" Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Majdi MANSOURI. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Majdi MANSOURI.

12/12/2018 - 09:30 - 12/12/2018 - 13:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Lieu: INSA Centre Val de Loire - 88 Boulevard Lahitolle - Campus Bourges

Discipline : Sciences Industrielles et Technologiques

Résumé :

Le rapport porte sur le développement de méthodes pour la surveillance et la détection de défauts des systèmes, à l’aide de méthodes guidées par les données et à base de modèle. La synthèse des activités pédagogique et de recherche est présentée sous forme de six chapitres. Les cinq premiers chapitres sont consacrés à la présentation des travaux menés sur les méthodes guidées par les données. On s’intéresse ici aux systèmes pour lesquels il n’est pas possible d’écrire un modèle mathématique fiable et précis et donc utiliser des méthodes à base de variables latentes comme l’analyse en composante principale (ACP) et la régression par moindres carrés partiels (PLS). Ces méthodes permettent d’apprendre un modèle traduisant le comportement des variables pour un procédé sans défaut, grâce auquel on va pouvoir construire un résidu, sur lequel on pourra appliquer une procédure de détection. Afin de prendre en compte les divers degrés de complexité que l’on peut trouver sur un procédé, on propose de décliner les deux approches (ACP et PLS) suivant plusieurs formes.  Ainsi, après l’utilisation de ces méthodes sous leur forme linéaire, on présente leur utilisation sous leur forme non linéaire, par le biais de méthodes à base de noyaux, afin de s’intéresser aux systèmes non linéaires. On propose ensuite une approche multi-échelle afin de s’affranchir de la non-gaussianité du bruit affectant les résidus. Enfin, On présente une approche par intervalle afin de prendre en compte l’incertitude de mesure pouvant affecter les données. On associe à chacune de ces méthodes une stratégie de détection de défaut, en détectant un écart des résidus par rapport à la valeur nulle. Le sixième chapitre de cette synthèse des travaux est consacré aux approches à base de modèles. On utilise des approches d’estimation d’état pour les systèmes non linéaires comme le filtre de Kalman unscented ou le filtrage par particules afin de générer des résidus mesurant la différence entre la sortie estimée et la sortie prédite. Les principales contributions portent sur la proposition de méthodes de détection à partir des résidus, et plus particulièrement sur l’adaptation de la méthode EWMA afin de minimiser un critère multi-objectif (limitation du nombre de fausses alarmes, de non détections et du retard à la détection), ainsi que la proposition d’un approche multi-échelle permettant de s’affranchir de la non-gaussianité des résidus. En conclusion on présente des perspectives de recherche.