Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Qualité des produits fluorescents utilisés en traçage artificiel : Parution d'un rapport public à l'Office Français de la Biodiversité

Contenu de la page principale

Dans le cadre d’un projet d’une durée de 3 ans financé par l’Office Français de la Biodiversité (OFB), CETRAHE publie, conjointement avec EWTS (Aquapôle de l’Université de Liège) et COBRA (CNRS UMR 6014, Normandie Université Rouen), le rapport final d’une étude de la qualité, pour les applications en traçage hydrogéologique artificiel, des produits fluorescents actuellement commercialisés.

Cette étude interlaboratoires de grande ampleur a permis de progresser dans la connaissance de 6 des traceurs les plus couramment utilisés en Europe (uranine, éosine, sulforhodamines B et G, naphtionate de sodium, acide amino G), mais également des molécules fluorescentes elles-mêmes, notamment sur leur photosensibilité et leur dégradabilité en général. Elle a mis également en lumière la très grande variabilité des teneurs en traceur fluorescent des produits vendus, ainsi que son caractère incontrôlable, en raison des pratiques commerciales des fabricants et revendeurs.

Les résultats obtenus permettent de proposer des améliorations dans la pratique du traçage artificiel à l’aide de produits fluorescents, depuis le choix des fournisseurs, la conception des opérations et leur mise en œuvre sur le terrain, jusqu'à l'échantillonnage et les pratiques analytiques au laboratoire.

Le rapport complet sera prochainement disponible sur les sites de l’OFB et eaufrance.fr mais peut d’ores et déjà être demandé auprès de CETRAHE.

Voir les résumé, abstract et synthèse opérationnelle demandée par l’OFB :