" Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Duc Phi DO. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Duc Phi DO.

11/12/2018 - 14:00 - 11/12/2018 - 18:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Lieu: Amphithéâtre Cabannes - Polytech’Orléans - rue Léonard de Vinci - campus UNIVERSITÉ

Discipline : Génie Civil

Résumé :

Mes activités de recherches portent sur le thème du « comportement multi-échelle et multi-physique des géomatériaux» et peuvent se décliner en trois parties. La première partie consiste en l’application de la technique de changement d’échelle pour déterminer les propriétés physiques effectives des géomatériaux (roches, bétons, mortiers…). Les développements des outils d’homogénéisation à la fois analytique et numérique permettent d’augmenter la capacité prédictive/estimative des propriétés multi-physiques (mécanique, thermique, hydraulique) des matériaux hétérogènes dont la microstructure complexe possède des interfaces imparfaites ou des interphases entre la matrice et les inclusions et éventuellement des fissures/fractures. Dans la deuxième partie, on s’intéresse à développer la technique de caractérisation de l’endommagement par ultrasons dans les géomatériaux. Sur les aspects expérimentaux, un système de mesure des ondes ultrasonores qui peut utiliser 96 voies d’acquisition a été construit. Grâce aux capteurs spécifiques qui sont capables de capturer en même temps les trois types d’onde, le système développé peut caractériser continuellement l’endommagement et son anisotropie induite au cours d’un essai de compression des matériaux. Une extension de la technique de tomographie pour déterminer la distribution spatiale de la densité des fissures permet, d’une part, de quantifier et, d’autre part, de visualiser l’évolution de l’endommagement au sein du matériau grâce aux images construites. L’étude du comportement et l’analyse de la stabilité à court et à long terme des ouvrages sous les sollicitations couplées présentent les objectifs principaux de la troisième partie. Dans ces études, les applications des nouvelles solutions analytiques et/ou les outils numériques ont mis en lumière l’effet de différents paramètres, tels que l’anisotropie, le comportement différé du massif, le comportement (hydro-)mécanique des interfaces/joints ou des fractures…sur la réponse et la stabilité de différents types d’ouvrage.