" Soutenance de thèse de Marie-Pierre HORY. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de thèse de Marie-Pierre HORY.

01/12/2017 - 14:00 - 01/12/2017 - 18:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Ecole Doctorale Sciences de l'Homme et de la Société

Courriel du contact: edshs@univ-orleans.fr

Lieu: Salle des thèses - UFR Collegium d’ITP Droit, Economie, Gestion - rue de Blois - campus UNIVERSITÉ

Titre : Essais sur la politique budgétaire : multiplicateurs et interactions budgétaires.

Discipline : Sciences Economiques

ECOLE DOCTORALE SCIENCES DE L'HOMME ET DE LA SOCIETE

Résumé :

Cette thèse étudie les déterminants de l’efficacité de la politique budgétaire, et en analyse les modalités de mise en œuvre. Le premier chapitre compare la valeur du multiplicateur budgétaire dans les économies émergentes (EMEs) et dans les avancées (AEs). Le multiplicateur est plus faible dans les EMEs que dans les AEs, et si les déterminants du multiplicateur y sont similaires, leur impact et leur hiérarchisation y sont différents. Dans les EMEs, l'amélioration de l’efficacité de la politique budgétaire semble devoir passer par des changements structurels relatifs aux institutions. D’après le chapitre 2, le multiplicateur décroit avec la part de la dette des firmes libellée en monnaie étrangère qui se trouve être particulièrement élevée dans les EMEs. Des mesures limitant les prêts en monnaie étrangère et favorisant le développement du système financier local devraient permettre de recouvrer l’efficacité de la politique budgétaire. Le troisième chapitre montre que les gouvernements européens interagissent entre eux pour fixer leurs politiques budgétaires : ils s’imitent avec un an de délai. Ces interactions semblent dues à de la concurrence par comparaison. L’objectif électoral des politiques budgétaires peut en réduire l’efficacité. Aussi, davantage d’institutions seraient nécessaires pour garantir une certaine coordination budgétaire en Europe. Les interactions décalées dans le temps témoignent d’un phénomène de leader-suiveur en Europe, et le chapitre 4 montre que l’Allemagne occupe la place de leader. L’Allemagne pourrait donc amorcer une certaine coordination budgétaire en Europe.