Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Licence Lettres 3e année semestre 6 parcours MEEF 1er et 2nd degrés

Contenu de la page principale

Nom de l'enseignement Responsable(s) de l'UE Volume Horaire Code de l'UE ECTS COEFF
CM TD
Littérature du Moyen Âge Philippe HAUGEARD 18 24 LLA6G10 5 5
Genre 4 : Roman Aude DÉRUELLE et Aude BONORD 18 24 LLA6G20 5 5
Littératures européennes Gabriele RIBÉMONT 18 18 LLA6G30 4 4
Littérature et sciences humaines Aude BONORD et Laélia VÉRON   24 LLA6G40 3 3
LANSAD (1 choix) :
Anglais   18   2 2
Espagnol   18   2 2
Enseignement au choix 1 (1 choix)
Langue et littérature anciennes 4 Pierre-Alain CALTOT   18 LLA6G5C 2 2
Atelier d'actualités socio-culturelles C. MORILLE   18 LLA6G5B2 2 2
Grammaire de la langue française 2 Laélia VÉRON   24 LLA6G6A 3 3
Histoire de la langue française/Ancien français 2 Philippe HAUGEARD 6 9 LLA6G7A 2 2
Parcours MEEF 1er et 2nd degrés enseignement au choix (1 choix)
Histoire de la langue française/Ancien français 3 Philippe HAUGEARD 6 9 LLA6G7A2 2 2
Enseigner les sciences expérimentales à l'école primaire Olivier DURAND   20 LLA6MF1A 2 2
Expérience d'observation (milieu scolaire) Aude DÉRUELLE     LLA6G6B1 2 2

 

Littérature du Moyen Âge

Le CM aura pour objectif de présenter les principaux genres, narratifs et non narratifs, qui ont marqué la naissance et l’essor, du XIIe au XVe siècle, d’une littérature en langue française. Seront notamment abordés la poésie lyrique, la chanson de geste, le roman dit « antique », le récit arthurien et tristanien, les genres brefs comme le lai ou le fabliau, la littérature religieuse (voyages dans l’au-delà), la littérature allégorique, le théâtre, etc.
Le TD sera consacré à l’étude d’œuvres complètes (dont les titres seront communiqués ultérieurement).

 


Roman -- Etude du genre romanesque

Le CM abordera tout d'abord la question problématique d'une définition du roman, en le différenciant notamment des genres voisins tels que l'épopée ou la nouvelle.
Puis, on dressera un bref parcours de l'évolution du genre afin de mettre en évidence plusieurs formes romanesques (romans précieux ou parodiques, récits du non-fictif à la première personne, réalisme et mimèsis, fiction et auto-fiction).
Enfin, on construira des catégories d'analyse en dégageant les problématiques propres à ce genre : intrigue (structures romanesques), personnage (héros ? type ?), narration et description, roman et romanesque.

Les TD seront consacrés à l’étude d’œuvres complètes.
STENDHAL, Le Rouge et le Noir (1830), éd. au choix (si déjà possédée) sinon Gallimard, coll. Folio classiques.
Raymond QUENEAU, Le Chiendent (1933), Gallimard, coll. Folio.
Marie-Hélène LAFON, Les Pays, Paris, Buchet-Chastel, 2012 ou en format poche : Gallimard, Folio, 2014.

