" Soutenance de thèse de Justine FEREY. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de thèse de Justine FEREY.

24/11/2017 - 14:00 - 24/11/2017 - 18:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Lieu: Auditorium Charles Sadron - 3E avenue de la Recherche Scientifique - campus CNRS Orléans

Titre : Développement d'outils analytiques basés sur la spectrométrie de masse pour le suivi d'interactions enzyme-ligand dans le domaine de la Santé.

Discipline : Chimie analytique

ECOLE DOCTORALE SSBCV

Résumé :

Les enzymes et leur diversité d’actions sont appréciées dans des domaines d’applications variés allant de l’agroalimentaire à la thérapeutique. Ainsi, une attention toute particulière est portée à leur étude afin d’améliorer une action (contre le vieillissement de la peau, antivirale, anticancéreuse…) ou un procédé de synthèse. Ce projet de recherche s’inscrit dans une démarche de développement d’outils analytiques basés sur la spectrométrie de masse, permettant le suivi rapide et sensible d’interactions enzyme-ligand. Dans une première étude, l’approche TLC couplée à une détection par UV a été évaluée pour la détermination de constantes enzymatiques de l’enzyme invertase. Cette approche couplée à un MALDI/TOF MS a permis d’identifier des substrats spécifiques de l’invertase au sein d’extraits de plantes. Pour preuve de concept, l’interaction cellobiohydrolase II–ligand est présentée dans le cadre de l’identification d’inhibiteur par TLC-MALDI/TOF et TLC-ENALDI MS. En seconde étude, nos travaux ont porté sur la caractérisation directe de différentes enzymes kinases, puis aux suivis des réactions de phosphorylation de nucléosides/tides endogènes. Ces études, basées sur des approches « off-line » (Flow Injection Analysis, FIA) et « on-line » (Frontal Affinity Chromatography, FAC) couplées à un spectromètre de masse haute résolution, ont été réalisées au moyen de ces kinases libres et immobilisées. Dans le cadre de la recherche de nouveaux candidats médicamenteux antiviraux, le suivi d’une phosphorylation spécifique des molécules de synthèse, au regard de souches humaine ou virale de kinase, a également été évalué par ces deux méthodologies.