" Frédérique Brisset (Université de Lille): Traduire le cinéma, entre cosmopolitisme et décosmopolitisation | Université d'Orléans

Université d'Orléans

Frédérique Brisset (Université de Lille): Traduire le cinéma, entre cosmopolitisme et décosmopolitisation

13/02/2019 - 16:30 - 13/02/2019 - 18:00

Organisateurs: Laboratoire REMELICE

Nom du contact: Karin Fischer

Courriel du contact: karin.fischer@univ-orleans.fr

Lieu: Amphi Genevoix, Faculté LLSH

 Cycle de séminaires annuel du laboratoire REMELICE « Cosmopolitisation et interculturalité »

Traduire le cinéma, entre cosmopolitisme et décosmopolitisation

Quoi de plus cosmopolite, en théorie, que le cinéma américain, qui circule autour de la planète en imposant ses goûts à un large public ? Pour autant, le film que reçoit le spectateur hors des frontières d'origine reste-t-il celui qu'a vu le public anglophone ? Rien n'est moins sûr. Si les studios hollywoodiens ont eu dès leur création une volonté d'expansion extra-territoriale, l'avènement du son au cinéma a en effet singulièrement changé la donne. Il a fallu, dès lors, traduire la composante verbale des films et ce transfert linguistique a mis en lumière les enjeux culturels auxquels devaient faire face les traducteurs-adaptateurs pour assurer la cosmopolitisation du cinéma.

Après un bref rappel historique sur cet épisode, cette communication abordera l'exemple de quelques opus issus de divers genres filmiques (comédie, action, film d'animation...) pour montrer, au fil des différents degrés d'adaptation auxquels ont recours doublage et sous-titrage, comment ce défi s'inscrit dans une tension contradictoire, puisque cosmopolitiser, c'est aussi, a priori, occulter les caractères nationalistes. La traduction audiovisuelle est pourtant soumise à des tendances "décosmopolisantes" que cette intervention visera à expliciter, en montrant le difficile exercice d'équilibriste imposé par le double objectif paradoxal qui fonde doublage et sous-titrage : donner accès à l'étrangéité du "texte" filmique tout en permettant son appréhension par-delà les frontières linguistiques et culturelles.

 

Frédérique Brisset

EA CECILLE

Université de Lille-SHS

https://pro.univ-lille.fr/frederique-brisset/