Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Licence 2e année Histoire semestre 4 parcours MEEF

Contenu de la page principale

Nom de l'enseignement Responsable(s) de l'UE Volume Horaire Code de l'UE ECTS COEFF
CM TD
Histoire des religions 2 Anna CAIOZZO 24   LLA4E30 3 3
Histoire médiévale : fondements socio-culturels de l'Occident médiéval Julien VÉRONÈSE 24 24 LLA4E10 5 5
Histoire contemporaine : fondements politiques et sociaux Eric NADAUD 24 24 LLA4E20 5 5
Epistémologie et historiographie Gaël RIDEAU 24   LLA4E40 3 3
UEOI (vers le catalogue des UEOI)   15     2 2
LANSAD (1 choix)
Allemand     18 LLA4ALL 2 2
Anglais     LLA4ANG
Espagnol     LLA4ESP
Initiation à l'histoire économique et sociale Marion BRETECHE   12 LLA4E8A 3 3
Populations : dynamiques et enjeux Damien MOINEAU 15   LLA2D3A 2 2
Géographie rurale Franck GUERIT 15   LLA4D1A 2 2
Stage d'observation en milieu scolaire (pré-requis : avoir suivi Connaissance des institutions éducatives au S3) Sylvie QUITTELIER   12 LLA4MF2 3 3

 

Histoire médiévale : fondements socioculturels de l'Occident médiéval - Histoire de la société médiévale en Occident (Xe-XIIIe s.)

Ce cours consiste à présenter les caractères généraux et les principales mutations qui affectent la société occidentale au Moyen Âge central, en abordant notamment, dans un contexte d’essor démographique, les pouvoirs monarchiques, seigneuriaux et urbains, la société seigneuriale et féodale, ainsi que l’Église, la vie religieuse et la culture savante. Selon une chronologie identique, une dimension comparative ponctuelle avec d’autres espaces politiques, religieux et culturels, notamment orientaux, est possible.

Bibliographie :
M. Kaplan, (dir.), Le Moyen Age, vol II, XIe-XVe siècles, Paris, Bréal, 1994.
D. Barthélemy, L’Ordre seigneurial (XIe-XIIe siècles), Paris, Seuil, « Points Histoire », 1990.
F. Collard, Pouvoirs et culture politique dans la France médiévale (Ve-XVe siècle), Paris, Hachette, Carré Histoire, 1999.
J. Le Goff, Saint Louis, Paris, Gallimard, 1995.
J. Baschet, La civilisation féodale de l’an mil à la colonisation de l’Amérique, Paris, 2004.
J. Paul, Le christianisme occidental au Moyen Âge (IVe-XVe siècle), Paris, A. Colin, 2004.
A. Vauchez (dir.), Histoire du christianisme des origines à nos jours, t. V, (1054-1274), Paris, Desclée, 1991.
A. Vauchez, La spiritualité du Moyen Âge (VIIIe-XIIIe siècle), Paris, Seuil, 1994 (rééd.).
C. Beaune, Éducation et culture du début du XIIe au milieu du XVe siècle, Paris, SEDES, 1999.


Histoire contemporaine : fondements politiques et sociaux - La France des années 1870 à 1940

Il s'agit d'étudier l'évolution de la France sous la Troisième République, des années 1870 aux années 1930, sous tous ses aspects, dans le cadre d'une périodisation permettant d'établir des correspondances entre la conjoncture politique et le mouvement de la société et de l’économie.

Bibliographie :
C. et A. Ambrosi, La France, 1870-1986, Masson, 1997.
D. Barjot, J.-P. Chaline, A. Encrevé, La France au XIXe siècle 1814-1914, PUF, "Premier cycle", 2014.
J.-F. Sirinelli (dir.), La France de 1914 à nos jours, PUF, "Premier cycle", 2019.
M. Agulhon, A. Nouschi, A. Olivesi,  La France de 1848 à nos jours, A. Colin, 2008.

 


Histoire des religions, niveau 2 - Les mondes musulmans médiévaux du VIIe au Xe siècle : culture, politique et société

Cette UE permettra aux étudiants de Licence 2 Histoire de découvrir l’islam des origines au Xe siècle et d’acquérir les prérequis nécessaires au cours d’Histoire culturelle et aux TD de 3em année de Licence et aux CM et séminaire de master. Une partie de cette UE est dédiée à la connaissance du milieu et aux traits de la nouvelle religion monothéiste, à la naissance de partis politico-religieux autre que la mouvante sunnite, à la mise en place de régimes politico-religieux à travers le monde islamisé médiéval, califat omeyyade, puis abbasside, et fatimide jusqu’à la fraction du Xe siècle et à l’émergence de nouvelles formes politiques et culturelles de l’Asie centrale à la Méditerranée.

