Fils d'Ariane

University : Main content

Titre de page

Invitations et collaborations scientifiques

Contenu de la page principale

Associations et réseaux de recherche partenaires

FE2C  (Fédération pour l'étude des civilisations contemporaines, Université de Poitiers)

ALMOREAL (Relations Espagne-Amérique Latine, Université d'Anger, Le Mans, Orléans)

Groupement d'Intérêt Scientifique EIRE (Études Irlandaises : Réseaux et Enjeux)

Groupement d'Intérêt Scientifique ou G.I.S. MiDib « Migration(s) et Diversité(s) dans les îles britanniques » / Migration and diversity in the British Isles », porté par Vincent Latour (université Toulouse Jean Jaurès) et Romain Garbaye (Paris 3 Sorbonne Nouvelle).

 

Professeurs invités

Marta Cichocka (Université de Cracovie), mars 2019

Angel Garcia Galiano (Université Complutense de Madrid), mars 2019

Ángel García Galiano né à Madrid en 1961. Écrivain et docteur en “Filología Hispánica” il est maître de conférences dans le département de Théorie littéraire de l’Université Complutense de Madrid. Il a aussi enseigné dans les universités de Padoue (Italie), Deusto (Bilbao) et Darmouth (USA). Il est l’auteur des essais La imitación poética en el Renacimiento (1992), El fin de la sospecha (2004) et El fuego sordo (2014). En tant que critique littéraire, il a publié une trentaine d’articles sur la littérature contemporaine et de la Renaissance, avec une attention particulière pour le néoplatonisme et la mystique du Siècle d’Or. En tant qu’écrivain, il a publié les romans El mapa de las aguas (1998), Hilo de plata (2002) y La casa sin palabras (2008).

Kheira Belhadj-Ziane (Université du Québec en Outaouais), novembre 2018. 

Mary Gallagher, School of Languages, Cultures and Linguistics, University College, Dublin, Irlande, mars 2018.

Les recherches de Mary Gallagher sur la littérature caribéenne francophone font écho à celles de plusieurs collègues de REMELICE sur la littérature caribéenne hispanophone et anglophone. Mary Gallagher s'est également intéressée aux enjeux de la transmission/transformation culturelle à l'université, comme en témoigne entre autres sa monographie publiée en 2012 sur les transformations à l’œuvre dans l’enseignement supérieur irlandais et international, qui rejoint notamment des travaux engagés au sein du laboratoire REMELICE sur la question de « l’utilité » des langues-cultures étrangères à l’université.
Dans le cadre de sa visite à l'université d'Orléans, Mary Gallagher a également proposé une conférence de recherche sur l’écrivain Lafcadio Hearn, autour de la thématique générale des enjeux politiques, éthiques et culturels de la migration, « The Making of a Global Writer: the Story of Lafcadio Hearn », ainsi que deux séminaires de recherche auprès des étudiants du Master Langues et Sociétés, Parcours Langues, Transmission et Médiation Interculturelle : 
  • « L'enjeu de l'enseignement des langues et de la littérature dans l'université contemporaine »,
  • « Quelle place pour la pensée critique dans les impératifs contemporains de l'enseignement supérieur ? »

Lucie Hotte (Université d'Ottawa), mars 2017.

Hélène Domon (California State University), octobre 2016.

Basilio Belliard (Université de Santo Domingo), mars 2015

Basilio Belliard est né en 1965 en République Dominicaine. Professeur à l’Université Autonome de Saint-Domingue, il enseigne la littérature latino-américaine à la Faculté des Lettres et l’histoire de l’art à la Faculté des Arts depuis 1997. C’est également un poète renommé qui a remporté en 2002 le Prix National de Poésie. Depuis 2006, il est Directeur de la revue País Cultural du Ministère de la Culture, la plus importante revue culturelle du pays. Ses nombreuses interventions en Colombie, au Vénézuela, au Pérou, en Argentine, au Mexique, à Porto Rico, au Nicaragua, à Panama, à Cuba, au Costa Rica, aux États-Unis, en Italie et en  Espagne,  en tant que spécialiste de littérature contemporaine et poète contribuent fortement à la diffusion de la culture dominicaine .Sa production scientifique est abondante. Elle comprend des essais littéraires, de nombreuses anthologies sur la poésie d’Amérique Latine,  la direction de quinze numéros (de 2006 à 2014) de la revue País cultural du Ministère de la Culture de République Dominicaine, une trentaine de conférences ainsi qu’une dizaine de prologues. Sa production artistique comprend huit volumes de poèmes publiés entre 1997 et 2014. Le Prix National de poésie qu’il a obtenu en 2002 et l’abondante bibliographie sur son oeuvre témoigne de la reconnaissance de son travail en République Dominicaine.

Gabriela Alemán (Université de Quito), mars-mai 2014

Gabriela Alemán a obtenu son doctorat à l’Université de Tulane et une maîtrise en littérature latino-américaine à l’Université Andina Simón Bolívar. Elle a reçu une bourse Guggenheim en 2006 et en 2010 une résidence d’artiste du FONCA/AECID (Mexique). Il a fait partie du festival Bogotá 39. Elle a publié six livres de fiction : Poso Wells (roman), Editorial Eskéletra, 2007, 2ª. édition 2010; Body Time (novela), Planeta, 2003; Fuga permanente (nouvelles), Editorial Eskéletra, 2002; Zoom (nouvelles), Editorial Eskéletra, 1997 y Maldito corazón (nouvelles), Editorial El Conejo, 1996.

Jaime Siles (Université de Valencia), mars 2013

Le laboratoire Rémélice et le Département d’espagnol ont accueilli Jaime Siles, comme professeur invité, au mois de mars 2013 en raison de sa polyvalence culturelle (cultures latine, française, espagnole, anglaise, italienne et allemande), de sa grande expérience pédagogique et de sa renommée internationale comme poète, essayiste et responsable d’une rubrique littéraire dans le journal ABC.  Professeur de Lettres classiques à Valence en Espagne et spécialiste de poésie contemporaine et baroque, il a publié de nombreux ouvrages et articles sur la linguistique, la littérature espagnole et hispano-américaine ainsi que sur la peinture. Il a fait des traductions d’oeuvres poétiques allemande et anglaise et, coordonné la publication des oeuvres complètes de Raphaël Alberti. Par ailleurs, il a été professeur invité à l’Université de Madison-Visconsin, à Vienne, Genève, Bergame, ENS de Lyon et Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.