Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Licence Lettres 3e année semestre 5 parcours Métiers des Lettres et de la culture

Contenu de la page principale

Nom de l'enseignement Responsable(s) de l'UE Volume Horaire Code de l'UE ECTS COEFF
CM TD
Littérature de l'âge classique Laure DEPRETTO et Stéphanie LOUBÈRE 18 24 LLA5G10 5 5
Genre 3  : Théâtre Benoit BARUT 18 24 LLA5G20 5 5
Littérature comparée Gabriele RIBÉMONT 12 24 LLA5G30 4 4
LANSAD (1 choix) :   18  
Anglais   LLA5ANG 2 2
Espagnol   LLA5ESP 2 2
Enseignement au choix 1 (1 choix)
Langue et littérature anciennes 3 Pierre-Alain CALTOT   24 LLA5G5A 3 3
Littérature et politique Laélia VÉRON   18 LLA5G5B 3 3
Enseignement au choix 2 (1 choix)
Mathématiques élémentaires Maxime LAGRANGE   24 LLA5MAT1 3 3
Critique et théorie littéraires Aude BONORD   18 LLA5G41 3 3
Histoire et patrimoine : le Val de Loire Chantal SENSEBY 18   LLA5E6B2 2 2
Humanités numériques et traitement de l'information Anne-Lyse MINARD   24 LLA5H8A 3 3
Métiers des Lettres et de la Culture A. CHEUTON   24 LLA5G8A 3 3

 

Littérature de la Renaissance à l'âge classique

Le cours porte sur une période qui va de 1650 à 1800. Le CM est consacré à des questions d’histoire littéraire, relatives à l’élaboration de la doctrine classique et à l’évolution des formes littéraires tout au long du XVIIIe siècle. Les séances de travaux dirigés consistent en l’étude d’œuvres complètes relevant de moments et de genres différents au sein de la période considérée.

Textes au programme :
Marie-Madeleine de La Fayette, La Princesse de Clèves [1678], éd. P. Sellier, Livre de poche classique, 1999.
Claude-Prosper Jolyot de Crébillon, Les Égarements du cœur et de l’esprit [1736], édition recommandée : éd. J. Dagen, Paris, Flammarion (GF), 1985.

Bibliographie indicative.
Sur La Fayette :
Jean-Michel Delacomptée, La Mère et le Courtisan, PUF, coll. « le texte rêve », 1990.
Gérard Genette, « Vraisemblance et motivation », Figures II, Seuil, 1969.
Jean Rousset, « La Princesse de Clèves », Forme et signification, Corti, 1962.
Valincour, Lettres à Madame la marquise *** sur le sujet de La Princesse de Clèves, 1678, rééd. C. Montalbetti, GF, 2001
Sur Crébillon et le libertinage :
Michel Delon, Le Savoir-vivre libertin, Hachette, 2000.
René Démoris, Le Roman à la première personne : du classicisme aux Lumières, Genève, Droz, 2002.
Bernadette Fort, Le Langage de l’ambiguïté dans l’œuvre de Crébillon fils, Klincksieck, 1978.
Colette Cazenobe, Le Système du libertinage de Crébillon à Laclos, Oxford, Voltaire Foundation, 1991.

 


Théâtre

Dans le CM, nous aborderons le théâtre de manière surplombante et transversale : théorie et histoire du genre, dramaturgie, mise en scène, etc.
Dans le TD, l’approche partira des textes et notre attention se portera sur trois pièces en particulier.

Corpus :
MOLIÈRE, Le Misanthrope (1665), éd. Jacques Chupeau, Gallimard, coll. « Folio classique », 2000.
Edmond ROSTAND, Cyrano de Bergerac (1897), éd. Patrick Besnier, Gallimard, coll. « Folio Classique », 1999.
Jean GENET, Les Bonnes [1947/1968], Michel Corvin (éd.), Gallimard, coll. « Folio théâtre », 2001.


