" Soutenance de thèse à huis-clos de Matthieu PLACE. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de thèse à huis-clos de Matthieu PLACE.

21/12/2017 (Journée entière) - 21/12/2017 (Journée entière)

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Titre : Méthodologies de synthèses d’hétérocycles bicycliques [6-5] et [5-5] ; Application à la conception d’inhibiteurs de kinases impliquées en oncologie et dans les maladies du système nerveux central.

Discipline : Chimie Organique

ECOLE DOCTORALE SSBCV

Résumé :

Depuis le début des années 2000, la connaissance précise du kinome a entraîné l’émergence de nouvelles stratégies thérapeutiques ciblant des protéines kinases impliquées dans de nombreuses pathologies en oncologie et dans les maladies du système nerveux central. Afin de cibler les kinases d’intérêts identifiées au sein de ces travaux, nous avons effectué, dans une démarche orientée vers la diversité moléculaire, la synthèse de nouveaux hétérocycliques à fort potentiel de valorisation. Nous nous sommes appuyé sur la création et la fonctionnalisation de bicycles à 5 ou 6 chaînons de type [6-5] ou [5-5], ces espèces chimiques représentant la voie d’accès à des inhibiteurs compétitifs du substrat naturel des kinases, l’ATP. Nous avons dans un premier temps travaillé autour des imidazo[1,2-b]pyridazines permettant la création de scaffold originaux, pour concevoir des inhibiteurs plus actifs et sélectifs de la kinase HASPIN, nouvelle cible prometteuse en oncologie. Nous avons ensuite poursuivi les études précédentes du laboratoire sur les imidazo[2,1- b][1,3,4]thiadiazoles. Nous basant sur une méthodologie de synthèse bien développée, nous avons créé une librairie de composés dirigés contre les kinases DYRK1A et CLK1 impliquées dans les processus de neurodégénération, notamment dans la maladie d’Alzheimer. Ainsi, au travers d’analogues des imidazothiadiazoles originaux, nous avons proposé des méthodologies de synthèses de ces nouveaux hétérocycles permettant des pharmacomodulations aisées. Ces divers projets de chimie médicinale ont pu être entrepris de façon à améliorer les connaissances des relations strucure-activité, et concevoir de nouveaux inhibiteurs puissants des kinases HASPIN, DYRK1A et CLK1.