Indications bibliographiques
AUERBACH Erich, Mimesis. La Représentation de la réalité dans la littérature occidentale (1946), Gallimard, 1968.
BAKHTINE Mikhaïl, Esthétique et théorie du roman (1975), Gallimard, 1978.
BARTHES Roland, « L’effet de réel » (1968), in Littérature et réalité, Seuil, 1982, p. 81-90.
BUTOR Michel, Essais sur le roman (1964), Gallimard, 1970.
CHARTIER Roger, Introduction aux grandes théories du roman, Dunod, 1990.
COULET Henri, Le Roman jusqu’à la Révolution, Armand Colin, 1967.
COULET, Henri, Idées sur le roman. Textes critiques sur le roman français, Larousse, 1992.
GENETTE, Gérard, Figures III, Seuil, 1972.
HAMON Philippe, « Un discours contraint » (1973), in Littérature et réalité, p. 119-181.
KIBEDI-VARGA Aron, « Le roman est un anti-roman », Littérature, n°48, 1982, p. 3-20.
KUNDERA Milan, L’Art du roman, Gallimard, « Folio », 1986.
MAUPASSANT Guy, Étude sur le roman ou « préface » de Pierre et Jean (1887)
MAY Georges, Le Dilemme du roman au XVIIIe siècle, PUF, 1963.
MITTERAND Henri, Le Discours du roman, PUF, 1980.
PROPP Vladimir, Morphologie du conte (1928), Gallimard, 1970.
ROBBE-GRILLET Alain, Pour un Nouveau Roman, Gallimard, 1963.
ROBERT Marthe, Roman des origines et origines du roman (1972), Gallimard, 1992.
SARRAUTE Nathalie, L’Ère du soupçon, Gallimard, 1956.
ZOLA Émile, Du roman (1880), Bruxelles, Éd. Complexes, 1989.

 


Littérature européennes


CM : Présentation de l’héritage commun des littératures européennes, des principaux foyers culturels à travers les siècles, de l’apport et de l’entrecroisement de différentes traditions nationales, du rôle de la littérature française dans le champ littéraire européen. En rapport avec les TD, on portera une attention particulière à la comédie européenne du deuxième XVIIe et du XVIIIe siècles.
TD : La comédie européenne du deuxième XVIIe et du XVIIIe siècles : modèles, influences, tendances.

Programme des TD :
Molière, L’École des femmes*
William Wycherley, The Country Wife (extraits)
Marivaux, La Mère confidente*
Carlo Goldoni, La Locandiera (trad. du même titre ; il existe un Folio bilingue)*
Denis Diderot, Le Père de famille*
Gotthold Ephraim Lessing, Minna von Barnhelm oder das Soldatenglück (trad. Minna von Barnhelm ou la Fortune du soldat)
Oliver Goldsmith, She stoops to conquer (trad. Elle s’abaisse pour vaincre)
(Les textes marqués d’un * existent en édition de poche et sont à acheter, les pièces de Lessing et Goldsmith seront fournis en version électronique, le dernier en anglais. Un exemplaire de la traduction française sera disponible à la photocopie dans la réserve de cours.)

Bibliographie :
Jean-Louis Backès, La Littérature européenne, Belin, 1996.
Béatrice Didier, Précis de littérature européenne, PUF, 1998.
The Cambridge Companion to English Restoration theatre, ed. Deborah Payne Fisk, Cambridge University Press, 2000.
Richard W. Bevis, English drama : Restoration and eighteenth century : 1660-1789, Longman, 1992.
Pierre Frantz & Sophie Marchand éd., Le Théâtre du XVIIIe siècle, Avant-Scène, 2009.
David Trott, Théâtre du XVIIIe siècle. Jeux, écritures, regards, 2ditions espaces 34, 2000.
Michel Grimberg, La réception de la comédie française dans les pays de langue allemande (1694-1799), Peter Lang, 1995.
Elsa Jaubert, De la scène au salon. Le modèle français dans la comédie allemande des Lumières, PUPS, 2012.

Il faudra regarder aussi la réserve de cours mise à la disposition à la BU !


Littérature et sciences humaines

Ce cours sera partagé en deux volets distincts, les 6 premières séances étant assurées par Mme Véron et les 6 séances suivantes par Mme Bonord.

Volet 1 : Ce cours s’attachera à étudier des lectures pluridisciplinaires de Flaubert : une lecture sociologique de L’Éducation sentimentale par Bourdieu (dans Les Règles de l’art) et une lecture philosophique de Madame Bovary par Sartre (dans L’Idiot de la Famille).
Volet 2 : Après avoir fixé un cadre théorique sur les rapports entre littérature et sciences humaines, cet enseignement portera plus spécifiquement sur les représentations de la pauvreté dans la fiction aux XXe et XXIe siècles. Nous travaillerons à partir d’extraits distribués en classe.