Bibliographie critique succincte :
Christian BIET et Christophe TRIAU, Qu’est-ce que le théâtre ?, Gallimard, coll. « Folio/Essais », 2006.
Marie-Claude HUBERT, Les grandes théories du théâtre, Armand Colin, 1998.
Pierre LARTHOMAS, Le langage dramatique. Sa nature, ses procédés, PUF, coll. « Quadrige », 2001 [1972].
Catherine NAUGRETTE, L’esthétique théâtrale, Armand Colin, 2005.
Michel PRUNER, L’analyse du texte de théâtre, Nathan, coll. « 128 », 2001.
Jean-Pierre RYNGAERT, Introduction à l’analyse du théâtre, A. Colin, coll. « Lettres sup », 2004.
Didier SOUILLER, Florence FIX, Sylvie HUMBERT-MOUGIN, et Georges ZARAGOZA, Études théâtrales, PUF, coll. « Quadrige », 2005.
Anne UBERSFELD, Lire le théâtre I, II & III, Belin, coll. « Lettres Sup », 1996 [1977/1981].
Michel VINAVER, Écritures dramatiques, Arles, Actes Sud, 1993.

 

 


Littérature comparée

CM : Présentation des enjeux et panorama historique de l’écriture de la ville, motif emblématique des littératures et arts modernes. Sur un fond de représentation moralisée péjorative de la ville émerge au XIXe siècle une nouvelle conscience urbaine qui tire une fascination de l’espace de tous les possibles que la ville est aux yeux des auteurs de la modernité. L’esthétique du fugitif et de l’ambivalence émerge de la représentation des métropoles dans la littérature et les arts.
TD : La représentation de la ville dans la littérature du XIXe et début du XXe siècles à travers des œuvres exemplaires.

Textes au programme (à se procurer avant le début des cours) :
Edgar Allan Poe, « L’homme des foules », trad. par Ch. Baudelaire, édition libre.
Charles Baudelaire, Le Spleen de Paris. Petits poèmes en prose, édition libre.
Alfred Döblin, Berlin Alexanderplatz : Histoire de Franz Biberkopf. Gallimard, coll. Folio, 2010. Nouvelle traduction de l’allemand par Olivier Le Lay. Édition obligatoire.
Paul Auster, Cité de verre, dans Trilogie new-yorkaise, Arles, Actes Sud, coll. « Babel », 2015. Édition obligatoire.
D’autres extraits de textes seront distribués sous forme de polycopiés.

Bibliographie :
Volker Klotz, Die erzählte Stadt: ein Sujet als Herausforderung des Romans von Lesage bis Döblin, Reinbek, Rowohlt, 1987.
Roger Bellet (dir.), Paris au XIXe siècle: Aspects d’un mythe littéraire, Lyon, PU de Lyon; 1984.
Ursula Bähler, P. Fröhlicher, P. Labarthe, C. Vogel éd., Figurations de la ville-palimpseste, Tübingen, Narr, 2012.
Sonya Isaak, Edgar Allan Poe and Charles Baudelaire’s Aesthetic Architecture of Revolt. An Axial Analysis, Heidelberg, Winter, 2021.
Violaine Boneau & Sandrine Bedouret-Larrabru, Baudelaire, Le Spleen de Paris, Neuilly, Atlande, 2014.
André Guyaux & Henri Scepi, Lire Le Spleen de Paris de Baudelaire, Paris, PUPS, 2014.
Michel Vanoosthuyse, Alfred Döblin : théorie et pratique de l’« œuvre épique », Paris, Belin 2005.
Frédéric Teinturier (éd.), « Berlin Alexanderplatz » d’Alfred Döblin : un roman dans une œuvre, une œuvre dans son temps, L’Harmattan, 2011.
Bernard Banoun et Michaela Enderle-Ristori, Lectures de Berlin Alexanderplatz d’Alfred Döblin, Nancy, Cegil-Nancy, 2011.
Catherine Quarré Roger, Paul Auster, l’enchanteur désenchanté, Paris, Publibook, 2006.
Gérard de Cortanze, Paul Auster’ New York, Paris, Le Livre de poche, 2004.
Cochoy, Nathalie, « Marcher, traduire – New York dans l’œuvre de Paul Auster », Sciences de la société, 97, 2016, n° thématique « Marcher dans la ville », p. 30-45 (en ligne : https://doi.org/10.4000/sds.3970)

Il faudra regarder aussi la réserve de cours mise à la disposition à la BU !


