Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Séminaires

Contenu de la page principale

Les séminaires du laboratoire

SÉMINAIRES 2022-2023

 

1. Séminaire Actualités de la recherche (visioconférence)

Organisé par Laélia Véron.

Visioconférences sur Teams. Contacter Laélia Véron pour un accès.

 

— Jeudi 13 octobre 2022, 18h-19h30

Myriam Boucharenc (Professeure de littérature française à l'Université Paris Ouest Nanterre), pour son ouvrage L'Écrivain et la publicité. Histoire d'une tentation, Champ Vallon, 2022.

Résumé :  La « déesse publicité », qui triomphe à l’Exposition internationale de 1937, peut se vanter d’avoir séduit de nombreux écrivains, et non des moindres. Mais se souvient-on des slogans, plaquettes et catalogues signés Cocteau, Colette, Cendrars, Valéry et Claudel même, Louise de Vilmorin, Giono, Ponge ou encore Sollers ? De la Belle Époque aux Trente Glorieuses – et jusqu’à aujourd’hui –, de grands noms des lettres ont osé prêter leur talent et parfois leur image aux marques du commerce et de l’industrie, aux nouilles Rivoire & Carret comme aux parfums Lanvin. Ce livre, illustré d’images d’archives et de collections, ressuscite enfin l’histoire occultée de cette publicité d’auteur, à lire et à voir : surprenante, drôle, souvent très belle. Il interroge la tentation – celle de vendre l’âme de la littérature au diable marchand –, qui a permis aux écrivains de se médiatiser, de gagner leur vie en divertissant leur plume, non sans enrichir leur œuvre où coule discrètement de l’encre de source publicitaire.

Extrait de l’introduction : https://www.fabula.org/atelier.php?Publicite_sous_influence_litteraire

 

— Jeudi 17 octobre 2022, 18h-19h30

Stéphanie Genand (Professeure de littérature française du XVIIIe siècle à l'université de Bourgogne), pour son ouvrage Sympathie de la nuit, suivi de Trois nouvelles inédites de Germaine de Staël, Flammarion, 2022.

Résumé : « Je croyais connaître Germaine de Staël : la disciple de Rousseau, la théoricienne du progrès et l’adversaire acharnée de l’autoritarisme. Cette image a volé en éclats lorsque j’ai découvert ses premières nouvelles. Une autre Staël y surgit, loin de la femme des Lumières : une Staël folle ou attirée jusqu’au vertige par la folie. Qui ne compose plus des traités, mais le tableau d’une raison impuissante. Ses héroïnes, loin de briller dans les conversations, tiennent des propos aussi incohérents que les vies dont elles ont perdu le fil. Ses Folles ne sont pas des créatures monstrueuses : plutôt des jeunes femmes ordinaires, luttant pour avoir le droit de vivre et d’écrire. Nos sœurs de ténèbres qui nous aident à préférer, aux illusions des Lumières, la sympathie de la nuit. » S. G.

Présentation sur le site du Monde : 

https://www.lemonde.fr/livres/article/2022/01/07/sympathie-de-la-nuit-de-stephanie-genand-quand-madame-de-stael-bravait-le-non-du-pere_6108619_3260.html

 

2. Séminaire CESFiMA/POLEN - IRHT/CNRS (Pôle Sciences du Quadrivium / Musicologie

Le monde et ses merveilles : cosmologie, géographie et nature au Moyen Âge entre Orient et Occident 

Organisé par Jean-Charles Coulon et Julien Véronèse.

Orléans, CNRS-IRHT (Centre Augustin Thierry), salle Baratier (1er étage), de 10h à 12h.

Programme sur le site de l'IRHT.

Le séminaire Le monde et ses merveilles : cosmologie, géographie et nature au Moyen Âge entre Orient et Occident prend la relève du traditionnel séminaire Recherches en histoire des textes scientifiques et magiques au Moyen Âge organisé par le pôle Sciences du Quadrivium de l’IRHT et le CESFiMA. Il propose d’explorer la question des représentations du monde et de ses merveilles au sens large dans les différentes traditions du bassin méditerranéen.

 

— Vendredi 21 octobre 2022 :

Juliette Dumasy (Université d'Orléans, POLEN) : Géographie et nature dans les cartes locales.

 

— Vendredi 18 novembre 2022 

Christine Gadrat-Ouerfelli (Aix-Marseille Université) : Mirabilia descripta. Récits de voyages et merveilles du monde au Moyen Âge.

 

— Vendredi 9 décembre 2022 

Cristina Franco Vázquez (Université de Salamanque) : La perception du merveilleux dans les œuvres géographiques médiévales : le cas du Maghreb.

 

— Vendredi 20 janvier 2023

Jean-Charles Ducène (EPHE) : Les merveilles dans la chronique du chrétien Ǧirgīs al-Makīn (m. 1275).

