" Soutenance de thèse de Cédric PEYROT. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de thèse de Cédric PEYROT.

16/11/2017 - 14:00 - 16/11/2017 - 18:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Lieu: Auditorium Charles Sadron - 3E avenue de la Recherche Scientifique - campus CNRS Orléans

Titre : Synthèse chimio-enzymatique de thioglycoconjugués ayant des applications cosmétiques.

Discipline : Chimie

ECOLE DOCTORALE SSBCV

Résumé :

Face à l’apparition croissante de troubles pigmentaires liés à l’exposition aux UV, le développement de nouveaux actifs blanchissants représente un enjeu majeur pour l’industrie cosmétique. De plus en plus de consommateurs s’orientent vers des produits eco-responsables, il devient urgent de développer de nouvelles méthodes de biocatalyse pour accéder à des antipigmentants. Certains glycosides, comme l’arbutine présentent des propriétés blanchissantes qui restent toutefois limitées face à l’hydrolyse rapide de la liaison O-glycosidique. L’enjeu du projet consiste à synthétiser des analogues de cette molécule en série thioglycosidique. En effet, cette liaison permet une plus grande stabilité vis à vis de l’hydrolyse. La mutation d’une glycosidase native issue de dictyoglomus thermophilum a permis d’accéder à une thioglycoligase. Cette dernière permet d’obtenir par catalyse enzymatique des analogues de l’arbutine. Six composés en série S- et O-glycosidique ont pu être synthétisés et testés en tant qu’agents dépigmentants. La méthodologie de synthèse a ensuite été appliquée pour l’obtention de thioglycolipides. Ces molécules sont connues pour leurs propriétés hydrogélifiantes permettant d’accéder à des matériaux thermoreversibles. Cinq molécules ont été identifiées en tant qu’agents hydrogélifiants. Les propriétés rhéologiques, thermiques et structurales ont été caractérisées mettant en évidence des différences significatives parmi les composés. Enfin les résultats préliminaires sur la formulation d’un produit à la fois antipigmentant et texturant s’avèrent prometteurs pour la validation d’un concept de matériau intelligent pour l’industrie cosmétique.