Introduction à la littérature comparée -- Ecritures de la ville

CM : Introductions théoriques aux questions importantes de la littérature comparée et aux méthodes comparatistes : approches transversales de l’histoire littéraire, réception et traduction, transfert littéraire, mythocritique, narratologie, imagologie, intertextualité, arts et littérature.
TD : Familiarisation avec les aspects traités en CM à l’aide de courts textes ou extraits. Pratique du commentaire comparé.

Texte au programme (à se procurer avant le début des cours) :
Antonio Tabucchi, Nocturne indien, trad. Bernard Comment, Gallimard, coll. Folio, 2017 (éd. obligatoire).
D’autres extraits de textes seront fournis en polycopié.

Bibliographie indicative :
Pierre Brunel, Précis de littérature comparée, PUF, 1989 / 2018.
Chauvin Danièle & Yves Chevral, Introduction à la littérature comparée : du commentaire à la dissertation, Paris, Dunod, 1996.
Daniel-Henri Pageaux, La littérature générale et comparée, A. Colin, 1994.
Didier Souiller & Wladimir Troubetzkoy, Littérature comparée, PUF 1997.
Bernard Franco, La Littérature comparée. Histoire, domaines, méthodes, Armand Colin, 2016.

Il faudra aussi regarder la réserve de cours mise à la disposition à la BU !

 


Langue et littérature anciennes 3 (Profilé enseignement 1er et 2nd degrés)

Prérequis : ce cours s’inscrit dans le prolongement de l’UE Langue et littérature anciennes 2 (L2S4).

Le cours poursuit un triple objectif :

1/ La découverte de la littérature et de la civilisation latines par la présentation des grands auteurs, des genres littéraires et de la civilisation à Rome.

Programme de littérature :
Catulle et le renouveau de la poésie républicaine : les poetae novi
Les textes seront fournis pendant le cours.

2/ La suite de l’apprentissage de la langue latine en fonction de la progression des semestres précédents : présentation du système linguistique, morphologie nominale et verbale, syntaxe. Des révisions systématiques en grammaire française sont proposées.
3/ Une initiation à la pratique de la version au cours d’exercices réguliers en classe ou à la maison.

Ouvrages de référence
J.-C. Fredouille, H. Zehnacker, Littérature latine, PUF, Quadrige, 2013 [1993].
G. Hacquard et alii, Guide romain antique, Classiques Hachette, 1954.
J. Gason, A. Thomas, E. Baudiffier, Précis de grammaire des lettres latines, Magnard, 1984 [1963].
M. Rat, Aide-mémoire de latin, Nathan, 2008 [1965].


Littérature et politique (profilé Métiers des Lettres et de la culture)

Ce cours s’attachera à interroger les notions de responsabilité et d’engagement politique de l’écrivain ou de l’écrivaine du XIXe siècle jusqu’aux débats contemporains. On évoquera ces concepts dans une perspective littéraire, mais aussi historique et sociologique, via des exemples de procès (juridiques, médiatiques, parodiques) et de menaces de procès intentés à des écrivains. Le procès est en effet un moment où « la responsabilité [de l’écrivaine ou de l’écrivain] devient publique et dévoile alors les enjeux éthiques et politiques qui les sous-tendent » (Nicolas Beaupré).

Corpus critique
Gisèle Sapiro, Peut-on dissocier l’œuvre de l’auteur ? (lecture obligatoire)
Françoise Lavocat, Fait et fiction (lecture recommandée)
Yvan Leclerc, La littérature en procès au XIXe siècle (lecture fortement recommandée)
Gisèle Sapiro, Les écrivains et la politique en France (lecture recommandée)
Gisèle Sapiro, La responsabilité de l’écrivain. Littérature, droit et morale en France (XIXe siècle-XXIe siècle) (un gros livre, mais vous pouvez bien entendu vous promener dedans si le cœur vous en dit !)
Nelly Wolf, Proses du monde. Les enjeux sociaux des styles littéraires (lecture recommandée)

 


Langue vivante

L’étudiant.e choisit l’anglais ou l’espagnol.