 

— Vendredi 17 février 2023 

Anna Caiozzo (Université d'Orléans, POLEN) : Les merveilles de la mer dans les cosmographies islamiques.

 

— Vendredi 17 mars 2023 [séance en visioconférence]

Marianne O'Doherty (University of Southampton) : Geography, the systematization of difference, and the edges of the world in the later Middle Ages : thinking through the medieval mappaemundi.

 

— Vendredi 21 avril 2023 

Isabelle Draelants (IRHT-CNRS) : La transmission du motif de la récolte de la mandragore depuis l'Antiquité grecque (Flavius Josèphe) jusqu'en Extrême-Orient aux XVIIe-XVIIIe siècles.

 

 


SÉMINAIRES PASSÉS

 

Séminaire du laboratoire POLEN Secret et publicité 2018-2021

 

— 20 décembre 2018

Jean-Baptiste Santamaria (Université de Lille 3), Écrire l'histoire du secret politique à la fin du Moyen Âge : le cas des rois de France et des ducs de Bourgogne.

 

— 30 janvier 2019

Caroline Trotot (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Secret et publicité dans les Mémoires de Marguerite de Valois. Diplomatie et littérature dans le récit de l'ambassade des Flandres.

Nicolas Lombart (POLEN-CESFiMA), Rhétorique injurieuse et poésie publicitaire : la "vie secrète" de Ronsard selon ses adversaires protestants (1562-1564).

 

— 3 avril 2019

Véronique Beaulande-Barraud (Université de Reims), Cas réservés et secret de la confession.

Annamaria Monti (professeure invitée de l'Université Bocconi, Milan), Le secret dans la procédure pénale.  

 

— 22 janvier 2020

Pierre Chastang (Versailles-Saint-Quentin, DYPAC) : Écrit public et pratique du secret dans le monde communal : le cas de Montpellier aux XIIIe et XIVe siècles.

Juliette Dumasy-Rabineau (POLEN-CESFiMA) : Montrer pour démontrer : les cartes de contentieux à la fin du Moyen Âge.

 

— 25 novembre 2020 

Gautier Mingous (Université Lyon 2), Un art de gouverner la cité, entre secret et visibilité de l'information. L'exemple de Lyon pendant les guerres de Religion.

 

— 4 février 2021 

Nicolas Schapira (Université Paris - Nanterre), Les secrétaires de la France d'Ancien Régime entre secret et publication.

 

— 25 mars 2021 

Noëlline Castagnez (POLEN-CEPOC), Un secret de polichinelle ? Mitterrand, la francisque ou le retournement du stigmate

 

 

Séminaire Actualités de la recherche 2020-2022

 

— Mercredi 23 septembre 2020

Laurent Demanze (professeur à l'Université Grenoble Alpes), pour son ouvrage Un nouvel âge de l'enquête, Corti, 2019.

 

— Mercredi 21 octobre 2020

Aurélia Michel (maîtresse de conférences à Paris-Diderot), pour son ouvrage Un monde en nègre et blanc. Enquête historique sur l'ordre racial, Seuil, 2020.

 

Mercredi 18 novembre 2020 

Actualité balzacienne (table-ronde) avec Andrea del Lungo (Balzac, l'invention de la sociologie, Classiques Garnier, 2019), Aude Déruelle (Revue Balzac / The Balzac Review, n°3, Le Corps, 2020), Ada Smaniotto (Poétique balzacienne des noms de personnages. "Faire concurrence à l'état civil", Classiques Garnier, 2019), Vincent Bierce (Le Sentiment religieux dans La Comédie humaine, Classiques Garnier, 2019).

 

Mercredi 16 décembre 2020 

Pierre Vespérini (CNRS) pour Lucrèce. Archéologie d'un classique européen (Fayard, 2017).

 

— Mercredi 27 janvier 2021

Laurent Vidal (Université La Rochelle) pour son ouvrage Les Hommes lents. Résister à la modernité, XVe-XXe siècles (Flammarion, 2020).

 

— Mercredi 17 février 2021 

La forme du dictionnaire dans la recherche (Table ronde)

Pour cette séance, le séminaire reçoit :

Philippe De Vita, pour la direction du Dictionnaire Jean Renoir (Honoré Champion, 2020). 

- Jean-Numa Ducange, pour la direction du dictionnaire Histoire globale des socialismes (PUF, à paraître en 2021).

- Eric Le Calvez, pour la direction du Dictionnaire Gustave Flaubert (Éditions Garnier, 2017).

Gisèle Sapiro, pour la direction du Dictionnaire international Bourdieu (CNRS Éditions, 2020). 

