Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Journée d’étude SIG Mesurer, représenter, modéliser les mobilités et les formes urbaines

Contenu de la page principale

CEDETE - MOFOSIG

Date
Adresse

10 rue de Tours
CEDETE
45065 Orléans
Francia


Dans le cadre du programme de recherche régional MOFOSIG - MObilité, FOrmes urbaines, SIG -, une journée d’étude est organisée à l’Université d’Orléans, le 13 juin prochain. Elle sera consacrée à la modélisation des SIG sous l’angle de l’articulation entre mobilité et formes urbaines. Elle est ouverte à une approche pluridisciplinaire associant chercheurs et praticiens, experts en sciences de l’information géographique et sciences sociales. Son enjeu est triple : faire travailler ensemble des experts des sciences sociales et des sciences de l’information géographique ; créer un cadre d’échange local entre praticiens et chercheurs ; confronter les modèles et les démarches.

Depuis les années 70, l'urbanisation de la France s'est caractérisée par le desserrement urbain des populations et des activités. Cet « étalement » a généré un ensemble de défis dans le développement urbain durable, que les praticiens en urbanisme et aménagement de l’espace ont cherché à appréhender sous l’angle de deux questions. D'une part, celle d'une mobilité accessible à tous, confortable, économe et respectueuse de l'environnement, d'autre part, celle d’une densification de la ville, organisée en centralités et proximités, à la recherche de cohérence et de mixités via le concept de TOD (Transit-oriented Development). À partir de « l’espace-laboratoire » de l’aire urbaine d'Orléans, le projet MOFOSIG s'attache à approfondir cette articulation, en s’inspirant d’une démarche fondamentale d'exploration des réalités sociales et territoriales,; cette articulation est matérialisée via l’approche appliquée du SIG. En modélisant pratiques sociales (mobilités, choix résidentiels) et formes urbaines (densité, aménités), cet outil géomatique a pour finalité de diagnostiquer une réalité, aboutissant à l’élaboration de scénarios utiles à la prise de décision. Si « la mobilité produit l’urbanisme, et inversement » (Papon et L’Hostis (2018), Mitchell et Rapkin (1954), Zaninetti (2014), la question est de savoir comment représenter, modéliser et simuler une telle relation. Plusieurs approches et méthodologies, tant quantitatives ou qualitatives, ont émergé ces 50 dernières années. L’objectif de la journée d’étude est de rassembler les approches et les concepts de modélisations questionnant ce lien. Plus précisément, il s’agit d’aborder les questions suivantes, organisées en cascade (modèle, mesure et données) : Question du modèle : Comment modéliser l’interaction entre les formes urbaines et les mobilités ? Comment mettre en système des données qualitatives et quantitatives, tel que le choix de localisation résidentielle ? Quelle est la pertinence du modèle TOD pour les villes européennes ? Question de la mesure : Que mesurer ? Comment qualifier et quantifier l’impact des formes urbaines sur les mobilités (et inversement) ? Quels indices et indicateurs mettre en place ? Question des données : Quelles sont les données exploitables pour la mise en place opérationnelle de ces modèles ? Quelles sont les échelles géographiques les plus pertinentes ? Quelles sont les sources de données disponibles ? Un appel à contribution pour le 13 juin 2019 est lancé afin de présenter des travaux de recherche, et créer une discussion autour de ces thèmes de recherche. La proposition de communication doit être adressée à l’adresse mofosig2019@univ-orleans.fr sous le format d’un résumé de deux pages. Le délai de réception des propositions de communication est fixé au 12 avril 2019. La sélection des candidats sera donnée le 25 avril 2019.

Pour plus d'informations sur le programme, veuillez consulter le lien ci-dessous :