Volet 1
Corpus (lectures obligatoires) :

Flaubert, Gustave, Madame Bovary (1857) et L’Éducation sentimentale (1869) [édition libre].
Il est nécessaire de se procurer (dans l’édition indiquée) et de lire exhaustivement les deux œuvres au programme avant le début des cours.
Bibliographie :
Bourdieu, Les Règles de l’art (à consulter, au moins l’introduction)
Sartre, L’Idiot de la famille (un pavé en 3 tomes ! à consulter éventuellement)

Volet 2
Bibliographie :

Tonnet-Lacroix, Éliane, Après-Guerre et sensibilités littéraires (1919-1924), Publications de la Sorbonne, série Langues et Langages n°23, 1991.
À propos de la littérature des années 1980 à nos jours, consulter Viart, Dominique, Vercier, Bruno, La littérature française au présent. Héritage, modernité, mutations, Bordas, 2006.
Geremek, Bronisław, La Potence ou la pitié, L’Europe et les pauvres du Moyen Âge à nos jours, Gallimard, 1987.
Heinich, Nathalie, De la visibilité, Excellence et singularité en régime médiatique, Gallimard, coll. Bibliothèque des sciences humaines, 2012.
Lochard, Yves, Fortune du pauvre, Parcours et discours romanesques (1848-1914), Presses universitaires de Vincennes, 1998.

 


Langue et littérature anciennes 4

Prérequis : ce cours s’inscrit dans le prolongement de l’UE Langue et littérature anciennes 3 (L3S5).

Le cours poursuit un triple objectif :
1/ parachever l’apprentissage de la langue latine en s’attachant en particulier à l’étude syntaxique de la phrase complexe en latin. Les séances prévoient des révisions en grammaire française.
2/ Poursuivre la découverte de la littérature latine, de ses grands auteurs et de ses grands textes.
Programme de littérature :
Cicéron et la parle oratoire : l’affaire Catilina
3/ Continuer à s’exercer à la pratique de la version latine (utilisation du dictionnaire)

Ouvrages de référence
J.-C. Fredouille, H. Zehnacker, Littérature latine, PUF, Quadrige, 2013 [1993].
G. Hacquard et alii, Guide romain antique, Classiques Hachette, 1954.
J. Gason, A. Thomas, E. Baudiffier, Précis de grammaire des lettres latines, Magnard, 1984 [1963].
M. Rat, Aide-mémoire de latin, Nathan, 2008 [1965].


Atelier d'actualité socio-culturelles - Histoire(s) naturelle(s) Penser et repenser le vivant

Adossé à l’ouverture du Muséum d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement (MOBE), ce cours retracera la représentation de l’animal dans la culture occidentale moderne et s’attachera à questionner la problématique contemporaine du vivant.
Des cabinets de curiosité humanistes, en passant par les riches planches illustrées des Lumières, jusqu’aux représentations actuelles des mondes non-humains à l’ère de l’anthropocène, nous réfléchirons à l’évolution de notre concept de nature et au positionnement adopté par l’humain face ou au sein de celle-ci.
En nous situant à la croisée entre littérature, science, philosophie et muséographie, nous étudierons la manière dont la science peut inspirer la littérature, et plus globalement la culture, entre dispositifs de transmission du savoir et poétique du merveilleux terrestre Quels régimes de visibilité déployer pour stimuler la rêverie et la connaissance ? Est-il seulement possible de suggérer l’élan naturel du vivant autrement qu’en le figeant ?

 


Langue vivante

L’étudiant.e choisit l’anglais ou l’espagnol.

  • Pour l’anglais : S. PERSEC, Grammaire raisonnée anglais, niveau avancé B2 à C1, Ophrys.
  • Pour l’espagnol : programmes et manuels seront précisés par les enseignants au premier cours.

