Lifo - Laboratoire d'Informatique Fondamentale d'orléans INSA Centre Val de Loire Université d'Orléans Université d'Orléans

Lifo > Actualité - Poste (MCF27) au concours, LIFO/UFR Sciences et Techniques

 English Version



Contact

LIFO - Bâtiment IIIA
Rue Léonard de Vinci
B.P. 6759
F-45067 ORLEANS Cedex 2

Email: contact.lifo
Tel: +33 (0)2 38 41 99 29
Fax: +33 (0)2 38 41 71 37



Poste (MCF27) au concours, LIFO/UFR Sciences et Techniques

Maître de conférences


N° section : 27
Numéro du poste : 0482
Référence Galaxie : 4412
Composition du jury

Campagne de recrutement des Enseignants-Chercheurs 2020

Profil succinct :

Le poste proposé est un poste de maître de conférences à l’UFR Sciences et Techniques de l’Université d’Orléans, avec une intégration recherche au Laboratoire d’Informatique Fondamental d’Orléans (LIFO, EA 4022).
L’enseignement concerne toutes les filières en informatique de l’UFR (Licence et Master en Informatique, et MIAGE).
Au niveau recherche, la personne recrutée doit intégrer au choix une des deux équipes suivantes du LIFO : Langages, Modèles et Vérification (LMV) et Parallélisme, Distribution et Gestion de Données (Pamda).

Date de recrutement: 01/09/2020

 

Lieux d'exercice :

 

Profil d'enseignement :

  • Filières de formation concernées :
    Licence Informatique (parcours Ingénierie Informatique et parcours MIAGE)
    Master Informatique
    Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises)
    Toutes ces filières sont ouvertes en formation initiale et continue. Le Master Miage est également ouvert en alternance.
    Éventuellement, peuvent être concernées d’autres filières de l'UFR Sciences et Techniques ou de l’université d’Orléans.
     
  • Objectifs pédagogiques et besoins d’encadrement :
    La/le candidat.e retenu.e interviendra dans les modules d’informatique des formations du pôle.
    Elle/Il participera également à l’encadrement de projets et de stages.

 

Profil Recherche :

  • Descriptif succinct du laboratoire/équipe de recherche :
    La personne recrutée s’intègrera dans le Laboratoire d’Informatique Fondamentale d’Orléans (LIFO, EA 4022).

    Le LIFO est un laboratoire conjoint de l’Université d’Orléans et de l’INSA Centre Val de Loire, composé d’environ 75 chercheurs ou enseignants-chercheurs, dont 45 enseignants-chercheurs permanents. Il est bi-localisé sur deux campus, Orléans et Bourges.

    Il est constitué de cinq équipes de recherche, les quatre premières localisées sur Orléans, la 5e localisée sur Bourges :
    • Contraintes et Apprentissage (CA),
    • Graphes, Algorithmes et Modèles de Calcul (GAMoC),
    • Langagues, Modèles et Vérification (LMV),
    • Parallélisme et gestion de données (Pamda),
    • Sécurité des Données et des Systèmes (SDS).
       
    Sur le plan scientifique, trois thématiques transversales au laboratoire ont été définies : (i) Masses de données et Calcul Haute Performance, (ii) Modélisation et Algorithmique, et (iii) Sûreté et Sécurité.

    Le laboratoire est membre de la Fédération de Recherche « Informatique Centre Val de Loire » (ICVL, FED 4279) avec le Laboratoire d’Informatique Fondamental et Appliqué de Tours (LIFAT, EA 6300). Cette fédération regroupe l’ensemble des chercheurs en informatique de la région Centre Val de Loire. Pour plus de détails voir : http://www.info.univ-tours.fr/ICVL/

    Plus de détails sur le laboratoire et les équipes sont disponibles sur : https://www.univorleans.fr/lifo/.
     
