Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Publications, prix et distinctions

Share on |

Contenu de la page principale

Imagen
HATVP

Le prix spécial de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique a été attribué à Alexis ZARCA

Le prix spécial de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique a été attribué en décembre 2022 à Alexis ZARCA, enseignant-chercheur à l’Université d'Orléans, pour son ouvrage "Le travailleur obligé. Regards croisés sur les obligations de l’agent public et du salarié".
La 3ème édition du Prix de la Recherche distingue des travaux scientifiques apportant une meilleure compréhension et un enrichissement de l’approche théorique, ou développant des propositions innovantes et opérationnelles en matière de transparence, de déontologie, d’éthique publique, de lobbying, ou de lutte contre la corruption.
L’ouvrage Le travailleur obligé. Regards croisés sur les obligations de l’agent public et du salarié, publié le 10 avril 2019 (édition Dalloz, « Thèmes & commentaires ») offre une analyse croisée des obligations professionnelles pesant respectivement sur les agents publics et les salariés afin d’identifier les convergences et les divergences, notamment en matière déontologique.
Titulaire d’un doctorat en droit public de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Alexis Zarca est maître de conférences  à l’Université d’Orléans, qualifié aux fonctions de professeur des universités.
Plus d'informations: https://www.hatvp.fr/presse/remise-du-prix-de-recherche-de-la-haute-autorite/


Imagen
cti

The Combustion Institute : 3 chercheurs de l’Université d’Orléans nommé Fellow 2023

La distinction honorifique de Fellow 2023 de The Combustion Institute a été attribuée à Fabrice Foucher, enseignant-chercheur à l’Université d'Orléans et au Laboratoire PRISME, Guillaume Dayma enseignant-chercheur à l’Université d'Orléans et au Laboratoire ICARE et Guillaume Legros enseignant-chercheur à l’Université d'Orléans, Paris Sorbonne et au Laboratoire ICARE.
The Combustion Institute, société savante internationale pour la promotion des activités scientifiques et technologiques liées à la combustion, a annoncé ses promotions pour le titre de Fellow 2023.                                       

Le titre de Fellow 2023 récompense Fabrice Foucher pour son travail fondamental sur les carburants renouvelables, les sprays, les flammes de prémélange et l’auto-allumage appliqués aux moteurs à combustion interne.
Retrouvez son profil de recherche : https://lnkd.in/e5H9EqSX


Plus d’informations sur la promotion Fellow 2023 : https://www.combustioninstitute.org/news/the-combustion-institute-fellows-class-of-2023-elected/


Imagen
celestin

Sébastien Célestin (LPC2E) nommé en tant que membre Junior de l’IUF

Sébastien Célestin fait partie des lauréats de la campagne 2021 de l'Institut Universitaire de France (IUF)
lequel a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités.
La sélection de Sébastien Célestin est une reconnaissance de l’excellence du travail de recherche qu’il
mène au LPC2E.  En tant que membre Junior de l’IUF il va bénéficier d’un allègement de sa charge
d’enseignement pendant les 5 ans à venir pour pouvoir se consacrer plus encore à ses travaux de recherche.

Plus d’information sur l’IUF et la nomination de Sébastien Célestin ici : https://www.iufrance.fr/detail-de-lactualite/247.html


 

Imagen
abed

Karim Abed-Meraim, Professeur à l’université d’Orléans et chercheur du laboratoire PRISME a été nommé membre senior de l’Institut Universitaire de France (IUF) à compter du 1er octobre 2021, pour une durée de 5 ans. Karim a rejoint PRISME en 2012 et est actuellement affilié à l’équipe ‘Signal’ où il mène ses travaux de recherche en traitement du signal et certaines de ses applications en radioastronomie, biomédical et télécommunications.


Imagen
10

Les Dix décisives. 1869-1879

PUR 2022.

Pierre ALLORANT, Walter BADIER et Jean GARRIGUES (dir.)

« Belle Epoque », « Trente Glorieuses », « Années de plomb », les noms de période ont servi aux historiens de « divisions imaginaires du temps ». Peut-on parler des « Dix décisives » pour la décennie 1869-1879, soulignant ainsi la continuité de l’influence libérale ?

Cent-cinquante ans après l’effondrement du Second Empire, de l’écrasement de la Commune de Paris et de la lente et incertaine conquête de la République par les républicains, la décennie 1869-1879 mérite d’être revisitée. Le temps est venu d’offrir une synthèse renouvelée, prolongée d’une réflexion mémorielle sur les ressorts de l’établissement de « la plus longue des Républiques ».

Quel est le moment décisif ? Sans doute celui durant lequel les choses se décident, où les acteurs sortent du provisoire, saisissent l’opportunité de l’instant de la décision. Les « Dix décisives » s’inscrivent en amont de l’installation durable de la Troisième République, enfin solidement aux mains des Républicains : l’alliance politique et intellectuelle entre républicains modérés et libéraux orléanistes, préparée par une maturation et des échanges intellectuels, a servi de clé de voûte à la fondation durable de la République parlementaire en France.

 Les auteurs :

  • Pierre Allorant, Professeur d’histoire du droit et des institutions à l’université d’Orléans (POLEN-CEPOC), secrétaire général du Comité d’Histoire parlementaire et politique
  • Walter Badier, MCF en histoire contemporaine à l’université d’Orléans (ERCAE), secrétaire général du Comité d’Histoire parlementaire et politique
  • Jean Garrigues, Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université d’Orléans (POLEN-CEPOC), Président du Comité d’Histoire parlementaire et politique