 

Mercredi 17 mars 2021

- Anne Coudreuse (Université Paris 13) pour La Conscience du présent. Représentations des Lumières dans la littérature contemporaine (Classique Garnier, 2015).

- Antoine Lilti (EHESS) pour L'Héritage des Lumières. Ambivalences de la modernité (Seuil, coll. Hautes Études, 2019).

 

Mercredi 7 avril 2021 

Rencontre avec Philippe Artières (historien, directeur de recherches au CNRS) pour échanger sur ses méthodes de recherche, notamment ses deux derniers ouvrages :

- Le Dossier sauvage (Gallimard, 2019)

- Le bureau des archives populaires (Manuella Éditions, 2019).

 

Mercredi 12 mai 2021 

Rencontre avec Jeanyves Guérin (professeur émérite de littérature à la Sorbonne-Nouvelle - Paris III) au sujet de son ouvrage Nouveau théâtre et politique (Honoré Champion, 2020).

 

Mercredi 09 juin 2021 

Rencontre avec Ludivine Bantigny (maîtresse de conférences à l'université de Rouen) pour « La plus belle avenue du monde », Une histoire sociale et politique des Champs-Élysées (La Découverte, 2020)?

 

— Jeudi 14 octobre 2021 

Jérémie Foa pour son ouvrage Tous ceux qui tombent. Visages du massacre de la Saint-Barthélemy (La Découverte 2021) ainsi que pour la bande dessinée qu'il a écrite Sacrées guerres (La Revue Dessinée/La Découverte). Il évoquera également sa participation à la série historique La Porte rouge.

 

— Jeudi 25 novembre 2021 

Emmanuelle Vagnon pour son ouvrage La Fabrique de l'océan Indien (Éditions de la Sorbonne, 2017). Elle évoquera également le projet ANR et le film liés à ce projet.

 

— Jeudi 09 décembre 2021 

Nelly Wolf pour son travail sur la représentation des parlers populaires, étudié notamment dans les ouvrages suivants : Le peuple dans le roman français de Zola à Céline (PUF, 1990), Le roman de la démocratie (PUV, 2003), Proses du monde: les enjeux sociaux des styles littéraires (Presses universitaires du Septentrion, 2014) et la co-direction avec R. Matthieu de Ce que Mai 68 a fait à la littérature (Presses Universitaire du septentrion, 2021)

 

— Jeudi 27 janvier 2022 

Florian Mazel (université de Rennes 2) pour l'ouvrage collectif Nouvelle histoire du Moyen-Âge (Seuil, 2021), et Joël Chandelier pour L'Occident Médiéval. D'Alaric à Léonard (500-1450) (Belin, 2021).

 

— Jeudi 10 février 2022 

Comment aborder, en tant que chercheuse ou chercheur, mais aussi en tant qu'enseignante ou enseignant, la représentation des violences sexuelles et du consentement en littérature ?

La question est tout à la fois polémique et nécessaire. Cette séance du séminaire critique visera donc à affronter les enjeux théoriques, méthodologiques, et épistémologique de ce travail.

Le séminaire d'actualité critique d'Orléans accueillera, Lucie Nizard (Université Sorbonne Nouvelle – CRP19) et Anne Grand d’Esnon (Université de Bourgogne Franche-Comté – CPTC) qui parleront de leur travail autour de la journée d'études « Désir, consentement, violences sexuelles en littérature : quelles méthodes d’analyse littéraire ? quels enjeux pour la discipline ? » https://malaises.hypotheses.org/378 et de l'application de leur réflexion à un cas précis : la littérature du XIXe siècle. https://www.fabula.org/actualites/journee-d-etude-desir-consentement-et-violences-sexuelles-dans-la-litterature-du-xixe-siecle_91430.php

Anne-Claire Marpeau (ENS de Lyon / University of British Columbia) reviendra plus précisément sur le lien complexe entre engagement militant et travail de recherche ou d'enseignement sur les textes littéraires.

 

— Jeudi 17 mars 2022 

Les intervenants, Judith Lyon-Caen (EHESS), Mathieu Roger-Lacan (Université de Paris, EHESS) et Véronique Samson (Sorbonne Nouvelle), reviendront sur la journée d'études « 1848 et la littérature » publiée sur Fabula : https://www.fabula.org/colloques/sommaire6982.php

La révolution de 1848 est-elle une révolution "littéraire" ? La littérature peut-elle changer le monde (et le cours de l'histoire)? Comment penser les liens entre histoire et littérature ?

 

— Jeudi 7 avril 2022 

Rencontre avec Elisabeth Lusset (historienne, chargée de recherche au  CNRS) et Isabelle Poutrin (historienne, professeure à l’université de Reims Champagne-Ardenne, membre honoraire de l’Institut universitaire de France) : Le Dictionnaire du fouet et de la fessée. Corriger et punir, Paris, Puf, 2022. 