Bibliographie
Buresi, Pascal, Histoire du Maghreb médiéval : XIe-XVe siècle,  Armand Colin,  2013
Mantran, Robert, L'expansion musulmane : VIIe-XIe siècle, Presses universitaires de France,  2001
Prémare, Alfred-Louis de, Aux origines du Coran : questions d'hier, approches d'aujourd'hui, Téraèdre,  2004
Sourdel, Dominique, L'État impérial des califes abbassides : VIIIe-Xe siècles,  Presses universitaires de France, 1999

 

 


Langue vivante

L’étudiant choisit l’anglais ou l’espagnol.


Ouvrage de référence (anglais) : S. PERSEC, Grammaire raisonnée anglais, niveau avancé B2 à C1, Ophrys

 

 


Epistémologie et Historiographie

Cette UE vise à analyser la manière dont les historiens ont écrit l'histoire, de l'Antiquité à nos jours, en soulignant les modifications, mais aussi les continuités de cette pratique. L'enseignement consistera en une partie chronologique pour présenter les grands auteurs et leurs œuvres et les replacer dans la société de leur temps. Une fois ce travail fait, l'UE s'organisera en chapitres thématiques pour rendre compte de la vitalité de divers champs et les voies d'approche propres à chacun. Pour ce faire, les étudiants seront confrontés à l'apport d'autres sciences humaines comme la philosophie, la sociologie, la géographie ou la littérature qui, à titres divers, ont croisé la pratique historique. Ce cours donnera aux étudiants un aperçu des principales façons de faire et d’écrire l’histoire depuis sa naissance dans l’Antiquité jusqu’à nos jours.

Bibliographie :
BIZIERE J.-M. et VAYSSIERE P., Histoire et historiens. Antiquité, Moyen Age, France Moderne et contemporaine, Paris, Hachette, “ Carré Histoire ”, 1995.
BOURDE G. et MARTIN H., Les écoles historiques, Paris, Seuil, “ Points Histoire ”, 1983.
CAIRE-JABINET M.-P., L’histoire en France du Moyen Age à nos jours. Introduction à l’historiographie, Paris, Flammarion, “ Champs ”, 2002.
CARBONNEL C.-O. et WALCH J. (sous la direction), Les sciences historiques de l’Antiquité à nos jours, Paris, Larousse, 1994.
DELACROIX C., DOSSE F. et GARCIA P., Les courants historiques en France 19e-20e siècle, Paris, Armand Colin, 1999.
DELACROIX C., DOSSE F., GARCIA P. et OFFENSTADT N., Historiographies. Concepts et débats, Paris, Folio, 2010.
DOSSE F., L’histoire, Paris, Armand Colin, “ Cursus ”, 2000.
POIRRIER P., Introduction à l’historiographie, Paris, Belin, 2009.
POTIN Yann et SIRINELLI Jean-François, Générations historiennes, XIXe-XXIe siècles, Paris, CNRS éditions, 2019.
PROST A., Douze leçons sur l’histoire, Paris, Seuil, “ Points Histoire ”, 1996.

 


Atelier d'histoire moderne Initiation à l'histoire économique et sociale : La première mondialisation XVIe - XVIIIe siècles

Ce cours propose d’étudier les interactions entre les Européens et les civilisations africaines, asiatiques et américaines à la suite des voyages d’exploration des XVe-XVIIIe siècles, depuis les premiers contacts jusqu’à la mise en place de sociétés nouvelles, multiculturelles, pour certaines coloniales. Des thèmes aussi variés que la découverte par les Européens de peuples jusqu’alors inconnus, l’appropriation et la colonisation de nouvelles terres, le développement d’un commerce à l’échelle mondiale, la mise en place d’une économie de plantation fondée sur l’esclavage, l’apparition de sociétés métissées malgré une volonté de conversion religieuse, permettront de saisir les dynamiques politiques, économiques et culturelles à l’origine de ce que l'on appelle aujourd’hui la première mondialisation


Bibliographie indicative :
LEBRUN (François), L’Europe et le monde (XVIe, XVIIe, XVIIIe siècle), Armand Colin, plusieurs éditions
BERTRAND (Romain) (dir.), L’exploration du monde. Une autre histoire des Grandes Découvertes, Paris, Media Diffusion, 2019
HAUDRERE (Philippe), Les Compagnies des Indes orientales. Trois siècles de rencontre entre Orientaux et Occidentaux, Paris, Desjonquères, 2013.
HAVARD (Gilles) et VIDAL (Cécile), Histoire de l’Amérique française, Paris, Flammarion, 2014
BROOK (Timothy), Le chapeau de Vermeer. Le XVIIe siècle à l’aube de la mondialisation, Odile Demange (trad.), Paris, Payot, 2009

 


