Université d'Orléans

L'Hépatite A

 

09-02-2012

Le virus de l’hépatite A (VHA) est dit cosmopolite car il se rencontre dans le monde entier. Il provoque l’hépatite A qui sévit sous forme d’épidémie ou de cas isolés. La contamination se fait de personne à personne (l’homme est le seul réservoir du virus) et presque toujours par voie digestive, notamment par les aliments et l’eau contaminés par les matières fécales (d'où une plus forte incidence dans les pays où les réseaux d'eau potable et les stations d'épuration sont de qualité insuffisante).

L’hépatite A est la forme généralement la plus bénigne  des hépatites virales. Son mode de transmission, sa courte durée d'incubation (deux à six semaines) et le fait qu’elle n’évolue pas vers la chronicité la différencie notamment de l'hépatite B. Elle se manifeste le plus souvent par des douleurs abdominales, un syndrome pseudo-grippal (fièvre, courbatures, etc.), une fatigue intense, suivis parfois par une jaunisse (ictère). La gravité des symptômes augmente avec l’âge. Dans de rare cas, elle peut se révéler particulièrement sévère, voire mortelle. Une fois déclarée, il n’existe pas à ce jour de traitement spécifique.

Épidémiologie

L’hépatite A est une maladie à déclaration obligatoire en France, depuis 2005. Depuis cette date, on observe en moyenne chaque année 1 300 nouveaux cas (soit 2 nouveaux cas pour 100 000 habitants).

Un pic de cas survient chaque année en septembre-octobre, lié aux retours de vacances passées dans un pays à haut risque de contamination.

Prévention

Il existe un risque accru en cas de séjour dans un pays où l’hygiène collective est précaire. Des mesures d’hygiène alimentaire (se laver fréquemment des mains, faire bouillir l’eau de cuisine, etc.) permettent de réduire le risque de contamination. La seule protection individuelle efficace contre l’hépatite A est la vaccination. Elle est donc recommandée en cas de voyage dans les pays à risque, mais aussi chez les sujets exposés professionnellement à un risque de contamination (personnels de crèche, d’internat ou impliqués dans la restauration collective et la préparation des aliments).

Source : http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/hepatites/hepatite-A.asp