Résumé : La violence exercée sur autrui dans le but de dresser, éduquer, corriger ou punir englobe des pratiques très anciennes (coups, fouet, privations, enfermement), et d’autres plus caractéristiques d’une époque, comme le bonnet d’âne dans l’école de la Troisième République. Certaines, comme la gifle et la fessée, semblent si banales qu’on ne les perçoit pas d’emblée comme des objets d’histoire. Jusqu’à ces dernières décennies, cette violence infligée dans le cadre de la maisonnée, distincte et complémentaire de la violence de l’État, n’était contestée que lorsqu’elle était manifestement excessive. Le « droit de correction » était considéré comme un pilier de l’ordre social, exprimant l’autorité des parents sur l’enfant, du mari sur sa femme, du maître sur l’élève, l’apprenti ou l’esclave. À travers 248 exemples tirés de l’histoire, l’art, le droit, la littérature ou le cinéma, ce dictionnaire propose une plongée dans l’histoire du « droit de correction » de l’Antiquité à nos jours. Il analyse des thèmes aussi divers que la parentalité, le couple, l’éducation, le corps, l’érotisme, le monde du travail ou la condition animale. Il entend ainsi éclairer les récents débats en France comme celui sur la loi « anti-fessée » de 2019 ou la prévention des violences conjugales.

 

— Jeudi 12 mai 2022 

Marc Escola, Professeur de littérature française de l'âge classique et de théorie littéraire à l'Université de Lausanne, évoquera son ouvrage

Le Misanthrope corrigé. Critique et création (Paris, Hermann, 2021).

"Le présent ouvrage propose de frayer les voies d’une critique authentiquement créatrice en renouant avec le mode de lecture qui prévalait à l’âge classique et dont Rousseau donne encore l’exemple dans la critique du Misanthrope proposée par la Lettre à d'Alembert. Il confronte ainsi le chef-d’œuvre de Molière à ce qu’il aurait pu être, tout autant qu’à ce qu’il est devenu dans les différentes interprétations qui en ont été données et les innombrables sixièmes actes qui en ont été forgés, avec la conviction qu’il y a dans tout texte de quoi en faire un autre."

Lire l'introduction de l'ouvrage sur Fabula.

 

 

Séminaire CESFiMA/POLEN - IRHT/CNRS (Pôle Sciences du Quadrivium) 2015-2022

Sciences et magie entre Orient et Occident au Moyen Âge

Programme de l'ensemble des séances.

 

 

Séminaire du laboratoire POLEN Rituels publics et politiques 2014-2017

 

— 11 décembre 2014

Corinne Leveleux-Texeira (POLEN-CESFiMA), Rituels et institutions au Moyen Âge.

 

— 4 mars 2015

Philippe Haugeard (POLEN-CESFiMA), Ritualisation et domination : la largesse royale dans la littérature médiévale (XIIe-XIIIe siècle).

Olivier Andurand (Université Paris Ouest Nanterre), Rite, liturgie et politique dans la France du premier XVIIIe siècle. L'enjeu des innovations liturgiques dans la crise janséniste.

 

— 15 avril 2015

Stanis Pérez (Université Paris XIII), Les rituels de santé à la cour de France, XVIIe-XVIIIe siècles.

Jean Garrigues (POLEN-CEPOC), L'état de grâce ou la ritualisation du sauveur politique, de Napoléon à nos jours.

 

— 27 janvier 2016

Arnaud Suspène (Université d’Orléans, IRAMAT), Les monnaies d’Octavien au type de Diane et les rituels politiques et religieux de la période triumvirale.

Gaël Rideau (POLEN-CLARESS) : Un rituel en question : les processions dans le débat philosophique au XVIIIe siècle.

 

— 23 mars 2016

Jean-Patrice Boudet (Université d'Orléans) et Tania Lévy (Université de Bretagne occidentale), Les entrées royales et épiscopales à Lyon à la fin du XVe siècle : autour d'une découverte récente.

Yann Lignereux (Université de Nantes), Une technologie impériale : rites et rituels de prise de possession coloniale en Nouvelle-France, XVIe-XVIIe siècle.

 

— 11 mai 2016

Marc Hersant (Université de Picardie Jules-Verne), La cérémonie, l'étiquette et la « mécanique » : rituels de cour dans les Mémoires de Saint-Simon.

Julien Schuh (Université de Reims Champagne-Ardenne), Contre le désenchantement : rituels industriels au XIXe siècle.

 

— 1er février 2017

Jean-Patrice Boudet (POLEN-CESFiMA), Chaucer et les rituels de magie à Orléans au XIVe siècle.

 

— 15 février 2017

Jean Garrigues (POLEN-CEPOC), Les élections présidentielles sous la Ve République.