" Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Catherine PELAGE. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Catherine PELAGE.

23/11/2018 - 13:30 - 23/11/2018 - 18:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Lieu: Salle du Conseil - UFR Collegium Lettres, Langues et Sciences Humaines - Rue de Tours - campus UNIVERSITÉ

Discipline : Littérature latino-américaine

Résumé :

Ce dossier d’HDR intitulé « Réceptions et transmissions d’écritures en mouvement : vers de nouvelles cartographies littéraires chiliennes et dominicaines (XXe et XXIe siècles) » est composé d’une sélection d’articles publiés en Europe et en Amérique, d’un rapport de synthèse et d’un ouvrage inédit : «Littératures dominicaines en mouvement : les performances littéraires de Rita Indiana et Rey Andújar». Ces recherches s’attachent à analyser les littératures en mouvement : les évolutions qui se produisent dans des panoramas littéraires latino-américains, les propositions artistiques renouvelées, les écritures marquées par les migrations ainsi que les médiations et transmissions de ces littératures. La sélection d’articles et la synthèse professionnelle reviennent sur ces grands axes. L’inédit, intitulé «Littératures dominicaines en mouvement : les performances littéraires de Rita Indiana et Rey Andújar» aspire à rendre visible une littérature méconnue en Europe, et à explorer des propositions littéraires novatrices qui font bouger les lignes artistiques et scientifiques. Le concept de performance littéraire défini comme une écriture qui repose sur une présence centrale du corps en mouvement ainsi que sur une volonté d’ouverture au monde et de décloisonnement permet d’appréhender ces textes porteurs de formes artistiques en dialogue qui viennent défier les canons en vigueur, déstabiliser les discours officiels et repenser les problématiques contemporaines. Rita Indiana et Rey Andújar créent ainsi des espaces littéraires scéniques et syncrétiques, s’inscrivant dans une tradition caribéenne renouvelée.