Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Arthrose et inflammation: Nouvelles molécules bioactives

Contenu de la page principale

Progression de l'arthrose et inflammation.

Objectifs visés, résultats attendus et livrables : ce projet consiste à - Découvrir de nouvelles solutions innovantes de traitement de l'arthrose par la découverte, dans un premier temps, de biomarqueurs indicateurs de réponses, par l'identification et la validation de cibles thérapeutiques puis par la conception et le développement de nouveaux médicaments. - Préparer de grandes bases de données publiques "ciblothèque et chimiothèque" et centralisation à l'ICOA. A partir des protéines dérégulées chez les patients atteints de l'arthrose, le porteur va rechercher des molécules bioactives de référence disponibles dans de grandes bases de données en utilisant des outils dedocking. - Valider des molécules Sur des lignées cellulaires spécifiques à l'arthrose En termes de résultats, il s'agit de proposer des marqueurs biologiques spécifiques de l'arthrose.
 
 
Il est prévu :
  • Base de données Ciblothèque-Chimiothèque à l'ICOA pouvant servir à d'autres projets de recherche translationnelle ;
  • Achat et validation expérimentale de molécules de référence sur des cibles protéiques isolées et sur des tests cellulaires ;
  • Publications du consortium dans des journaux internationaux ;
  • Brevet sur une (des) molécule(s) de référence. Rédaction d'articles pour le grand public par l'AFLAR ;
  • Pérennisation du poste d'ingénieur en biologie cellulaire.
 
Ainsi, les livrables sont constitués d'éléments matériels et immatériels et permettent de rendre compte de la bonne exécution de l'opération.
Progression de l'arthrose et inflammation. Dans le cadre du projet Drugs4Arth (APR IR 2015), l'objectif appliqué au domaine de la Santé a été d'identifier de nouveaux biomarqueurs et de nouvelles cibles biologiques impliquées dans révolution de l'arthrose et de l'arthrite afin d'initier, par la suite, de futurs projets de recherche dans la conception de médicaments. Ce projet est mené par l'équipe de Bioinformatique Structurale et Chémoinformatique de l'ICOA, de l'I3MTO et également par l'équipe de rhumatologie du Centre Hospitalier Régional d'Orléans, de l'AFLAR et par l'entreprise régionale Agro-Bio. Le but de cette phase translationnelle consiste à valider les cibles thérapeutiques découvertes dans le projet, puis à concevoir et à développer de nouvelles solutions innovantes de traitement de l'arthrose par la découverte, dans un premier temps, de biomarqueurs indicateurs de réponses, puis par la conception et le développement de nouveaux médicaments.
 
Les résultats attendus sont de valider les biomarqueurs. Une fois ces derniers validés, ils pourront passer à la phase pré-clinique, voire clinique, pour le développement des médicaments