Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Projets

Contenu de la page principale

Les projets du Pôle Capteurs


Projets en cours


TEEMPO - 2020/2024 (Cap R&D région CVL)

TEEMPO vise à développer une solution portable d’estimation des contraintes biomécaniques et des astreintes physiologiques associées (port de charge, déplacements …), relatives à l’activité des opérateurs, sur leur lieu de travail. L'intérêt est de proposer aux préventeurs un dispositif de terrain qui donne accès à des informations importantes pour leur démarche d’intervention ; ceci dans une visée d’aménagement des postes de travail et ainsi contribuer à la réduction de la pénibilité et de risques des troubles musculo-squelettiques.
Ce projet va permettre le développement et l’exploitation commerciale de plusieurs types de solutions, répondant à des spécificités de marchés différents (médical, grands groupes, PME/TPE avec ou sans service ergonomique), avec un coût propre à chaque marché.

Leader du projet : EMKA ELECTRONIQUE site de SOREC
Coordinateur du projet : Pôle Capteurs (Université d’Orléans)
Partenaires : TEA, ERGO-CENTRE, et PRISME (Université d’Orléans)

 

ANIMOV - 2019/2023 (APR IR 2019)

Le projet AniMOV s'intéresse à l'analyse automatisée du comportement animal pour la détection et le suivi de cycles d'activité (alimentation, reproduction) ou de situations à risque (blessure, maladie, stress, mise bas, comportement agressif, etc.). La détection de ces comportements est un enjeu majeur pour les éleveurs et les vétérinaires, que ce soit pour apporter une aide au pilotage de l'exploitation agricole, soulager l'éleveur ou le soigneur lors de périodes de surveillance accrue (mise bas, convalescence, etc.) ou simplement analyser et comprendre le comportement de l'animal.
L'objectif du projet est de proposer un outil permettant un suivi permanent des animaux et la génération d'indicateurs ou d'alertes concernant ceux-ci, grâce à un système automatique d'analyse et de reconnaissance de leur comportement. Le principe repose sur un ensemble de capteurs caméras, placés dans le bâtiment dédié aux animaux, couplé avec un système d'analyse d'images pour la détection automatique des cycles d'activité et d'indicateurs d'alerte sur le comportement des animaux. C'est un système connecté qui permet d'alerter et d'informer en temps réel, l'éleveur ou le soigneur sur la situation des animaux. Ce projet est porté par le laboratoire PRISME de l'université d'Orléans, avec l'appui des PME TEKIN et ACTI'COM, du zooparc de Beauval, de la chambre d'agriculture de l'Indre et de l'INRA sites de Nouzilly et de Bourges.

Leader du projet : PRISME (Université d’Orléans)
Coordinateur du projet : Pôle Capteurs (Université d’Orléans)
Partenaires : TEKIN, ACTI'COM, Zoo de Beauval, association Beauval nature, chambre d'agriculture de l'Indre,  INRAE sites de Nouzilly et de Bourges

 

VINODRONE - 2017/2021 (APR IR 2017)

Le projet VINODRONE est un projet retenu dans le cadre de l'APR région Centre Val de Loire 2017.
Le vignoble est l'un des éléments emblématiques du patrimoine de la Région Centre-Val de Loire. Aujourd'hui, il est confronté à des préoccupations sanitaires grandissantes sur l'échelle régionale et nationale. Les pathologies de la vigne génèrent de sérieux problèmes économiques et environnementaux, mettant l'activité viticole de plus en plus en difficulté. L'utilisation des produits de traitement, qui permet de sécuriser la productivité, a des répercussions néfastes et dommageables sur les écosystèmes. Le plan Ecophyto, qui a pour objectif d'accompagner les professionnels dans une utilisation raisonnée des intrants, témoigne de cette prise de conscience. Actuellement, nous sommes donc confrontés à une équation difficile, où il faut garantir la productivité tout en réduisant l'impact environnemental des produits de traitement.  L'utilisation des nouvelles technologies (capteurs, drones,…) est une démarche prometteuse pour répondre à ce problème. Bien que ces technologies aient connu un développement rapide dans l'agriculture pour les aspects de fertilisation, d'irrigation,... la détection et le suivi des maladies ainsi que la minimisation de l'impact des intrants (phytosanitaires,…) est très peu développée.
VINODRONE, qui prône une agriculture de précision, ambitionne de mettre en œuvre un outil pour détecter automatiquement des zones sensibles (maladies) et suivre l'état sanitaire du vignoble. Pour cela, sera développée une méthodologie originale basée sur l'imagerie par drone couplée à des analyses de terrain afin d'extraire des informations pertinentes sur l'état des vignobles, pour l'aide à la décision.

