" Soutenance de thèse de Pierre MARTIN. | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de thèse de Pierre MARTIN.

12/12/2018 - 10:00 - 12/12/2018 - 14:00

URL: http://www.univ-orleans.fr/actus/soutenances

Nom du contact: Etudes Doctorales

Courriel du contact: etudes.doctorales@univ-orleans.fr

Lieu: Auditorium Charles Sadron - 3E avenue de la Recherche Scientifique - campus CNRS Orléans

Titre : Studies of the interactions between ions in ionic liquids electrolytes by nuclear magnetic resonance.

Discipline : Chimie

ECOLE DOCTORALE EMSTU

Résumé :

Ce travail de thèse porte sur l’étude d’électrolytes pour utilisation dans des systèmes de stockage énergétiques tels que les batteries lithium-ions. Les matériaux spécifiques à cette étude sont des liquides dopé au lithium, et la méthode de caractérisation principale est la spectroscopie par Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) qui peut être utilisée pour résoudre la structure, la dynamique ou encore l’arrangement spatial entre les anions et les cations. Des mesures de diffusion et des expériences de relaxation longitudinale sont effectuées pour étudier le transport ionique dans le liquide ainsi que la diffusion rotationnelle respective des différents ions. Toutefois, dans le but de mieux comprendre le mécanisme de transport des ions à un niveau moléculaire l’expérience Heteronuclear Overhauser Effect SpectroscopY (HOESY) a été employée. Une grande partie de cette étude est concentrée sur le développement de cette technique, avec l’amélioration de la séquence d’impulsions RMN mais aussi de l’analyse du signal, dans l’optique d’une étude quantitative et du développement d’une procédure automatique et systématique d’ajustement des données théoriques aux données expérimentales. Des simulations par Dynamique Moléculaire (DM) et des mesures de relaxation RMN sont utilisées pour permettre l’analyse des expériences HOESY, permettant alors d’accéder à la corrélation des distances entre les noyaux et des paramètres de relaxation tels que les temps de corrélation, pouvant permettre une meilleure compréhension du transport ionique. En plus du développement de cette technique, différent types liquides ioniques sont étudiés par HOESY dans le but d’observer l’impact de la structure du cation sur les interactions ioniques. Une autre technique complémentaire, la polarisation dynamique nucléaire, est aussi adoptée afin d’étudier les liquides ioniques dans un état vitreux permettant de comprendre leur structure à l’état liquide.