Grammaire de la langue française 2

Ce cours prend la suite de l’enseignement du même nom au S5 (qui doit être acquis). Il vise à poursuivre l’approche syntaxique et morphologique des grandes catégories de la phrase simple en grammaire française et à proposer une introduction à la phrase complexe et à la subordination. Une partie du cours sera consacrée à l’application et l’analyse de ces catégories grammaticales dans des textes littéraires. On abordera l’analyse stylistique via l’approche théorique et pratique de l’intertextualité littéraire et du pastiche.

Bibliographie :
RIEGEL, PELLAT, RIOUL, La Grammaire méthodique du français (GMF), PUF [livre de chevet]
Umberto ECO, Pastiches et Postiches [à lire intégralement]
Gérard GENETTE, Palimpsestes. La littérature au second degré [à consulter]

 


    Histoire de la langue française / Ancien Français 2

    Comme pour l’UE « Histoire de la langue française 1 » qu’il prolonge, le CM consistera en une histoire de la langue française, des origines jusqu’à nos jours, en insistant plus particulièrement sur la période médiévale. On étudiera le développement de la langue dans ses différents aspects phonétiques et graphiques (nasalisations et palatalisations), morphologiques (modes et temps verbaux), syntaxiques (la phrase complexe et l’emploi des modes) et lexicaux.
    Le TD sera essentiellement consacré à l’étude de l’ancien français à travers la traduction et l’examen grammatical de textes variés du Moyen Âge.

     


    Histoire de la langue française / Ancien français 3 (profilé MEEF 2nd degré)

    Ce cours fait suite et approfondit les UE « Histoire de la langue française 1 » et « Histoire de la langue française 2 ».

     


    Enseigner les sciences expérimentales à l'école primaire (profilé MEEF 1er degré)

    • Acquérir une vue globale du contenu des programmes de sciences expérimentales à l’école primaire ;
    • Découvrir les méthodes pédagogiques et les contenus didactiques actuels propre à l’enseignement des sciences à l’école primaire (socio-constructivisme, démarche d’investigation).
    • Éléments de cours sur la démarche d’investigation et sur quelques notions fondamentales de SVT, de Sciences Physiques et de Technologie ;
    • Mise en situation d’investigation (résolution de problèmes en travail de groupe, manipulations, recherches documentaires, etc.) ;
    • Echange entre les étudiants lors de phases de débat pour comparer les conclusions des groupes et favoriser l’analyse des situations d’apprentissage.

    Compétences visées :
    A l’issue de ce cours, les étudiants auront acquis :

    • Des connaissances fondamentales sur le contenu des programmes de sciences de l’école primaire ;
    • Des connaissances sur la démarche d’investigation, méthode didactique mise en oeuvre actuellement à l’école primaire ;
    • La conscience de l’importance des choix pédagogiques de l’enseignant sur la motivation des élèves et l’ambiance de classe ;
    • La capacité à se mettre en situation d’investigation scientifique à partir d’une situation problème classique liée à leur environnement quotidien ;
    • Mais, avant tout et surtout, la conviction que la pratique et l’enseignement des sciences à un niveau élémentaire est accessible à tous, y compris à celles et ceux qui ont gardé un mauvais souvenir de l’enseignement de sciences au cours de leur scolarité.

    Bibliographie :
    Programmes de l’école maternelle (cycle 1), B.O. spécial n°2 du 26 mars 2015 ; Programmes
    de l’école élémentaire (cycles 2 et 3), B.O. spécial n°11 du 26 novembre 2015

    Outils pédagogiques en ligne du site « la main à la pâte », consultables en ligne à l’adresse
    électronique suivante :
    https://www.fondation-lamap.org/outils-pedagogiques


    Expérience d'observation en milieu scolaire

    Stage d’observation de deux semaines en milieu scolaire. Évaluation sur rapport de stage.