Leader du projet : PRISME (INSA Centre-Val de Loire)
Coordinateur du projet : Pôle Capteurs (Université d’Orléans)
Partenaires : CITERES (Université de Tours), BBV (Université de Tours), ISTO (Université d’Orléans), IFV, Chambre d’Agriculture du 41, SCANOPY, CYBELETECH
Site internet : https://www.univ-orleans.fr/fr/pole-capteurs/vinodrone

 

Chaire industrielle ACXEME - 2020/2024 (ANR Chaire industrielle)

La chaire industrielle ACXEME (Allumage, Combustion, eXplosion, Environnement et Matériaux Énergétiques) est un programme de recherche, sélectionné en juin 2019 par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). Elle est portée par le Professeur Gillard, enseignant-chercheur depuis 22 ans au sein de l’axe Combustion-Explosions du laboratoire PRISME (Université d’Orléans/INSA Centre Val de Loire) situé sur le site de l’IUT de Bourges.  Cette chaire concrétise une reconnaissance scientifique et industrielle au plus haut niveau national dans ce domaine, fruit de la collaboration de très longue date entre les partenaires académiques et industriels du territoire du Cher, et à Bourges en particulier. Le Pôle Capteurs et Automatismes, creuset du développement de ce projet, assurera la coordination administrative de cette chaire, portée institutionnellement par l’Université d’Orléans.
La chaire est consacrée à l’optimisation des systèmes énergétiques explosifs, propulsifs et thermites en intégrant les contraintes environnementales d’aujourd’hui et en anticipant celles de demain. Les défis au niveau matériaux, systèmes ou énergétiques sont relevés par le consortium d’industriels MBDA France, Nexter Munitions et ASB Aerospatiale Batteries, les chercheurs des laboratoires PRISME et ICARE-CNRS, avec le soutien de la Direction Générale de l'Armement.

Leader du projet : PRISME (Université d'Orléans)
Co-cordinateur du projet : Pôle Capteurs (Université d’Orléans)
Partenaires : MBDA France, Nexter Munitions, ASB Aerospatiale Batteries, PRISME (Université d’Orléans et INSA CVL) et ICARE (Université d’Orléans et CNRS)
Site internet : https://www.univ-orleans.fr/fr/pole-capteurs/axceme

 

AXSUR - 2018/2022 (APR IR 2018)

Le projet AxSur est un projet retenu dans le cadre de l'APR région Centre Val de Loire 2018.
Il vise à concevoir un système de protection du thorax humain face à des agressions comme les accidents des transports, du travail (projection d'éclats), activités sportives (chutes, coups), catastrophes naturelles ou industrielles (explosion, impact de débris,...). Le système sera constitué par un nouveau matériau hybride associant des fibres tissées et des couches d'élastomères. Les données fournies par la médecine traumatologique permettront de définir le cahier des charges du système de protection. Afin de simuler et prédire les seuils de lésions, nous nous appuierons sur le modèle humain numérique HUBYX® mis au point par l'entreprise CEDREM. Le modèle HUBYX® sera enrichi par le modèle morpho-mécanique du thorax développé par le LAMIH, celui-ci étant complété, durant ce projet, par les lois de comportement dynamiques du tissu osseux étudiées par le laboratoire Gabriel LaMé. In-fine le projet développera le modèle numérique de la protection qui sera implémenté dans HUBYX®, puis un démonstrateur physique, représentatif des cas identifiés en accidentologie ou dans le cadre des sports à risques, sera réalisé par le CEDREM et EFJM partenaires du projet.
La méthodologie développée couplera la dynamique rapide des structures, les comportements de biomatériaux et de matériaux hybrides innovants (association de matériaux tissés et d'élastomères). Cette méthodologie permettra une optimisation des équipements de protection individuels (EPI) basée sur des critères lésionnels.

Leader du projet : LaMé (Université d’Orléans)
Coordinateur du projet : Pôle Capteurs (Université d’Orléans)
Partenaires : CEDREM - EFJM - LAMIH (Université de Valenciennes)

 

COCAPS - 2016/2021 (FUI N°20)

