Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Accueil des étudiants et chercheurs en exil

Contenu de la page principale

L'Université d'Orléans s'engage en faveur de l'accueil des étudiants et chercheurs en exil (réfugiés, personnes bénéficiant de la protection subsidiaire et demandeurs d'asile)

 

Mot du président de l'Université d'Orléans

Fidèle à des valeurs d'humanisme, d'éducation, de solidarité et de responsabilité sociale, l'Université d'Orléans accompagne depuis plusieurs années les étudiants et chercheurs en exil.


Avec 4 lauréats du programme PAUSE depuis 2017, 42 étudiants accueillis dans le Diplôme Universitaire Passerelle Français Langue Étrangère depuis janvier 2020, l'Université d'Orléans s'engage auprès de ce public souvent fragile, en proposant un accompagnement linguistique, académique et social. La maîtrise du français, la connaissance des codes et attentes des sphères universitaire et professionnelle, l’accompagnement vers les études, le monde de la recherche ou l’emploi sont les enjeux de ces dispositifs.
L’Université d’Orléans est membre de l'association MEnS "Migrants dans l'Enseignement Supérieur" et signataire de la charte MEnS.

Eric BLOND, Président de l'Université d'Orléans

 

 

 

 

Actions

DU Passerelle

Le DU Passerelle FLE – Etudiants en exil est une formation proposée à l'IDF depuis janvier 2020 et destinée à tout étudiant en exil (demandeur d’asile, bénéficiaire de la protection subsidiaire ou réfugié).

Imagen
Agence universitaire de la francophonie

 

Programme PAUSE

Le programme PAUSE est un programme national de financements incitatifs aux organismes de recherche et aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche projetant d’accueillir un scientifique en danger contraint à l'exil. L'Université d'Orléans a eu à ce jour 4 lauréats.

Imagen
international - Pause

 

Portraits

Imagen
Ahed

 

Portrait de Ahed, 33 ans d'origine syrienne. Ancienne étudiante du DU Passerelle et professeur d'anglais en lycée à Orléans.

 

Imagen
Photo_Raghed

 

Portrait de Raghed, 32 ans, d'origine syrienne, doctorant lauréat du programme PAUSE au laboratoire LaMé.

 

L'Université d'Orléans est membre de l'association MEnS / Migrants dans l'Enseignement Supérieur

L'association "Migrants dans l'Enseignement Supérieur" (MEnS) fédère et coordonne des établissements d’enseignement supérieur (universités, écoles, instituts) et des associations, engagés dans l'accueil et l'insertion des étudiants et des chercheurs en exil en France.  

Des universités françaises ont répondu à cette demande en mettant en place des programmes d’accueil qui comprennent l’apprentissage du français, souvent au moyen d’un diplôme universitaire, auquel se rajoutent des compétences méthodologiques, culturelles et civiques. Ces programmes doivent permettre à ces étudiants de reprendre des études en France, voire de les poursuivre ensuite dans leur pays, si la situation s’est améliorée, et de s’intégrer dans la société.

L'université a adopté la charte MEnS comme 35 autres universités à ce jour.

 

Imagen
réseau MENS

 

 Liens utiles

Campus France (FR)

Campus France (EN)

Welcome Refugees (FR)

Welcome Refugees (EN)

OSEM