grâce à son côté disruptif. Par le changement qu’elle génère, elle questionne les motivations intrinsèques des salariés, stimule leur capacité d’apprentissage et permet de répondre au besoin des organisations en talents nouveaux et disruptifs. La mobilité interne reste toutefois un outil RH complexe, aux significations variées selon les contextes organisationnels et dont la mise en œuvre dans les organisations se heurte à un certain nombre de freins et tensions qui en limitent la portée. L’analyse rétrospective de ces différents travaux sur la mobilité et les carrières, conduit à esquisser l’avènement d’un « individu-joueur », qui abandonne ses ambitions à planifier sa carrière, dans un monde qui devient plus rapide et dans lequel les événements et les possibilités sont à la fois plus nombreuses et inattendues que dans le passé. Doté d’un nouveau rapport au temps, il serait ainsi capable de saisir, selon les circonstances, les opportunités qu’offre le futur. In fine, la disruption consisterait en une crise du temps, caractérisée par l’accélération sociale et la désynchronisation, et conduisant de ce fait à réinterroger le sens du travail et des carrières. Dans le cadre de cette note, Madame Anne Janand expose les projets de recherche et d’encadrement qu’elle souhaite mener, dans une approche interdisciplinaire, dans les années à venir. Ce projet de recherche repose, entre autres, sur quatre axes de recherche portant sur (i) le mouvement des cadres dans les organisations (mobilités internes), (ii) le rôle de l’incertitude et du hasard dans les parcours professionnels, (iii) l’étude des mobilités extrêmes, ainsi que (iv) le développement d’une approche prospective sur l’avenir et la carrière de l’individu-joueur pris dans la dynamique de l’accélération sociale qui constituerait l’expérience majeure de la modernité.