Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Présentation

Contenu de la page principale

Et aussi...

     

FONDATIONS

Historique :

Le CNRS ayant souhaité adosser une unité de recherche à l’unité de service CDTA (UPS44 TAAM) dans les locaux de l’Institut de Transgénose, sur le campus CNRS d’Orléans, nous avons créé en 2001 la FRE « Immunologie et Embryologie Moléculaires », dirigée par Bernhard Ryffel. L’unité  a été labellisée UMR 6218 en 2006. Après le départ des équipes de Développement et l’arrivée de l’équipe de Neurogénétique en 2009, l’UMR7355 INEM «Immunologie et Neurogénétique Expérimentales et Moléculaires» (INEM) a été créée en 2012, dirigée par Valérie Quesniaux.

logo frm
 Labellisation Équipe FRM 2020

 

Les objectifs scientifiques :

Les objectifs scientifiques de l’UMR7355 INEM «Immunologie et Neurogénétique Expérimentales et Moléculaires» sont l’étude des mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans les relations hôte-pathogène, l’inflammation pulmonaire, la génétique de l’autisme et des déficiences mentales et dans les processus de neurotoxicité au cours du développement.

Nous développons un projet transversal commun en Neuro-inflammation. Nous analysons les mécanismes mis en œuvre dans certaines pathologies, ce qui nous permet d’identifier et de valider des cibles moléculaires d’intérêt.

Nous travaillons proches des acteurs industriels ce qui nous donne accès à des réactifs de pointe et nous avons créé une start-up en 2010, Artimmune, afin de transférer les contrats de service. Notre unité a une double compétence et des modèles complexes intégrés permettant d’appréhender des mécanismes patho-physiologiques en immunologie/inflammation et neuropathologie, et développe un projet transversal en neuroinflammation alimenté par les différentes équipes. Notre activité première reste la recherche académique afin d’avancer les connaissances des mécanismes physiologiques, immunologiques /inflammatoires et neuropathologiques au niveau fondamental


Les missions de l’unité sont donc multiples :

A la fois avancer les connaissances des mécanismes physiologiques, immunologiques et inflammatoires au niveau fondamental, mais aussi transférer ces connaissances en modèles pertinents pour le test de candidats médicaments, et enfin une mission de formation qui se décline à la fois au niveau universitaire, formation de Master et doctorants, mais aussi chez les plus jeunes en participant au programme IA EDIFICE Bac -3 Bac+8, ainsi que la formation tout au long de la vie avec en particulier des stages dans le cadre de la formation Pôle-Emploi ; Notre laboratoire forme ainsi non seulement un grand nombre de stagiaires et étudiants (250 sur la période 2011-mi2016), mais aussi premier emploi CDD (25  sur la période) dont la moitié a abouti à des postes public permanents ou CDI dans le privé.


Interactions avec l'environnement économique et social :

L’expérience de l’industrie pharmaceutique et de la médecine  fait que nous sommes très attentifs à transférer ces connaissances fondamentales en modèles pertinents pour le test de candidats médicaments. Nous avons des interactions soutenues avec le monde de l’entreprise, la valorisation et la recherche clinique. Depuis 2010 nous accueillons l’entreprise Artimmune, SAS (CEO F.Trovero / Chef de projet D.Togbe) fondée à partir de l’expertise et des recherches menées au sein des équipes d’immunologie, qui compte actuellement 7 personnes en CDI dont chef de projet, ingénieurs et assistant-ingénieurs, plus doctorants sur contrat en partenariat avec l’unité de recherche (Site : http://www.artimmune.com/ ). Suite aux brevets déposés dans le domaine de l’X fragile, la première déclaration de médicament orphelin a été obtenue cette année au CNRS par l’équipe « Neurogénétique » de Sylvain Briault, et un essai clinique est en cours de montage.

Les partenariats mis en place contribuent efficacement aux recherches de l’unité et à sa notoriété :
Les 2 LIA mis en place avec l’Afrique du sud et le Brésil sont l’objet de collaborations effectives autant en nombre d’échanges d’étudiants et de chercheurs qu’en nombre de publications conjointes.

Plusieurs des membres fondateurs et scientifiques séniors étant médecins et/ou issus de l’industrie pharmaceutique (Sandoz, Ciba-Geigy, Novartis) ou biotech (Key-Obs), notre démarche est largement axée vers la médecine expérimentale. Nous développons des modèles murins de pathologies humaines, tant dans les domaines de l’inflammation, de l’infection que de la neurobiologie.

Les Réseaux Thématique de Recherche (RTR) : RTR MotiveHealth,    RTR Neuro-Imagerie,    RTR Féri

                                                                                                                                            Valérie Quesniaux

Webmaster : S. Mortaud