  • Compétances requises :
    Ce poste est ouvert aux candidat.e.s proposant une intégration dans l’une des deux équipes suivantes : LMV ou Pamda, à égale priorité.
    Une collaboration avec d’autres équipes du laboratoire sera considérée favorablement

    Equipe LMV :
    L'équipe LMV travaille sur la sémantique des langages de programmation parallèle et concurrente et sur la vérification de ce type de programmes.
    • Modèles des langages de programmation
    • Propriétés de correction sémantique des langages de programmation
    • Correction de programme par analyse statique, test et preuve déductive (data flow, interprétation abstraite, logique de séparation,...)
    • Certification d'outils d'analyse statique et de preuve déductive de programmes par assistants de preuve

    Mots-clés :
    Langages de programmation, sémantique formelle des langages de programmation, preuve de programmes, analyse de programmes, programmation réactive, programmation parallèle et concurrente.

    Equipe Pamda :
    L’équipe Pamda s'articule autour d un projet commun sur la consultation, la manipulation, l'analyse et la gestion efficace et cohérente de grandes masses de données. Elle rassemble des chercheurs en parallélisme, calcul distribué et bases de données.

    La personne recherchée devra plus particulièrement s'intégrer dans les thèmes de recherche de l'équipe liées aux bases de données. Cet axe couvre notamment la mise à disposition des données intelligentes.

    Les travaux de l'équipe s’intéressent ainsi à la construction, à l interrogation, à l’analyse et à l évolution des bases de connaissances (en particulier les bd graphe) dans un cadre où la qualité des résultats et le respect des contraintes sont assurés. Il s’agit d’aborder les étapes allant de l’obtention des données dans une forme plus au moins structurée à la mise en place des requêtes ‘data science’ définissant un ‘pipeline’ de tâches qui combinent l'application d'algorithmes d’analyse des données et des consultations plus classiques (groupements et agrégations).

    Ces travaux englobent des aspects formels et appliqués ainsi que des questions algorithmiques concernant l’optimisation de requêtes et plus généralement de traitements sur des masses de données distribuées. Le groupe cherche des candidats dont les compétences pourraient contribuer à ces directions de recherche.

    Mots-clés :
    Bases de données (graphes), bases de connaissances, optimisation de requêtes, masses de données distribuées.
  • Moyens du laboratoire mis à disposition pour la personne recrutée : Moyens classiques pour une/un enseignant.e-chercheur.e en 27e section

 

Contacts :

  • Benjamin NGUYEN, Directeur du LIFO : direction.lifo@listes.univ-orleans.fr

  • Frédéric DABROWSKI, responsable de l’équipe LMV : frederic.dabrowski@univ-orleans.fr

  • Sébastien LIMET, responsable de l’équipe Pamda : sebastien.limet@univ-orleans.fr

  • Responsable enseignement UFR Sciences et Techniques : pole.info.cst@univ-orleans.fr

Critères d'évaluation des candidatures par le comité de sélection :

L’évaluation des candidatures se fondera sur la qualité du dossier et de l’expérience dans les domaines de l’enseignement et de la recherche ainsi que sur l’adéquation du profil des candidat.e.s avec les besoins en recherche, pédagogie et implication collective de l’établissement, tels qu’ils apparaissent dans le profil de poste.
Ces éléments seront évalués à partir du dossier de candidature, puis le cas échéant lors de l’audition.

 

Contraintes liées au poste :

En fonction des besoins de l’université, les enseignements sont susceptibles d’avoir lieu à tous les niveaux de formation universitaire, dans l’ensemble des composantes et des sites de l’université, en français ou en anglais.

Par ailleurs, l’article 5 du décret n° 84-431 modifié, fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs et portant statut particulier du corps des professeurs des universités et du corps des maîtres de conférences dispose que les enseignants-chercheurs sont astreints à résider au lieu d'exercice de leurs fonctions.

 

Autres informations :

Désormais, en application du décret n°2017-854, tout maître de conférences nouvellement nommé (hors mutation) bénéficiera d’une décharge de 32 HTD, au cours de sa formation, lors de son année de stage.

L’université d’Orléans propose de compléter ce dispositif par la possibilité d’accorder:

  • une décharge supplémentaire de 32 HTD (soit une décharge totale de 64 HTD) durant la première année, sur demande conjointe de l’intéressé.e et de la directrice ou du directeur de laboratoire.
  • une décharge totale de 32 HTD la seconde année, sur demande de l’intéressé.e et après avis de la directrice ou du directeur de laboratoire puis avis du Conseil Académique.

Ces possibilités sont ouvertes aux seuls maîtres de conférences nouvellement nommés (hors mutation).