Université d'Orléans

Numéro 33-34, année 2013 : Les marqueurs du discours. Théorie et Pratique

SOMMAIRE

 

Jean-Claude Anscombre

Introduction : polyphonie et représentation sémantique des marqueurs de                                                                 discours. Quelques problèmes...........................................................................7

Camino Álvarez-Castro

Polyfonctionnalité des adverbes en–ment et sélection sémantique :                                                                                     le cas d’étrangement + adjectif ....................................................................... 33

Emma Álvarez-Prendes

De toute façon : particularités morphologiques, syntaxiques et sémantico-                                                           pragmatiques de ses emplois ...........................................................................49

Jean-Claude Anscombre

A coup sûr et Bien sûr et les fondements de la certitude...............................67

Juliette Delahaie

Vers une analyse sémantique (presque) unitaire des multiples emplois                                                                              de voilà à l’écrit et à l’oral ...............................................................................99

Sandrine Deloor

Et encore !...................................................................................................... 121

María Luisa Donaire

Enfin, quelle(s) stratégie(s) énonciative(s) ? ................................................. 139

C. Foullioux

Certes, la certitude comme introduction : de l’approbation à la concession..................................................................................................... 159

Sonia Gómez-Jordana Ferary

Les étapes du français et de l’espagnol à la lumière de la diachronie des                                                           marqueurs : une évolution en cadence ? .................................................... 177

Adelaida Hermoso Mellado-Damas

Étude de l’opérateur sémantico-pragmatique spécialement :                                                                               focalisation, degré, négation....................................................................... 197

Laurence Rouanne

Des connecteurs déconnectés .................................................................... 215

Amalia Rodríguez Somolinos

L’évolution de mais surréalisant en français : de Fuit’en, mais vitement!                                                                             à Je kiffe, mais grave!...................................................................................231

Didier Tejedor de Felipe

Propriétés linguistiques et modélisation polyphonique :                                                                                                          à propos de en tout cas. ............................................................................ 251

Jesús Vázquez-Molina

Les particularités de particulièrement ....................................................... 269