CoCAPS est un projet retenu au 20ème appel à projets FUI, labelllisé par le Pôle S2E2 et co-labellisé par le Pôle Minalogic.
Le projet ambitionne de développer des capteurs faible coût permettant de fournir des informations enrichies sur le comportement de(s) personne(s) à l’intérieur d’un bâtiment. Les capteurs actuellement disponibles sont limités, en général, ils ne fournissent qu’une réponse bimodale type présence/absence. C’est très bien pour commander l’éclairage d’une pièce mais c’est insuffisant pour automatiser une prise de décision de plus grande portée. Par exemple détecter une chute qui se prolonge. Beaucoup d’autres fonctionnalités pourraient être adressées dans la sécurité, l’assistance à l’autonomie et la maîtrise de l’énergie.
Notre ambition est de proposer sur le marché plusieurs produits de gammes et performances différentes issus d’une plateforme de capture et de caractérisation de l’activité humaine, fusionnant des données de détection du rayonnement  Infrarouge émis par l’Homme de différentes qualités et technologies (notamment une nouvelle technologie de la start-up grenobloise IRLYNX), des données sonores ou encore des données d’objets communicants extérieurs.
Le consortium proposé pour réaliser ce projet s’appuie sur LEGRAND (infrastructure électrique et numérique du bâtiment…) leader dans son domaine et trois PME qui permettront une diffusion large et cohérente des produits issus de ce projet.
Ce projet est dans la convergence et dans la continuité des projets FUI01 CAPTHOM, FUI14 E-monitor’âge et du projet CATHARSYS, lauréat en 2014 de la première phase du concours mondial de l’innovation 2030.

Chef de file : LEGRAND
Coordinateur du projet : Pôle Capteurs (Université d’Orléans)
Partenaires : EMKA Electronique, ID3 TECHNOLOGIES - IRLYNX - PRISME, CEDETE, VALLOREM (Université d’Orléans) - UNIVERSITE TECHNOLOGIQUE DE COMPIEGNE - TELECOM SUD PARIS

 

DANIEAL2 -  2016/2021 (APR IR 2016)

Le projet DANIEAL 2 se situe dans la continuité du projet APR-IR DANIEAL, accepté en 2013 par la Région Centre-Val de Loire. Le contexte général du projet est celui du développement de dispositifs médicaux robotisés pour l’amélioration de l’accès aux soins et de l’assistance au geste médical. Le domaine applicatif visé est celui de l’anesthésie locorégionale réalisée sous échographie.
L'anesthésie locorégionale (ALR), qui consiste à délivrer autour d’un bloc de nerfs un liquide anesthésique, est considérée comme cruciale pour une récupération post-opératoire rapide du patient. L'utilisation de l’imagerie ultrasonore (US) dans ce domaine est devenue incontournable pour ce type d’acte médical. Cependant, de nombreux anesthésistes manquent souvent d'expérience pour réaliser, en routine hospitalière, une ALR guidée par échographie. Il a été montré que la réalisation occasionnelle de blocs nerveux conduit jusqu'à un taux de 45% de défaillance [Marhofer2007]. Les deux erreurs les plus courantes commises par les anesthésistes sont : la difficulté de visualiser la pointe de l'aiguille dans le plan ultra sonore et de conserver la région d'intérêt (le nerf) dans le plan ultrasonore [Sites2006]. Ces erreurs augmentent le risque de lésion nerveuse pouvant conduire à des traumatismes graves.
L'opportunité de développer un dispositif médical d'assistance robotisée dédié à l’ALR sous échographie est donc une solution d’amélioration du geste médical de l’expert et du confort pour le patient [Hemmerling2013, Morse2014].
DANIEAL2 vise donc à fournir aux anesthésistes une plateforme collaborative expert-robot-environnement pour améliorer de façon significative la pratique de l’ALR guidée sous US. DANIEAL2 aborde l’étude et le développement d’un dispositif médical robotisé à sécurité intrinsèque, où l'expert est toujours dans la boucle de contrôle. La plate-forme d’assistance sera conçue pour : faciliter la prestation de soins médicaux de haute qualité et personnalisé, améliorer le processus de formation et la réduction des risques de traumatismes liés à l’ALR.

Leader du projet : PRISME (Université d’Orléans)
Coordinateur du projet : Pôle Capteurs (Université d’Orléans)
Partenaires : LIFAT (Université de Tours) - ADECHOTECH - Clinique Médipôle Garonne
Site internet : https://www.univ-orleans.fr/fr/pole-capteurs/danieal

 


Projets réalisés


COORD@HOME (2017/2019) ; CLEBER (2015/2020) ; EXPAALT (2015/2019) ; LUMINEUX (2015/2019) ; DANIEAL - Détection et Analyse des Nerfs dans les Images Echographiques pour l'Anesthésie Locorégionale (2013/2016) ; SMILE - Sterile Manipuling Interface for Lighting Equipment (2013/2015) ; LILOVEM (2013/2016) ; E-MONITOR'ÂGE (2010/2016) ; RWU - Remote Wake UP (2009/2013) ; AFFICHECO (2010/2014) ; PARCHOCS (2009/2012) ; EXHYNUMO - EXplosion d'Hydrogène en milieu non uniforme et obstrué (2007/2010) ; CAPTHOM - CAPTeur universel de présence HUMaine (2006/2010)