" Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Gwenaël BERTHET. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Gwenaël BERTHET.

25/10/2018 - 14:00 - 25/10/2018 - 18:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Lieu: Auditorium Charles Sadron - 3E avenue de la Recherche Scientifique - campus CNRS Orléans

Discipline : Sciences de l'atmosphère.

Résumé :

La stratosphère, partie de l’atmosphère située entre environ 9-18 km et 45-55 km d’altitude suivant les régions du globe, abrite la couche d’ozone. Le bilan et l’évolution de l’ozone stratosphérique sont contrôlés par différents facteurs dynamiques, chimiques et microphysiques importants à caractériser au vu du rôle de ce gaz en tant que filtre du rayonnement UV et de ses interactions avec le climat. Ce travail s’articule autour de l’étude des mécanismes qui impactent la composition des composés clés dans la chimie de l’ozone et le contenu particulaire de la stratosphère en différentes régions du globe et saisons, avec un focus sur la période depuis le début des années 2000. Dans ce cadre scientifique, plusieurs types d’instruments embarqués sous ballons stratosphériques (opérés par le CNES et l’agence spatiale indienne) ont été développés et/ou mis en œuvre : la spectrométrie UV-visible, l’hygrométrie et le comptage de particules d’aérosol. Nous insisterons tout particulièrement sur la caractérisation des propriétés physiques des aérosols de la stratosphère et de leur variabilité spatio-temporelle aux latitudes tropicales, moyennes et hautes par les instruments sous ballon conjointement aux analyses des observations spatiales. L’impact des aérosols issus d’éruptions volcaniques sur la chimie de l’ozone sera estimé au moyen de modèles de chimie-transport au préalable testés et optimisés en terme d’initialisation et de prise en compte de processus clés.