  • Pour l’anglais : S. PERSEC, Grammaire raisonnée anglais, niveau avancé B2 à C1, Ophrys.
  • Pour l’espagnol : programmes et manuels seront précisés par les enseignants au premier cours.

Mathématiques élémentaires (profilé enseignement 1er degré)

Il s’agit d’un cours de remise à niveau en mathématiques élémentaires, en vue de la préparation à divers concours – professorat des écoles, etc.

Programme (non exhaustif) :

  • Numération
  • Arithmétique : multiples, diviseurs, ppcm, pgcd, …
  • Calcul : proportionnalité, pourcentages, mesures, conversions, ...
  • Géométrie plane : constructions à la règle et au compas, polygones, …

Le cours sera adapté au public : les notions élémentaires d’algèbre ou d’analyse qui manqueraient aux étudiants pour appréhender cet enseignement seront revues.

 


    Critique et théorie littéraires (profilé enseignement du 2nd degré et métiers des Lettres et de la culture)

    Étude des grands courants de la critique littéraire du XXe siècle et de leurs présupposés théoriques. Critique de la conscience, critique de l’imaginaire, critique psychanalytique, sociocritique, sémiotique de la littérature, critique stylistique, structuralisme. Introduction à la poétique (narratologie, théorie des genres…). Nous ferons également une place à la critique des créateurs à travers des fictions qui intègrent à la narration une réflexion sur la création littéraire.
    Un corpus d’extraits d’ouvrages de critique et théorie littéraires et d’extraits de romans méta-discursifs sera distribué.
     


    Histoire et Patrimoine : le Val de Loire

    Ce cours prend appui sur le patrimoine historique du Val de Loire pour aborder les grandes questions historiques françaises et européennes. La richesse particulière de la zone étudiée, depuis l’Antiquité classique jusqu’à l’histoire la plus contemporaine, en passant par la civilisation médiévale et la construction du monde moderne, permet en effet d’aborder en partant d’exemples concrets des questions majeures et de portée générale (histoire de France sur la longue durée, insertion dans des ensembles plus vastes, de l’Empire romain à l’Union Européenne, questions religieuses, guerres et conflits, acculturation et « chocs des cultures »), etc.
     Ce cours permet ainsi de réfléchir à la valorisation du patrimoine régional sous toutes ses formes, matérielles ou intellectuelles en liant connaissances scientifiques et support patrimonial

    Bibliographie :
    VIGIER (Philippe) dir., Une histoire de la Loire, Paris, Ramsay, 1986, 413 p.
    CHEVALIER (Bernard) (dir.), Histoire de Tours, Toulouse, Privat, 1985, 423 p.
    DEBAL (Jacques), VASSORT (Jean) et POITOU (Christian), Histoire d’Orléans et de son Terroir, Roanne, Ed. Horvath, 1982, 3 vol.
    VILLIERS (Patrick), Une histoire de la marine de Loire, Brinon-sur-Sauldre, Grandvaux, 1996, 205 p.

     


    Humanités numériques et traitement de l'information

    Présentation du domaine des Humanités Numériques (définition, enjeux, problématiques, outils) et des différents types de traitement de l’information linguistique à travers l’exploration de corpus de diverses natures (presse, tweets,... oral), des questionnements sur les moyens de rendre explicites les informations recherchées (outils, typologie, ...), les enjeux, méthodologies et méthodes d’évaluation de l’annotation de corpus.


    Métiers des Lettres et de la Culture

    Fondée pour moitié sur des rencontres avec des acteurs et actrices de la vie culturelle orléanaise, cette UE vise d’abord à présenter aux étudiants la diversité des structures culturelles et leurs spécificités (missions, métiers, etc.).
    La seconde moitié de l’UE sera plus théorique et placée sous le signe de l’interculturalité, de la transdisciplinarité.