" Soutenance de thèse Virginie-Anne DUBOIS - 11 mars 2015 | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Soutenance de thèse Virginie-Anne DUBOIS - 11 mars 2015

11/03/2015 - 14:00 - 11/03/2015 - 18:00

Organisateurs: ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L’HOMME ET DE LA SOCIÉTÉ Discipline : Géographie - Aménagement - Environnement

Nom du contact: Dubois

Courriel du contact: virginie-anne.dubois@univ-orleans.fr

Lieu: Amphithéâtre Charles Péguy - UFR Collegium Lettres, Langues et Sciences Humaines

THÈSE PRESENTÉE PAR Virginie-Anne DUBOIS
Titre : AGRICULTURE ET INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES EN ARMENIE : ENTRE IMMOBILISME ET INNOVATION

RÉSUMÉ

          Dans quelle mesure, l’agroalimentaire peut-il permettre d’impulser un développement agricole moderne tout en revitalisant les zones en déprise et assurant ainsi l’indépendance alimentaire de l’Arménie, ancienne république soviétique, pays émergent du monde russe ?

          L’agriculture arménienne, caractérisée par la confrontation à l’économie de marché et à la libéralisation des échanges depuis 1991, couplée à des héritages encore pesants vingt ans après l’effondrement de l’URSS, peine à valoriser ses productions agricoles et souffre d’un déficit d’infrastructures industrielles en agroalimentaire adaptées aux normes du marché mondialisé. Cette situation est associée à des handicaps majeurs, un double enclavement, physique et géopolitique. Pourtant, l’Arménie est située dans un milieu de haute montagne favorisant le développement d’une activité agro-pastorale traditionnelle caractérisée par des formes d’immobilisme mais aussi des pratiques innovantes.

         Le fort ensoleillement, l’altitude, la richesse des sols ou encore l’importance du potentiel hydraulique pour l’irrigation sont autant d’éléments décisifs pour le développement agricole des productions de qualité et la relance des industries agroalimentaires.

          Valoriser des productions agricoles par une transformation répond à des enjeux divers. Tout d’abord, il s’agit de créer un revenu économique pour les paysans via une démarche de production adaptée aux nouvelles exigences de consommation tout en assurant un débouché pour leurs productions agricoles. De plus, le développement de PMI-PME en agroalimentaire et les retombées économiques en termes d’emploi et d’échanges commerciaux constituent de véritables leviers pour le développement de l’économie agricole. Enfin, il est essentiel d’attirer les investissements étrangers, issus notamment de la diaspora, afin de moderniser les technologies de transformation de l’agroalimentaire.

          Afin de relancer cette économie déstabilisée, la valorisation par l’agroalimentaire pourrait bénéficier d’une qualification à condition d’intégrer, au sein du système de production et de transformation, une politique de normalisation basée sur des standards internationaux.

          L’Arménie occupe désormais une place importante dans certains domaines sur les nouveaux marchés : viticulture, production de vin, produits issus de la valorisation des fruits ou des élevages devenus performants et s’inscrit peu à peu dans les dynamiques de l’économie de marché.

 

Plan d'accès

Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.

Accéder à cet événement :

Amphithéâtre Charles Péguy - UFR Collegium Lettres, Langues et Sciences Humaines
10 rue de Tours
45065  ORLEANS