UEOI

Choisir dans le catalogue des unités d’enseignement d’ouverture intégrés : https://www.univ-orleans.fr/fr/univ/formation/organisation-des-etudes/ueo-unite-denseignement-douverture

 


 

Populations : dynamiques et enjeux

Cet enseignement considère 4 siècles de l’histoire des populations humaines en une fresque rétro-prospective s’étendant de 1700 à 2100 avec les concepts et les méthodes de la démographie et de la géopolitique. Après avoir défini ses théories et ses méthodes, et établi le cadre conceptuel transitionnel qui surplombe toutes les transformations du monde contemporain comme le proche avenir de l’humanité, les modèles et concepts de la démographie sont ensuite mis en situation et en perspective dans le cadre des pays en développement qui sont toujours confrontés aux défis d’une transition démographique inachevée en Asie du Sud et en Afrique, puis dans le cadre des pays industrialisés qui sont sortis de la phase de transition et qui expérimentent les défis de la démographie post-transitionnelle et du vieillissement de leurs populations et de l’intégration des immigrants en Extrême Orient, en Europe et en Amérique du Nord.

Lectures fondamentales (lecture obligatoire, contrôle des connaissances, en caractères gras)
BAUDELLE G. Géographie du peuplement. 3e édition, Paris : Armand Colin ; Collection Cursus, 2016. 256 p.
ZANINETTI J.M. Géographie des peuplements et des populations. 2e édition (revue et augmentée), Paris, PUF, collection Quadrige Manuels. 2017. 440 p.
Lecture obligatoire : première et deuxième parties, l’Oekoumène et Les formations de densité p. 19-68.
ZANINETTI J.M. « Le monde habité, une géographie des peuplements » La Documentation Photographique, dossier n° 8118, juillet 2017, 64 p.
Lecture obligatoire : Le point sur… p. 2-16.

 


 

Géographie rurale

Cet enseignement questionne le contenu et la diversité de la notion de « campagne » dans un contexte de mondialisation et de métropolisation. Il présente notamment une approche de la diversité des campagnes du monde au regard de leurs fonctions, de leurs usages et de leurs représentations. Sont notamment abordées la question des enjeux liés au développement des campagnes, ainsi que la question de l’urbanisation et du renouvellement des relations villes/campagnes. La thématique des représentations des sociétés contemporaines et de leurs attentes par rapport aux espaces ruraux est présentée à la lumière de son impact sur le devenir et les trajectoires des campagnes.
Les TD seront consacrés à des études de cas.
Cet enseignement a pour objectif l’acquisition et l’actualisation des connaissances sur les campagnes dans le monde et sur leurs évolutions ainsi que l’appropriation des problématiques contemporaines concernant les enjeux spatiaux et territoriaux liés aux espaces ruraux. Il se donne par ailleurs l’objectif d’initier les étudiants à la formulation des enjeux et des problématiques liés aux territoires ruraux.

Bibliographie de base et lectures obligatoires (gras) :
Baud Pascal, Bourgeat Serge, Bras Catherine, Dictionnaire de géographie, Hatier, coll. Initial, 2013 (Article : « Campagne »)
ARLAUD Samuel, JEAN Yves, ROYOUX, Dominique (dir.) (2005) Rural-Urbain. Nouveaux liens, nouvelles frontières. Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005 (Introduction générale et 2 articles de la première partie « Mutations et glissement des espaces périurbains)

 


Stage d'observation en milieu scolaire

Objectifs :

  • Réinvestir les notions abordées dans l’UE « connaissance des institutions éducatives  » : institution éducative, enjeux de l’éducation, déontologie, valeurs et éthique, relation pédagogique…
  • Rendre compte et analyser les situations éducatives observées en stage.
  • Appréhender les composantes du métier d’enseignant.
  • Confronter ses représentations à la réalité des métiers de l’enseignement et construire son projet professionnel.

Compétences visées :

  • développer des capacités d’observation et d’analyse de situations d’enseignement-apprentissage
  • développer une posture réflexive

Descriptif de l’enseignement :

a) Un cours de 12 heures TD (à répartir entre début, milieu et fin de période) :

  • préparation du stage (construction et exploitation d’outils d’observation) ;
  • compte rendu et analyse des situations éducatives observées ;
  • méthodologie du rapport de stage.

 b) Un stage d’observation dans un établissement scolaire public (école, collège ou lycée) organisé par l’ESPE Centre-Val de Loire ou dans une structure associative en lien avec l’éducation (dans ce cas le lieu de stage devra être trouvé par l’étudiant et soumis à validation du responsable de l’UE), d’une durée globale de 24 heures.

Bibliographie / Sitographie :
Site eduscol.education.fr
Site education.gouv.fr
Site des réseaux Canopé https://www.reseau-canope.fr/

                                               
Meirieu Ph., Le choix d’éduquer, ESF.